Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » OBJET-ECOLO » Le lombricompostage, ce n’est pas sale
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le lombricompostage, ce n’est pas sale

lombricompostage

lombricompostage : ce n’est pas sale

Depuis qu’il est entré en vigueur, le Grenelle Environnement impose de réduire la quantité des déchets partant en incinération de 15%. Chacun d’entre nous se doit donc de faire des efforts pour produire moins de détritus, ou pour trouver des alternatives à la poubelle classique. Parmi elle, le compostage. Le procédé consiste à entreposer les déchets organiques (épluchures de légumes, restes de repas…) au même endroit. En se dégradant, ceux-ci finiront par se transformer en engrais tout ce qu’il y a de plus naturel.

Selon le ministère du Développement Durable, en 2008, il y avait 518 installations de compostage en fonctionnement en France, avec une capacité de traitement comprise entre 1000 tonnes/an et 100 000 tonnes/an. Sans compter les installations particulières de bacs à compost installées au fond des jardins. Seulement voilà, quand on habite en appartement et que l’on veut composter ses déchets organiques, difficile d’installer son bac à compost sur son balcon.

C’est là que se présente la solution du lombricompostage : des vers de terre élevés chez vous, qui passent leur temps à dévorer vos détritus et à accélérer le processus de dégradation pour vous fournir votre engrais maison. Pas mal. Mais ce procédé peut entraîner quelques réticences de la part du consommateur écolo.

>> La première d’entre elles, c’est la peur de voir des vers se ballader un peu partout : rassurez-vous, les bacs à lombricompostage sont parfaitement hermétiques. Vous ne voyez jamais les vers, et eux ne vous voient jamais. La seule chose qui leur importe, c’est que vous les nourrissiez.

>> La seconde, c’est de vous retrouver avec une installation inadaptée à votre cuisine, pour ne pas dire moche. En cherchant sur le web ou dans vos magasins de jardinerie, vous trouverez des bacs ressemblant de près à des ruches, ou qui se confondent avec des meubles en bois traditionnels. Votre maison pour vers de terre passera totalement inaperçue. Mieux : des designers se penchent sur cette pratique nouvelle, et arrivent à créer des cuisines étonnamment belles, qui renferment pourtant des  dizaines ou des centaines de vers. Jetez donc un oeil à cette cuisine écolo imaginée par les designers de l’agence Faltazi…

Au final, vos nouveaux amis sans pattes peuvent vous produire jusqu’à 50 kilos de compost de très bonne qualité par an. Quant à vos déchets, la pratique démontre que la poubelle d’un foyer utilisant un lombricomposteur peut s’alléger d’un poids variant de 8 à 15 kilos par mois. Pourquoi ne pas tenter le coup ?

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 24 mai 2012 à 04:03

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
poulette
8 mai 2014 - 8 h 52 min

est ce que ce produit est déjà disponible à la vente?
est il possible de pouvoir le fabriquer soit même le cas échéant?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
287

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS