Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » OBJET-ECOLO » Imprimer une maison entière en 3D, c’est possible
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :


Imprimer une maison entière en 3D, c’est possible

maison-imprimee-3D

« The WinSun Decoration Design Engineering Company ». Le nom de cette société chinoise ne dit encore rien à personne, mais il n’est pas impossible que cela change d’ici quelques années. Car cette société chinoise a choisi de tout miser sur le créneau des imprimantes 3D. Ces imprimantes sont capables de fabriquer des objets qui ont été préalablement modélisés sur un logiciel informatique. On parle là d’objets usuels (des bols, des figurines de décoration, etc…) ou même d’objets à portée médicale (des prothèses notamment. Seulement voilà, de par leur taille, les imprimantes 3D ont des capacités de construction limitées.

Notre entreprise chinoise, elle, voit les choses en grand. Elle se dit que si une petite imprimante est capable de fabriquer une casserole, alors une grande imprimante doit pouvoir fabriquer quelque chose de beaucoup, beaucoup plus imposant. Une maison, par exemple. Pour cela, l’entreprise s’est dotée d’une imprimante 3D aux dimensions gigantesques : 150 mètres de long, 10 mètres de large et 6 mètres de haut.

La machine permet non pas de construire une maison d’un seul tenant mais d’en fabriquer séparément tous les éléments qui ne demanderont plus ensuite qu’à être assemblés. Le principe est simple : les éléments sont fabriqués couche par couche. L’imprimante pose d’abord une première couche au sol de quelques centimètres de haut de l’élément demandé. Pour un mur, imaginons par exemple un rectangle de 7 mètres de long et de 20 centimètres de large.

Puis, l’imprimante 3D grâce à ses rails et son bras articulé, passe aux mêmes endroits, encore et encore, le faisant monter de quelques centimètres à chaque passage, pour finalement aboutir à une cloison complète de 2,50 mètres de hauteur. Le procédé est ensuite répété pour chaque composante de la maison, qui iront ensuite être assemblées sur un chantier, et complétées par d’autres indispensables de la construction : fenêtres, toit, etc… L’entreprise a dévoilé récemment avoir réussi à « imprimer » 10 maisons en 24 heures, rien que ça.

Mais au fait, à partir de quel matériau imprime-t-on des maisons en Chine ? Les dirigeants de l’entreprise concernée veulent se servir des déchets de construction chinois, dans un pays en chantier permanent. Récupérés sur les chantiers de démolition ou de construction, les déchets seront retraités par notre société pour servir de matériau de construction qui alimentera leur imprimante 3D géante.

Pour, au final, obtenir des maisons dont le coût d’impression ne dépassera pas les 4000 euros. Ecologique et économique, donc. Seriez-vous prêts à vivre dans une maison « imprimée » ?

Photo : osde8info/Flickr/CC

 

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 18 octobre 2014 à 07:00

123 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
4D
18 octobre 2014 - 18 h 28 min

Quand arrêterez vous ce genre d’articles débiles sur les miraculeuses imprimantes 3D.

Ce ne sont que des moyens pour produire des gadgets à un coût excessif. Mais les gogos sont nombreux pour paraître plus dans le futur que leurs voisins.

Les réels cas où ces imprimantes peuvent avoir une utilité sont très rares et ne se voient pas dans les médias qui veulent faire leur beurre avec des articles sans intérêt.


seb
22 octobre 2014 - 13 h 11 min

VRAIMENT ENERVANT VOTRE PUB DE PARTAGE DE FACEBOOK en plein milieu de l’article … merci de l’enlever


seb
22 octobre 2014 - 13 h 14 min

et en plus il revient tout seul si on le ferme… OMG


guy
22 octobre 2014 - 13 h 35 min

…déchets de construction chinois… Ces déchets sont-ils stériles ou bourrés de pesticides en tous genres ?


jambon
22 octobre 2014 - 17 h 42 min

Pub facebook intempestive insupportable : rend pénible la lecture des articles et n’ajoute rien puisque possibilité de partage déjà existant en bas d’article. Je ne cliquerai de toute façon jamais sur le lien !


Frannie
22 octobre 2014 - 20 h 48 min

Je croyais qu’il ne s’agissait que de matériaux plastiques pour imprimer… j’ai du mal à visualiser de la poudre de brique « formatable »… Alors, maison en papier, en carton, ou en dur????


christian
23 octobre 2014 - 11 h 20 min

c’est vrai que ce bandeau FACE de BOUC qui revient même si on l’enlève est vraiment pénible!
A quoi ça sert? Qui en a eu l’idée et qu’est-ce que cela rapporte à votre revue???
Je ne lirai plus vos articles tant qu’il ne sera pas enlevé.
Bonne journée CHRIStian


Jicé60
24 octobre 2014 - 15 h 24 min

Oui, pour une fois écoutez donc la sagesse de vos lecteurs: virez nous cette M… de « Face de Bouc » , et fissa » !!! ;o)
Merci de votre compréhension, cordialement, JCF


Nath
25 octobre 2014 - 12 h 45 min

j’ai aimé l’article mais je n’ai pas fasse bouc !!


Olaf Reuh
27 octobre 2014 - 14 h 45 min

Il me semble que cette nouveauté consiste à produire des maisons modulaires, et ce concept est déjà appliqué sous d’autres formes.

Pour ceux qui craignent pour les emplois dans le secteur du bâtiment, attention à ne pas confondre matériaux de construction et maison clef en main ; il y a une sacrée différence, je ne pense pas que la nouveauté aille jusqu’à imprimer le trou pour les fondations, les fondations elles-mêmes, la manipulation des modules de plusieurs centaines de kilos, l’assemblage de ces modules, l’isolation, la plomberie, l’électricité, la décoration etc.

Dans le même ordre d’idée, ne nous enflammons pas sur le prix : quand vous aurez payé les 4000 euros, vous aurez l’air fin avec vos morceaux de murs ; il vous faudra rajouter quelques petits billets de 10000 pour obtenir une maison habitable :)


Birdy
17 janvier 2015 - 0 h 39 min

Un « autre » exemple, à partir de fraiseuse numérique:
http://www.wikihouse.cc/about/

La présentation orale ici (vous pouvez choisir les sous-titre en bas à droite):
https://embed-ssl.ted.com/talks/alastair_parvin_architecture_for_the_people_by_the_people.html

Plus généralement, demandez « open design » à votre ami g**gle.

Amicalement,

Raf



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1782

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS