Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » #TrashTag, le challenge écolo des réseaux sociaux
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Des légumes si peu aimés mais tellement bons ...
  2. Prêts immobiliers à taux bas : quel achat ...
  3. Le drapeau du réchauffement climatique
  4. L’électricité, le sujet d’actu en été ?
  5. Partir en vacances : comment être plus ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



#TrashTag, le challenge écolo des réseaux sociaux

A l’heure de l’internet triomphant et des réseaux sociaux qui ont conquis le web (3,4 milliards d’utilisateurs partout dans le monde), le bon vieux « T’es même pas cap’ de … ? » a été remplacé par une autre sorte de défis, exécutés à la vue et au su de tous : les challenges.

En 2014, le premier événement à devenir viral aura été le « Ice bucket challenge », ou comment aider à récolter de l’argent pour lutter contre une maladie génétique en se versant un seau d’eau glacée sur le corps. Ont suivi d’autres challenges amusants comme le « Mannequin challenge » (faire une vidéo où tous les acteurs restent parfaitement immobiles) ou le « Bottle flip challenge » (lancer une bouteille d’eau à moitié pleine pour la faire atterrir debout), et d’autres beaucoup plus inquiétants, voire dangereux, tel le « A4 challenge » (encourager les jeunes filles à se prendre en photo avec une feuille A4 disposée sur le ventre, pour prouver la finesse de leur taille).

Récemment, le « 10 years challenge » a rencontré un beau succès, et des millions d’internautes ont partagé des photos d’eux datées de 2009 et 2019. Greenpeace avait d’ailleurs magnifiquement hacké cette campagne, diffusant des images comparatives de fonte de la banquise ou d’évolution des températures globales.

Cette fois-ci, c’est un nouveau petit jeu qui semble gagner Facebook et Twitter, mais dont la seule grande gagnante pourrait être la planète : le Trash Challenge, et son hasthag associé #TrashTag. L’idée est d’une simplicité confondante, puisqu’il suffit de dénicher un endroit bien sale et bien pollué (avec les millions de tonnes de déchets déversés dans la nature partout sur le globe, ce n’est pas difficile), de le photographier, puis de le nettoyer en collectant tous les déchets qui le salissent. Evidemment, ce travail d’Hercule sera in fine immortalisé et diffusé via le #TrashTag.

 

L’idée est noble bien sûr, mais comme bien souvent sur internet, des petits marioles imaginent une façon bien moins fatigante de récolter l’approbation de leur communauté 2.0 : trouver un endroit bien propre, le photographier, puis y vider ses poubelles avant de re-capturer tout cela. En inversant l’ordre des photos, l’impression que l’endroit a été nettoyé et non sali est saisissante. A réserver toutefois aux parfaits imbéciles prêts à tout pour une reconnaissance virtuelle.

Alors, tentés par le #TrashTag ?

Photo : RolandMoriz/Flickr/CC

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS