Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Stop au plastique : les légumes gravés au laser
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Stop au plastique : les légumes gravés au laser

legume-laser

En ce doux mois de juin a débarqué en France un mouvement citoyen né quelques semaines plus tôt au Royaume-Uni : la « plastic attack ».

Le principe est simple : pour dénoncer le suremballage des produits de grande consommation, les participants sont invités à venir faire leurs courses avec leurs propres cabas, boîtes et autres bocaux. Après leur passage en caisse, ils se retrouvent dans la galerie du supermarché choisi pour trier les emballages inutiles (le plastique autour des fruits et légumes, le carton qui entoure des yaourts déjà attachés entre eux, etc…) et transvaser les denrées qui pourraient être vendues en vrac mais qui ne le sont pas (huile ou céréales, entre autres) dans leurs récipients « maison ». Les suremballages sont alors abandonnés dans des caddies prévus à cet effet, et le résultat impressionnant de l’opération est largement diffusé sur les réseaux sociaux. Peut-être que ce genre de happening fera prendre conscience aux industriels de la folle course à l’emballage alimentaire (près de 40 millions de tonnes attendus en Europe pour 2022) dans laquelle ils sont lancés.

Eosta, une société néerlandaise, a pris de l’avance sur la concurrence en imaginant un nouveau procédé permettant de se passer d’emballage et d’étiquettes : la gravure au laser, directement sur les fruits et légumes, des informations nécessaires au consommateur. Des tests sont menés dans des supermarchés hollandais depuis 2016 où certains produits labellisés bio sont ainsi marqués. Sur les fruits et légumes qui présentent une peau dure et/ou sombre comme les kiwis, les avocats, les concombres, ou les patates douces, les résultats sont concluants. Le procédé, de l’aveu même de ses inventeurs, présente tout de même des limites : certains agrumes régénèrent leurs pigments et font disparaître la « gravure », et d’autres fruits (le raisin par exemple) sont trop petits et compacts pour imaginer un tel marquage.

Pour l’instant limité à quelques points de vente en Europe du Nord, nul doute que ce procédé devrait peu à peu séduire grossistes et détaillants partout dans le monde. Suffisant pour endiguer le flot de 8 millions de tonnes de déchets plastique qui finissent chaque année dans les océans ?

Photo : Page Facebook d’Eosta

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS