Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Mégots de cigarettes : bras de fer Etat / fabricants
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. L’ardoise comme toiture


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




Mégots de cigarettes : bras de fer Etat / fabricants

Parmi les nombreuses pollutions du quotidien auxquelles nous sommes confrontés, les mégots de cigarettes figurent en bonne place. Généralement jetés négligemment sur le trottoir, ils tapissent les sols de nos villes. Quant à ceux qui pensent faire une bonne action en les jetant dans les égouts, ils ont tout faux : les cigarettes usagées finiront tôt ou tard dans une rivière, un fleuve, ou l’océan, où chacune d’entre elles polluera jusqu’à 500 litres d’eau. La faute aux substances toxiques contenues dans les mégots (goudron, nicotine, ammoniac, plomb, cyanides ou arsenic, etc…)

Pourtant, des solutions simples existent, pour s’affranchir de cette pollution. La première d’entre elle s’appelle le civisme et consiste à déposer son mégot dans le cendrier le plus proche ou dans une poubelle. L’autre solution, qui est encore peu développée, mais qui a pourtant fait ses preuves, c’est d’orienter les restes de cigarettes vers une filière de recyclage propre. En Bretagne, une usine s’est spécialisée dans ce processus : elle récupère l’acétate de cellulose qui compose 90% des mégots, substance avec laquelle l’entreprise MéGo fabrique du plastique, qui repart dans le circuit de consommation. Sauf que cela ne concerne finalement qu’une infime partie du gisement de déchets potentiel en France.

megots-brune-poirson

Le gouvernement semble en avoir conscience, puisqu’il réfléchit à faire payer l’industrie du tabac pour qu’elle participe à la gestion des mégots, et la presse annonce la création prochaine d’un éco-organisme dédié à ce problème. Devant la crainte des industriels, Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition écologique ayant survécu au remaniement, s’est empressée d’annoncer qu’il n’y aurait pas de « taxe mégots » pour eux, qui viendrait fatalement se répercuter sur le prix du paquet de cigarettes, et donc sur les consommateurs. Mais elle leur a demandé de s’engager « fermement et concrètement » pour le traitement des mégots. De leur côté, les cigarettiers imaginaient plutôt un message d’avertissement supplémentaire sur les paquets, de type « Jeter son mégot pollue ».

Les positions des deux partis semblent encore bien éloignées, et pendant ce temps, c’est bien la planète qui trinque

Photo : Tavallai/Flickr/CC

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS