Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » INTERVIEW » Interview du président de la ligue de protection des oiseaux
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Interview du président de la ligue de protection des oiseaux

 

Président de la Ligue pour la Protection des Oiseaux – LPO (avril 1999)

Univers-nature – Pouvez-vous vous présenter et nous dire quel a été votre parcours ?

Allain Bougrain-Dubourg - A 10 ans, je créais un « Club des Jeunes Amis des Animaux », plus tard, une exposition itinérante sur le thème de la protection de la Nature.
A l’époque j’exhibais les « mal aimés de la faune » (rapaces et reptiles) puis j’ai arrêté : je ne supportais plus de voir ces ambassadeurs de la vie sauvage réduits à la captivité. C’est alors que la télévision m’a proposé de venir parler d’animaux, cela fait plus de 20 ans…
Entre-temps, j’ai accepté d’être président de la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

Univers-nature – Pourquoi avez-vous choisi de vous concentrer uniquement sur la protection des oiseaux, alors que de nombreuses autres espèces animales sont en voie de disparition, sans même que le grand public en soit informé ?

Allain Bougrain-Dubourg - Des bébés phoques au Canada, en passant par l’expérimentation animale, les animaux de boucherie, ceux du spectacle, le commerce de l’ivoire, les trafics en tous genres et bien d’autres, je crois avoir abordé tous les dossiers et je continue bien souvent de m’y investir.
Mais, lorsque la LPO m’a proposé d’assumer la responsabilité de cette association, j’ai ajouté cette priorité. En fait les choses sont souvent liées.

Univers-nature – La pétition pour une meilleure protection des oiseaux migrateurs circule beaucoup. Où en est-on actuellement au niveau du nombre de signatures et quel est l’objectif visé quant à ce nombre ?

Allain Bougrain-Dubourg - Tout d’abord merci pour le relais efficace qu’ Univers Nature apporte à cette pétition.

Il ne faut pas désarmer car nous devons faire entendre la voix de ceux qui se battent pour la vie. Actuellement, nous avons recueilli plusieurs centaines de milliers de signatures. Il faut poursuivre. Chacun d’entre nous peut profiter de l’occasion pour s’investir au bénéfice de la faune. Chaque signature compte pour que vivent les oiseaux.

Univers-nature – La France est de loin le pays où les chasseurs sont les plus nombreux (presque 10 fois plus qu’en Allemagne, pour ne citer qu’un exemple). Ils sont de plus, extrêmement bien organisés, avec même un parti politique ….
Que vous inspirent cet état de chose et l’attitude des pouvoirs publics à leur égard ?

Allain Bougrain-Dubourg - C’est vrai que les chasseurs français sont remarquablement organisés et que, face à eux, les associations de Protection de la Nature n’ont pas su – notamment – sensibiliser les hommes politiques. Un décalage préjudiciable s’est donc installé, les hommes de pouvoir n’ayant trop souvent qu’un son de cloche. Aujourd’hui, nous remédions à cette situation en les rencontrant, les uns après les autres, afin de les informer sur la fragilité du milieu naturel. C’est un travail de fourmi qui portera, à termes, ses fruits. Mais que de temps passé à faire valoir ce qui reste élémentaire !

Univers-nature – D’après les chasseurs, sans eux la faune sauvage serait extrêmement réduite, ainsi grâce à ce discours ils se positionnent en protecteurs de la nature. Leurs fédérations vont même jusqu’à condamner le tir d’espèces protégées, en prenant soin à chaque fois, de dire qu’il s’agit d’action isolée. Face à cette attitude peu de réactions !

Allain Bougrain-Dubourg - Je conviens que certains chasseurs qui se prétendent « les meilleurs protecteurs de la nature » ne manquent pas de culot ! Car en vérité, ils devraient commencer par mettre un terme aux abus de la chasse comme ces huttes de chasse implantées en plein coeur des réserves du platier d’Oye et de la baie de Canche, comme l’hécatombe des pigeons ramiers, en mars, au col de l’Escrinet (Ardèche) alors que la chasse est fermée ou encore comme les 30000 tourterelles massacrées en 23 jours dans le Médoc, en mai, alors que la chasse est également fermée !
Cela dit, quelques chasseurs (ils sont peu nombreux) ont compris qu’il fallait changer les choses. Une association, l’ANCER (Association Nationale pour une Chasse Ecologiquement Responsable), s’est même constituée pour se battre contre tous les abus. Evidemment les « extrêmes chasse » n’apprécient pas.

Univers-nature – La LPO, mais également les autres organisations de protection de la nature, sont-elles censurées par les médias ou ne communiquent-elles pas suffisamment, pourquoi ?

Allain Bougrain-Dubourg - On ne peut pas parler vraiment de censure mais plutôt de déficit de communication. En fait, la presse s’attache surtout aux événements spectaculaires. Greenpeace l’a bien compris en illustrant ses dossiers par des actions très médiatiques.
Par ailleurs, il faut noter que les chasseurs disposent de gros budgets pour communiquer. Il suffit de voir l’argent investi dans la série télévisée d’Histoire Naturelle.

Univers-nature – Quelles sont les relations de la L.P.O. avec les autres organismes de protection au niveau européen et mondial, menez-vous des actions communes ?

Allain Bougrain-Dubourg - La LPO a mis en place un service international. Par définition, beaucoup d’oiseaux n’ont pas de frontière, il faut donc avoir un regard élargi si l’on veut les protéger. Par ailleurs, la LPO représente en France Birdlife International qui est un organisme mondial consacré à la préservation de l’avifaune. Nous agissons donc partout dans le monde où l’oiseau est en état de fragilité : il y a du pain sur la planche.

=================> Suite de l’article <=================

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 25 février 2013 à 08:41

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
219

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS