Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » Articles » Le chauffage électrique, ce problème tellement français
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Comment trouver une mutuelle adaptée à la ...
  2. Apprendre l’anglais en ligne
  3. Couper l’eau pendant le savonnage !
  4. Chaudière à basse température ...
  5. L’hiver, faut-il hiberner ou préparer le ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Non classé

Le chauffage électrique, ce problème tellement français

chauffage electrique

se chauffer avec un chauffage électrique

En France, huit millions de foyers ne sont pas reliés à un réseau de chauffage urbain, ou ne se chauffent pas à la cheminée, mais sont équipés d’appareils de chauffage électrique. Une particularité toute française, qui, bizarrement, trouve une explication historique : c’est dans les années 70 que le chauffage électrique a connu un essor remarquable, en même temps que le parc de centrales nucléaires grandissait, sous l’impulsion, 30 ans plus tôt, du Général de Gaulle, qui a souhaité un recours global à l’atome pour atteindre l‘indépendance énergétique.

Aujourd’hui, la France tire 75% de son énergie des 58 réacteurs nucléaires encore en activité sur le sol national. Cependant, le temps a eu beau s’écouler, le chauffage électrique est toujours régulièrement à l’origine de problèmes majeurs sur le réseau. Chaque hiver, au fur et à mesure que les températures baissent, la consommation électrique augmente, et le chauffage en est la raison majeure. Les régions situées en bout de réseau (la Bretagne notamment, qui l’expérimente chaque année ou presque) se voient alors coupées du réseau pour cause de surcharge.

Mais alors que le chauffage électrique s’est développé en parallèle du parc nucléaire français, ce dernier se contente d’assurer les besoins électriques quotidiens des Français. Pour les besoins exceptionnels, nous devons soit importer de l’électricité achetée à prix d’or à nos voisins (à un coût parfois 50 fois supérieur à son prix de production), soit la produire nous-mêmes. Pour cette dernière solution, pas le choix : les centrales à charbon sont alors réactivées pour répondre à la demande de courant. Si la planète pouvait parler, elle conseillerait d’ailleurs certainement aux industriels de l’énergie d’en finir avec le charbon, qui compte parmi les combustibles les plus polluants, de son extraction à sa combustion.

Troisième problème présenté par le chauffage électrique : son coût. Selon une récente enquête de l’UFC-Que Choisir, les foyers qui se chauffent à l’électrique payent aujourd’hui 8% de moins que le coût réel de l’électricité qu’ils utilisent. Hors, une loi sur l’énergie ainsi qu’une hausse inévitable des coûts de celle-ci devrait amener le prix de l’énergie à bondir de 50% d’ici 2020, avec une conséquence directe pour vous, qui êtes équipés de radiateurs électriques : une facture de chauffage supérieure d’au moins 12% à celle de vos voisins.

Si la France tient ses engagements, à savoir réduire la part du nucléaire à 50% de son mix énergétique d’ici 2020, en compensant par les énergies renouvelables, peut-être la facture électrique des Français repartira-t-elle à la baisse. Mais d’ici là, a priori, il va falloir passer à la caisse…

La pompe à chaleur, est peut être une des solutions pour baisser la facture : Cliquez ici pour faire un diagnostic pour votre logement

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 décembre 2012 à 02:22

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS