Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ECO-HABITAT » La chaux, version écolo du ciment
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X

Devis pompe à chaleur Gratuit.


Dans la même rubrique
  1. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  2. Faites des économies d’énergie avec VELUX
  3. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  4. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  5. Innovation et tradition pour un revêtement ardoise écologique
  6. Améliorer l’isolation de son logement par la porte d’entrée ?
  7. Réduire l’impact environnemental des chats en zone urbaine ?
  8. Fenêtres, comment les entretenir durablement ?
  9. Isolant : quand le carton détrône le papier …
  10. La lumière des LED LIFI pour remplacer les ondes WIFI
  11. Pop-up House, maison recyclable Made in France
  12. 5 conseils pour bien dimensionner son radiateur électrique
  13. Vous rénovez votre façade ? ! Et si vous optiez pour un bardage !
  14. Le Confort Haute « Nature » du camping en Auvergne
  15. NATTITUDE : Des hébergements au cœur de vos activités
  16. Nattitude, un concept d’hébergements atypiques et éco-responsables 100% Auvergne
  17. quelle solution de chauffage pour le logement ?
  18. Un tournant clé pour le solaire grâce à EDF ENR ?
  19. A Taïwan, le restaurant qui fait un carton
  20. Granulé et Bûches de Bois Compressé, le chauffage du XXIe siècle
  21. Le compteur intelligent Linky : une transition énergétique à taille humaine
  22. Mon isolation à la laine de bois ?
  23. Les avantages écologiques des maisons enterrées
  24. Isolation : les toitures gagnent aussi à être isolées par l’extérieur
  25. Le vainqueur du SOLAR DECATHLON
  26. Visite de la plus ancienne maison en paille d’Europe
  27. En savoir plus sur les ampoules à LED
  28. Robinet anti fuite, intelligent, pour chasse d’eau capricieuse
  29. Revêtements de sol écolo : y’a du choix !!
  30. La chaux, version écolo du ciment
  31. Une maison écolo pas comme les autres
  32. Cumulant les avantages, la tuile en bois fera-t-elle son retour avec la RT2012 ?
  33. Bien choisir son chauffe-eau thermodynamique pour des économies
  34. Quelles économies peut-on réaliser en changeant de fournisseur ?
  35. Le chauffage au bois est-il écologique ?
  36. En Bourgogne, il est possible de passer l’hiver sans chauffage
  37. Shigeru Ban, l’architecte roi du carton
  38. Igloowood, la pièce en plus
  39. Caméra thermique : un outil incontournable avant tout achat
  40. L’Alsace s’offre une tour d’habitation à énergie positive
  41. Isolation phonique : des solutions simples
  42. 1 maison écologique + 1 maison écologique = 1 immeuble écologique
  43. Dans les Vosges, les logements sociaux sont écolos !
  44. Sur l’eau, dans ma maison écologique
  45. la piscine en bois
  46. VMC : quel modèle choisir ?
  47. Les panneaux solaires bientôt recyclés ?
  48. L’Indépendante : une maison écolo pas comme les autres
  49. Les tuiles se recyclent aussi…
  50. Un geste pour la planète : récupérer les eaux de pluie
  51. Double-vitrage, de quoi parle-t-on ?
  52. Puits de lumière
  53. Le Chanvre, cet isolant écologique
  54. Branchez votre chauffe-eau sur le soleil !
  55. Radiateur à inertie céramique économique
  56. Une consommation 100% éco-responsable pour un Monde Ethique
  57. Produits bio et gestes écolo
  58. Une piscine naturelle biologique
  59. Arcy Vert : Des produits d’entretien écologiques pour l’entretien de vos canalisations
  60. Les Miroirs chauffants rayonnants aux infrarouges lointains (IRL)
  61. Lave-linge sans lessive Haier WasH2O
  62. L’isolation thermique représente un réel investissement
  63. Importance du conseil et du choix d’un matériel de randonnée
  64. Economiseur d’eau pour robinet et douche
  65. Economisez sur votre facture de chauffage en r
  66. Construction ou rénovation écologique
  67. Eclairage de cycles ReeLight
  68. Les vertus de l’eau de la fontaine Kangen
  69. Un concept écologique contre le calcaire et la corrosion
  70. Scandi-Vie, la cuisson naturelle en terre, fonte ou fer
  71. Chauffage éco-électrique – Solution Chaleur Bio-active
  72. Un radiateur à chaleur douce, à infrarouge lointain – Verelec
  73. Camping de l’Avelanède, dans le parc naturel du Verdon
  74. Biologie de l’habitat et label C’BIO®
  75. Assainissement : des roseaux pour les particuliers (1ere partie)
  76. Assainissement : des roseaux pour les particuliers (2e partie)
  77. Le Sac du Berger, artisan du cuir
  78. Arcy Vert : Des produits d’entretien écologiques pour l’entretien de vos canalisations
  79. Ampoule basse consommation d’énergie – des précautions
  80. La construction bois fait de plus en plus d’adeptes en France
  81. Insolite : Habiter dans un silo à pétrole pour sauver la planète
  82. Maisons durables, des maisons écolos « clé en main »
  83. Au Moyen-Orient, un exemple d’architecture durable
  84. Le chauffage électrique, ce problème tellement français
  85. Des dêchets pour construire ma maison
  86. Au secours ! des vers de terre font du compost au fond des toilettes
  87. La ouate de cellulose, un isolant recyclé
  88. Tout savoir sur la rénovation des fenêtres en quelques clics…
  89. Pompe à chaleur : l’exemple venu du froid
  90. La chaudière à condensation réduit les pertes d’énergie
  91. A Lille, on recycle les containers pour en faire une maison
  92. Enfouie sous la terre, la maison en containers
  93. La maison passive
  94. La pompe à chaleur, un investissement rentable
  95. Isolant métisse : doublement durable
  96. Ma maison construite en Bambou
  97. Brique Monomur : La solution maçonnée écologique
  98. Le retour de la maison en paille
  99. La géothermie islandaise importée en france

L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  4. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  5. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




La chaux, version écolo du ciment

La chaux est une version écolo du ciment

Face au ciment, dans les années quatre-vingt-dix, la chaux naturelle a fait un retour remarqué. Version écolo du ciment, si elle présente un temps de prise plus important et une résistance mécanique moindre que le ciment, la chaux doit son retour à des qualités plébiscitées tant en construction écologique qu’en rénovation de bâtiments anciens.

Toutes les chaux ont en commun d’être obtenues en chauffant une roche calcaire (craie, marbre, etc.) à très haute température (à partir de 800° C.). Cette phase de calcination donne la chaux vive. Essentiellement utilisée par l’agriculture et l’industrie, cette chaux est à la base des deux types de chaux utilisées dans le bâtiment : l’aérienne et l’hydraulique.

La chaux aérienne, dite éteinte ou calcique, est obtenue par hydratation de la chaux vive. C’est la plus pure. Si elle sert principalement à réaliser des enduits muraux intérieurs ou extérieurs, elle est aussi adaptée à la réalisation de chape, pose de carrelage, etc. Quel que soit son usage, on lui reconnaît trois intérêts majeurs. Son caractère « respirant », en ne piégeant pas l’humidité à l’intérieur des habitations, la chaux aérienne apporte un niveau de confort et d’économie d’énergie sensiblement supérieur aux bâtiments qui la privilégie face aux mélanges à base de ciment (le chauffage est plus efficace lorsque les murs sont secs…). Son second atout tient à son aspect antibactérien, renforçant ainsi le bénéfice de l’absence d’humidité stagnante dans les constructions, trop souvent source de champignons, salpêtre et autres odeurs. Enfin, sa relative plasticité lui permet de garder durablement la cohésion des ouvrages en étant très peu sensible à l’apparition de fissures, à l’inverse du ciment à la rigidité plus grande. Revers de la médaille, sa prise est lente, de quelques jours à 6 mois selon l’épaisseur de l’enduit, la recarbonatation de la chaux voyant cette dernière se retransformer en roche calcaire. La chaux aérienne se trouve en deux conditionnements distincts. Le premier, une version industrielle en poudre, est particulièrement bien adapté aux pratiques actuelles des maçons, en se préparant comme du ciment (dosage en volume, mélange à la bétonnière, etc.). Le second, le plus intéressant par son respect des qualités naturelles de la chaux aérienne, se présente sous la forme d’une pâte. Si sa mise en œuvre (dosage et mélange avec le sable) est plus délicate, la finesse et le niveau de performance de l’enduit obtenu sont indéniablement supérieurs au conditionnement en poudre précédent. C’est la préparation la plus adaptée pour des enduits de finition/décoration.

La chaux hydraulique, ou chaux maigre, intègre entre 10 et 20 % d’argile ou de marne. Proche du ciment quant à sa mise en œuvre et utilisation, sa prise est plus rapide (quelques heures) que les autres chaux. De par ce fait, elle est bien adaptée au montage de murs, mais ses qualités (perméabilité à la vapeur, plasticité, etc.) sont moindres que son homologue aérienne.

Pour mémoire, l’utilisation de la chaux n’est pas nouvelle, les Romains faisaient les enduits sur leur construction en briques en 6 à 7 couches de chaux. Deux mille ans après, le résultat est toujours impressionnant. Aujourd’hui, l’enduit traditionnel compte 3 couches.

photo maison : Jean-Louis Venet

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 mars 2014 à 10:15

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
zygo
19 mars 2014 - 19 h 57 min

Le nombre d’erreurs qu’on a pu faire en « cimentant » à tout va. Exemple le bois est attaqué par l’acidité du ciment alors que la chaux n’est pas acide (mais basique) et a une bien meilleure compatibilité avec le bois. On enduisait les colombages à la chaux dans certaines régions, et également les troncs des arbres fruitiers (protection contre les insectes notamment). Les enduits à la chaux sont beaucoup plus compatibles avec nombre de matériaux. On y revient heureusement.


Bathy
23 mars 2014 - 11 h 02 min

c’est la « première » prise de la chaux hydraulique qui est rapide mais sa résistance à l’écrasement n’est optimale qu’au bout de 3 mois – je ne recommande pas la chaux aérienne pour les enduits extérieurs et encore moins pour les dalles (séchage très lent en épaisseur) – tout à fait d’accord Zygo, nombre de maisons en pierre ont été rendues insalubres avec des enduits au ciment (piégeage de l’humidité!)


BUTTARD
23 mars 2014 - 11 h 46 min

Vous indiquez que le ciment est « acide »; à ma connaissance, il n’est pas acide mais basique, ce qui serait dans ce cas le contraire de ce que vous prétendez…


Évelyne
24 mars 2014 - 13 h 05 min

La chaux matériau respirant là et toute son efficacité, parfait pour les personnes qui souffre d’allergie. À faire appliqué par un professionnel pour un résultat impeccable. Le seul défaut que je lui connaît et son temps de séchage.


J.Ph. ROSELLO
24 avril 2014 - 22 h 52 min

Je ne vois pas en quoi la chaux serait un produit naturel, et même plus naturel que le ciment, comme vous dites. C’est vraiment une idée préconçue !
- Un produit naturel qui est traité par la chaleur pour en modifier la composition chimique n’est plus un produit naturel, par définition.
- La chaux est un… ciment ! Vous comparez sans doute avec le ciment Portland ?
- Les Romains n’ont pas construit leurs édifices avec de la chaux mais un mélange plus complexe qui est bien un ciment.
- Le ciment Portland est proche de la chaux sauf qu’il contient aussi de l’argile.
Sur le plan écologique le seul inconvénient du ciment Portland est qu’il demande une température plus élevée (1 450 °C au lieu de 900 °C) pour la fabrication, à cause de l’argile, que la chaux. D’ailleurs c’est le même problème que pour la cuisson des poteries, les terres étant de l’argile pour l’essentiel. Sinon les deux sont alcalins et corrosifs, la chaux vive en particulier…






à lire aussi
     
Flux RSS