Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » Articles » Changer de système de chauffage ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Comment trouver une mutuelle adaptée à la ...
  2. Apprendre l’anglais en ligne
  3. Couper l’eau pendant le savonnage !
  4. Chaudière à basse température ...
  5. L’hiver, faut-il hiberner ou préparer le ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Non classé

Changer de système de chauffage ?

iStock_000014823748Small

Dans la continuité de la directive européenne EcoDesign le gouvernement français a annoncé à l’automne 2018 sa volonté de voir disparaitre les chaudières a fioul au cours des 10 prochaines années. On parle ici du 3ème mode de chauffage le plus utilisé en France. Il est donc normal que cette annonce ait suscité de nombreuses interrogations et inquiétudes au sein des ménages. Pourtant le fioul domestique est une énergie fossile – donc non renouvelable - à l’impact écologique important avec une émission d’environ 300g de CO2 par KwH.

Voici donc les informations pratiques qui vous aideront à choisir votre nouveau système de chauffage et à envisager les travaux nécessaires.

Les différents modes de chauffage  

  • Les pompes à chaleur parfois appelées climatisations réversibles. Elles ont l’avantage de pouvoir être utilisées comme mode de climatisation en saison chaude et de chauffage en période froide, voire même pour chauffer l’eau. Elles ne nécessitent pas de gros travaux d’installation et sont économes en termes de consommation électrique. Elles représentent environ 40% des installations en logements neufs.

  • Les radiateurs électriques nouvelle génération offrent des performances énergétiques de plus en plus satisfaisantes. Parmi eux, les radiateurs à inertie sont économiques et produisent une chaleur homogène. Leur installation ne nécessite pas de gros travaux et la simple intervention d’un électricien. Ils sont également faciles d’entretien. Dans une salle de bain, on peut installer un radiateur électrique sèche-serviette pour un confort accru.

  • Les chaudières à gaz à condensation présentent de bonnes performances énergétiques et ne sont pas très coûteuses à l’achat. Pour envisager une installation il faut que son logement soit raccordé au réseau de gaz naturel.

  • Les poêles à bois et à granules. Les poêles à granule sont recommandés pour de petites ou moyennes surfaces. Ils présentent un bilan carbone neutre et sont appréciés pour l’ambiance douce qu’ils diffusent.  Ils sont souvent considérés comme chauffage d’appoint ou d’agrément mais les nouveaux produits sur le marché montrent de très bonnes performances. Leur installation induit cependant des contraintes techniques pour la pose du conduit.

  • L’énergie solaire induit certes une installation importante mais qui fait l’objet d’aides gouvernementales comme d’autres modes de chauffage. C’est un système écologique qui peut s’avérer intéressant quand on sait qu’il est possible de revendre une partie de l’énergie produite à des fournisseurs d’électricité.

A noter que quel que soit le mode de chauffage choisi, une bonne isolation demeure indispensable afin de réaliser des économies d’énergie et de réduire l’impact écologique de son logement.  Il est conseillé de consulter un professionnel qui réalisera un diagnostic de l’isolation de votre logement et vous informera sur les éventuels travaux à faire réaliser par un artisan près de chez vous pour gagner de précieux degrés tout en consommant moins d’énergie, de plus, les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE

 Des mesures gouvernementales pour l’aide à la transition écologique.

L’Etat a décidé de mettre plusieurs mesures en œuvre pour aider les foyers concernés à adapter leur mode de chauffage.

  • La prime gouvernementale ou prime chaudière : son montant varie selon les revenus du ménage. Mise en place en 2019, il faut en faire la demande avant fin 2020. Elle est cumulable avec les deux mesures suivantes.

  • Le crédit d’impôt transition écologique : il concerne les résidences principales achevées depuis plus de deux ans pour les locataires ou propriétaires. Il vous aidera à financer les travaux d’isolation ou l’achat d’un nouveau système de chauffage fonctionnant avec une énergie renouvelable.

  • L’éco-prêt à taux zéro : Il vous permet d’emprunter à taux 0 (jusqu’à 30 000 euros) pour financer les travaux d’amélioration de performance énergétique de votre résidence principale.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS