Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » DURABLE & CO » Santé » Qu’est-ce que l’Aromathérapie et les huiles essentielles ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X

Clic PAC, pompe à chaleur


Dans la même rubrique
  1. L’élement nutritionnel le plus proche de la perfection naturelle
  2. Pasteur, mystification et vaccination
  3. Vaccination contre le cancer du col de l’utérus (1ere partie)
  4. Vaccination contre le cancer du col de l’utérus (2e partie)
  5. Qu’est-ce que l’Aromathérapie et les huiles essentielles ?
  6. Traitement naturel contre les vaginites, et précautions pour les éviter
  7. Un traitement naturel à double détente contre les migraines
  8. Les carences alimentaires et spiruline
  9. Soulager le mal de dos avec des élongations
  10. Suspensions Intégrales de Plantes Fraîches (SIPF)
  11. Savon et cosmétique : les vertus du lait d’ânesse
  12. La réglisse, un médicament naturel puissant
  13. Le Tofou, ou tofu, au curry
  14. Le plantain, une plante médicinale majeure contre la grippe
  15. Omraam Mikhaël Aïvanhov aux EDITIONS PROSVETA
  16. La dynamisation de l’eau. Pourquoi ?
  17. Magnetotherapie par aimants permanents pour bien dormir et une aide au traitement de la douleur
  18. Compléments alimentaires pour une action anti-vieillissement
  19. Ioniseur pour une eau ionisée alcaline
  20. La santé au naturel : conseils de soin nature
  21. le monde de la tisane, du thé et des épices avec Herbatica
  22. Le griffonia, contre les migraines, la dépression et la fibromyalgie
  23. Le GLUTATHION : antioxydant, détoxydant, immunostimulant
  24. Les vertus de l’eau de la fontaine Kangen
  25. Eliminez naturellement les toxines de votre corps par les pieds
  26. Dépistage des troubles nerveux et rééducation du système nerveux
  27. L’hygiène intestinale comme ouverture vers le bien-être
  28. Un remède naturel contre les infections urinaires : la cranberry
  29. L’harmonie du tout végétal
  30. Cosmétiques bio anti-âge
  31. NUTRILYS : compléments nutritionnels naturels d’origine marine
  32. LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES « BRULEURS DE GRAISSE »
  33. Choucroute, des vertus médicinales depuis des siècles
  34. Le chocolat cru, nouvel or noir
  35. Le blé khorasan de la marque Kamut®
  36. La centella pour le système nerveux et la régénération des tissus
  37. Bronzer naturellement
  38. La bourse-à-pasteur, plante du sang
  39. La boswellie, contre les rhumatismes
  40. Notre Beurre de Karité
  41. Aubépine contre les bouffées de chaleur et l’irritabilité dues à la ménopause
  42. L’Artemisia annua contre le paludisme
  43. L’arnica une fleur contre les coups (oedèmes…)
  44. Aromathérapie et phytothérapie
  45. L’argousier : une plante contre la fatigue, la grippe, les brûlures (1ere partie)
  46. L’argousier : une plante contre la fatigue, la grippe, les brûlures (2e partie)
  47. Argile : la terre guérisseuse aux mille vertus (1ere partie)
  48. Argile : la terre guérisseuse aux mille vertus (2e partie)
  49. Qu’est-ce que l’argent colloïdal, pourquoi et comment l’utiliser ?
  50. Facial-Flex®: un appareil de fitness pour un visage plus ferme et plus net
  51. Aloe vera, plante de la peau
  52. Santé et additifs alimentaires (1ere partie)
  53. Santé et additifs alimentaires (fin du dossier)
  54. Santé et additifs alimentaires (fin du dossier)

L'éco-photo de la semaine
simplyfeu : granule bois

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine

Chiffre Clé
· 14,2% de l’énergie en France est renouvelable ·
La part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en France [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Voiture à hydrogène : Toyota lance un premier ...
  2. Succès commercial pour la voiture à hydrogène ...
  3. Record : solaire photovoltaïque, 46 % de ...
  4. Après les tramways, les téléphériques urbains ...
  5. Déterminer quelle isolation réaliser avec ...

Focus Sur
voiture à hydrogène
Voiture à hydrogène : Toyota lance un premier modèle

Le dossier du mois
cellule solaire
La conversion du flux de lumière solaire en électricité vient d’atteindre un nouveau record de 46 %. Un résultat à comparer au rendement de 25 % maxi des traditionnels capteurs photovoltaïques présents sur les toitures. A l’inverse de ces derniers, ce nouveau capteur n’est pas fabriqué à partir de silicium. Il repose sur des matériaux semi-conducteurs composés III-V et une technologie de cellules solaires à quatre couches, [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Qu’est-ce que l’Aromathérapie et les huiles essentielles ?

Santé

L’Aromathérapie, est une méthode thérapeutique alternative à la pharmacie chimique classique, utilisée par les naturopathes mais aussi par certains médecins ou même dans quelques hôpitaux. Le terme « aroma» signifie étymologiquement l’essence d’origine végétale, appelée huile essentielle. L’utilisation des plantes pour leurs vertus médicinales est très ancienne, la connaissance de la flore, et l’usage des plantes pour soigner, fût souvent à la base de toute civilisation. Ce savoir nécessitant toute une vie d’apprentissage, était précieusement gardé et transmis.
Basée sur l’extraction et la concentration des composés des plantes médicinales et aromatiques, l’aromathérapie, n’est pas forcement une médecine « douce », elle se sert des molécules actives naturellement présentes dans les plantes pour remédier à certains maux de santé, mais aussi pour la détente, la beauté ou l’hygiène.
Le champ d’action des huiles essentielles est vaste. Certaines sont reconnues scientifiquement, études publiées à l’appui, pour soigner et protéger l’organisme, d’autres ont simplement fait la preuve de leur efficacité par expérience. Au delà de leur vertus médicinales, on peut également se servir des huiles essentielles pour l’hygiène des espaces intérieurs en diffusion ou pour leur action bienfaisante sur le plan psychologique.

Comment obtenir une huile essentielle à partir d’une plante ?

Toutes les plantes ne peuvent pas forcement fournir une huile essentielle en quantité suffisante. En fonction des plantes, les huiles essentielles, seront prélevées sur des organes différents : feuille, rameau, écorce, fleur, bois, racine…etc. Ces plantes peuvent parfois être cultivées, mais pour certaines, seule la cueillette sauvage permet de les obtenir. La plante doit être utilisée fraiche, c’est pourquoi l’extraction est faite directement sur le lieu de la récolte.

Il existe plusieurs modes d’extraction des huiles essentielles. La pression à froid, privilégiée pour les agrumes, permet l’obtention de l’huile essentielle par simple pression des zestes frais. Pour les autres plantes, la distillation est la méthode la plus répandue : les plantes sont « pressées » via de la vapeur d’eau qui draine les molécules aromatiques. Ces dernières sont récupérées par recondensation de ces vapeurs. On récupère ainsi un liquide en 2 phases : l’huile essentielle surnageant au dessus de l’eau florale. Alors que l’huile essentielle aura concentré la majorité des composants de la plante, l’eau florale quant à elle n’en contiendra qu’une teneur réduite (idéalement dosée pour les enfants par exemple). Il existe une dernière méthode d’extraction par solvant (dont le CO2) utilisée pour les fleurs fragiles par exemple.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Il existe trois grands modes d’utilisation des huiles essentielles : par voie orale, cutanée, ou en diffusion.
Le choix de la méthode d’absorption dépendra aussi bien de l’effet attendu que de la nature de l’huile. Certaines huiles étant plus propices à tel ou tel usage.
Par voie interne, on va généralement mélanger quelques gouttes d’huiles essentielles à un peu d’huile végétale ou à du miel, ou bien sur un support neutre. On peut également trouver des préparations prêtes à l’emploi dans des bases d’alcool, des capsules (avec une base d’huile végétale) ainsi que des suppositoires.
Par voie externe, on va tout simplement mélanger quelques gouttes d’huiles à une huile de massage (rose musquée, calophyllum, argan, macadamia, amande, noisette). L’huile se diffuse alors à travers les couches supérieures de l’épiderme.
Enfin, par voie aérienne, il suffit de laisser une huile très volatile se répandre dans une pièce grâce à un diffuseur ou bien en mettre quelques gouttes dans un mouchoir et inhaler de temps en temps.

Quelles sont leurs propriétés ?

Les huiles essentielles sont des concentrés de plantes, dont les molécules sont naturellement actives. Une huile essentielle peut renfermer jusqu’à plusieurs centaines de sortes de molécules, chacune ayant des propriétés particulières: antiseptiques, bactéricides, immunostimulantes, décongestionnantes, etc… Les molécules actives sont classifiées en plusieurs familles, par exemple: cétones, esters, coumarines, phénols, monoterpénols, etc. Une même HE peut contenir jusqu’à 500 molécules actives.
Toutes ces molécules travaillent en synergie, ce qui explique la polyvalence des huiles essentielles et leur vaste spectre d’action, ainsi que l’importance d’utiliser une HE dans son intégralité.
Une fois que l’on connaît les propriétés de chaque molécule ainsi que leur concentration dans une huile essentielle, on peut déterminer quels seront les effets attendus sur la santé. On compte ainsi un champ d’action très large : toux, maux de tête, sinusite, asthme, problèmes digestifs, insomnie, fatigue, blessures sportives, sommeil, troubles de la ménopause, fatigue, stress, problèmes immunitaires, migraines, dépressions, etc.

A la Une

Qu’est que le chémotype d’une huile ?
On appelle chémotype le type chimique d’une huile essentielle. Une même espèce botanique peut fournir plusieurs huiles essentielles différentes, en fonction de son environnement (climat, type de sol, ensoleillement,…). D’où l’existence de plusieurs chémotypes. C’est le cas du Thym Vulgaris par exemple, qui produit 7 huiles essentielles reconnues et chemotypées différemment (thymol, carvacrol, géraniol, linalol, thuyanol, terpinéol, borneol). Chaque chémotype correspond à un composé présent en majorité, induisant des propriétés différentes de l’huile essentielle. Par exemple le Thym à Geraniol pourra être utilisé en massage doux pour des enfants, alors que le Thym à Thymol, puissant antiseptique est dermocaustique (contre indiqué en usage externe !)

Pourquoi choisir une HE Biologique ?

Le choix d’une huile essentielle biologique, c’est la certitude qu’elle ne contient pas de pesticides ou de fertilisants, néfastes pour notre santé. Le mode de production biologique garantit aussi la préservation de notre environnement pour les générations futures, ne l’oubliez pas ! Cependant certaines HE rares ou peu connues, provenant de cueillettes sauvages ou de petits producteurs dans des lieux reculés n’ont pas la certification biologique, mais n’en sont pas moins totalement naturelles.

Comment reconnaître une HE de Qualité ?

Privilégiez d’abord le mode de production biologique, pour les raisons évoquées ci dessus. Lorsque c’est possible, choisissez une huile essentielle Bio cultivée et distillée en France. Vous favoriserez ainsi le développement agricole Régional et la préservation de notre environnement en évitant des émissions de Co2 dues au transport.

Attention aux prix trop bas ! Il faut savoir que les véritables huiles essentielles 100 % naturelles sont des produits précieux. Les prix varient selon la rareté de la plante, la difficulté et le mode d’extraction, l’origine, la variété.
Il faut compter en moyenne de 6 à 12.000.- kg de plante, pour obtenir 1 litre d’huile essentielle. Dans le cas de la rose de Damas il faut de 3500 à 4000 kg de pétales de rose, pour la Mélisse jusqu’à 12.000.- kg. D’où le prix élevé des véritables huiles essentielles.
Vous trouverez sur le marché certaines huiles essentielles à prix cassées, assurez vous quelles soit pures, intégrales, vérifier le mode d’extraction et l’origine.
Ne choisissez pas des huiles synthétiques, qui conviennent à la parfumerie, mais pas à l’aromathérapie. Pour les initiés, la qualité d’une huile essentielle peut être jugée par son parfum, sa couleur, sa composition et son origine.

Qui est Salvia
Nutrition et Cosmétique ?

Salvia Nutrition & Cosmétique est spécialisée dans la conception de compléments alimentaires et de soins cosmétiques à base d’huiles essentielles et de totum de plantes. Le choix, le traitement et l’assemblage optimal de ces ingrédients nobles nécessite un savoir-faire unique et s’appuie sur une longue experience.
Salvia a été pionnier dans l’encapsulation des HE, procédé rare qui permet leur dosage, protection et une utilisation plus facile. Notre force : des formules pures, concentrées et exclusives garantissant naturalité et efficacité.

Santé, sport, beauté, avec ses 30 ans d’experience, Salvia apporte une réponse efficace aux problématiques du quotidien. Fortes, concentrée, complexes, nos formules portent directement l’essence, l’énergie et le message des plantes.


Pour tout renseignement et commande s’adresser à :
Salvia Nutrition & Cosmétique
BP 207 – 85005 La Roche sur Yon Cedex – France
Tel. : 02 51 24 03 72 – www.salvia-nutrition.com

Les actus les plus lues

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Patrick
13 juin 2013 - 14 h 45 min

Une bonne idée cet article sur les Huiles Essentielles dont on parle beaucoup depuis quelques années, mais le plus souvent à tort et à travers. Si j’en ai apprécié la teneur, j’ai toutefois été déçu qu’il se termine sur la recommandation d’une marque (sur laquelle je n’ai par ailleurs aucun avis à porter) sans déclarer dès le départ sa nature de publi-reportage.

Par ailleurs l’article omet un point très important. En raison de l’extrême concentration des principes actifs contenus dans ces huiles, il importe de ne pas se lancer dans leur utilisation sans formation préalable. Il est au moins essentiel, sans jeu de mot, de savoir ce qu’il ne faut PAS faire ! Le risque réside à la fois sur le mode d’utilisation et sur le surdosage. Les conséquences peuvent être lourdes, voire catastrophiques sur les sujets fragiles que sont les enfants ou les personnes âgées. Les HE peuvent être totalement contre-indiquées en présence de certains traitements médicamenteux.

Pour finir, et c’est malheureux à dire, il est souvent impossible de compter sur la connaissance des pharmaciens qui les vendent pour vous guider efficacement et de manière sécurisée. J’en ai testé plus d’un qui n’avaient aucune conscience de la notion de chémotype (voir l’article) et qui m’ont rétorqué allègrement : Mr, un Romarin, c’est un Romarin ! Les vrais connaisseurs des HE apprécieront le niveau d’ignorance ! La meilleure solution est encore de se former à bonne école, en évitant également la littérature aussi abondante que mal informée, à quelques rares ouvrages près.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1487

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS