Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » DURABLE & CO » Santé » Dépistage des troubles nerveux et rééducation du système nerveux
Dans la même rubrique
  1. L’élement nutritionnel le plus proche de la perfection naturelle
  2. Pasteur, mystification et vaccination
  3. Vaccination contre le cancer du col de l’utérus (1ere partie)
  4. Vaccination contre le cancer du col de l’utérus (2e partie)
  5. Qu’est-ce que l’Aromathérapie et les huiles essentielles ?
  6. Traitement naturel contre les vaginites, et précautions pour les éviter
  7. Un traitement naturel à double détente contre les migraines
  8. Les carences alimentaires et spiruline
  9. Soulager le mal de dos avec des élongations
  10. Suspensions Intégrales de Plantes Fraîches (SIPF)
  11. Savon et cosmétique : les vertus du lait d’ânesse
  12. La réglisse, un médicament naturel puissant
  13. Le Tofou, ou tofu, au curry
  14. Le plantain, une plante médicinale majeure contre la grippe
  15. Omraam Mikhaël Aïvanhov aux EDITIONS PROSVETA
  16. La dynamisation de l’eau. Pourquoi ?
  17. Magnetotherapie par aimants permanents pour bien dormir et une aide au traitement de la douleur
  18. Compléments alimentaires pour une action anti-vieillissement
  19. La santé au naturel : conseils de soin nature
  20. Ioniseur pour une eau ionisée alcaline
  21. le monde de la tisane, du thé et des épices avec Herbatica
  22. Le griffonia, contre les migraines, la dépression et la fibromyalgie
  23. Le GLUTATHION : antioxydant, détoxydant, immunostimulant
  24. Les vertus de l’eau de la fontaine Kangen
  25. Eliminez naturellement les toxines de votre corps par les pieds
  26. Dépistage des troubles nerveux et rééducation du système nerveux
  27. L’hygiène intestinale comme ouverture vers le bien-être
  28. Un remède naturel contre les infections urinaires : la cranberry
  29. L’harmonie du tout végétal
  30. Cosmétiques bio anti-âge
  31. NUTRILYS : compléments nutritionnels naturels d’origine marine
  32. LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES « BRULEURS DE GRAISSE »
  33. Choucroute, des vertus médicinales depuis des siècles
  34. Le chocolat cru, nouvel or noir
  35. Le blé khorasan de la marque Kamut®
  36. La centella pour le système nerveux et la régénération des tissus
  37. Bronzer naturellement
  38. La bourse-à-pasteur, plante du sang
  39. La boswellie, contre les rhumatismes
  40. Notre Beurre de Karité
  41. Aubépine contre les bouffées de chaleur et l’irritabilité dues à la ménopause
  42. L’Artemisia annua contre le paludisme
  43. L’arnica une fleur contre les coups (oedèmes…)
  44. Aromathérapie et phytothérapie
  45. L’argousier : une plante contre la fatigue, la grippe, les brûlures (1ere partie)
  46. L’argousier : une plante contre la fatigue, la grippe, les brûlures (2e partie)
  47. Argile : la terre guérisseuse aux mille vertus (1ere partie)
  48. Argile : la terre guérisseuse aux mille vertus (2e partie)
  49. Qu’est-ce que l’argent colloïdal, pourquoi et comment l’utiliser ?
  50. Facial-Flex®: un appareil de fitness pour un visage plus ferme et plus net
  51. Aloe vera, plante de la peau
  52. Santé et additifs alimentaires (1ere partie)
  53. Santé et additifs alimentaires (fin du dossier)
  54. Santé et additifs alimentaires (fin du dossier)

L'éco-photo de la semaine
colibri

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes

Formation aux métiers de la nature
Chiffre Clé
· 14,2% de l’énergie en France est renouvelable ·
La part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en France [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Purins, huile, argile, vinaigre … enfin ...
  2. Colibris : les acrobates aériens !
  3. A Chicago, le restaurant qui a produit 30 ...
  4. Votre commune est-elle 0% pesticides ?
  5. Et pendant ce temps là à Fukushima

Focus Sur
requins
Plus beau qu’un requin, tu meurs !

Le dossier du mois
PNPP purin d'ortie
L’assouplissement de la législation concernant la production et diffusion d’alternatives aux pesticides, obtenues à partir de plantes (décoction, infusion, macération et autres fermentations), était un souhait de longue date des paysans tenant d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Fin juillet, le vote en deuxième lecture de la loi d’avenir agricole a permis cette évolution en cessant de considérer les officielles « préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) » [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Dépistage des troubles nerveux et rééducation du système nerveux

Santé

Méthode fondatrice des Centres CeREN ® la méthode G. Quertant permet par l’intermédiaire de tests de vision de dépister de façon rigoureuse des troubles nerveux et de mettre en place un programme de rééducation du système nerveux.

La culture psychosensorielle (CPS ®), ou neuropédagogie, est une méthode scientifique mise au point par le Français Georges Quertant après plus de 25 années de recherche et d’expérimentation. Elle utilise la fonction visuelle pour détecter et supprimer la plupart des troubles nerveux fonctionnels. Elle est développée et appliquée dans les Centres de rétablissement de l’équilibre nerveux (CeREN ®). Georges Quertant fut décoré de la légion d’honneur en 1952 pour l’ensemble de ses découvertes et sa méthode reconnue par les pouvoirs publics.

L’équilibre nerveux

L’équilibre nerveux est une des composantes fondamentales d’une vie sereine et épanouie. Toute la vie d’un sujet est conditionnée par le bon fonctionnement de son système nerveux. L’être humain bénéficie de capacités mentales exceptionnelles : conscience de soi, pensée, abstraction, logique, esprit de synthèse… Ces activités dites conscientes et volontaires ont pour siège la partie haute du cerveau appelée néocortex. Malheureusement, notre volonté a peu d’influence sur notre équilibre nerveux. Nous ne sommes pas équilibrés nerveusement parce que nous l’avons décidé ! Notre intelligence, nos connaissances ne nous garantissent pas l’harmonie et la paix intérieures ! Or cet équilibre, auquel nous aspirons tous, repose sur des centres nerveux de très haute précision situés à la base du cerveau (hypothalamus, hypophyse, formation réticulée…).

Cette base du cerveau ou mésendiencéphale est d’une importance considérable car elle contrôle le fonctionnement involontaire de tout l’organisme et régule nos trois modes de vie ou systèmes :

  • Vie sensorielle ou de relation (système nerveux sensorimoteur) : les organes sensoriels (vision, audition, phonation, tact, olfaction) permettent nos échanges avec le monde extérieur.
  • Vie végétative (système nerveux autonome) : elle concerne les fonctions de nutrition, digestion, circulation, respiration, excrétion, thermorégulation.
  • Vie psychique : raisonnement,
    comportement, jugement…
  • Georges Quertant (1894 -1964)

    Né à Digne en 1894 Georges Quertant se consacre dès 1910 à la musique.D’abord professeur de piano et de musicologie,il devient très vite chef d’orchestre et directeur artistique de l ‘« association Beethoven » de cannes.Auteur et compositeur,il à également dirigé plus de 300 concerts et fait plus de mille répétitions d’orchestre.
    Parallèlement à ses activités artistiques et pédagogiques, après des années d’études, de recherches et d’expérimentations, Georges QUERTANT créait et mettait au point des techniques, des appareils et des méthodes réalisant la « Neuro-somato-psycho-biométrie » et la « Neuro-somato-psycho-pédagogie » constituant la « Culture Psycho-Sensorielle».

    Parmi les tout premiers à utiliser les ondes neuro-bio-électriques dans le domaine pratique, il fut ainsi un précurseur dans la réalisation des techniques de l’ « Electrencéphalographie ». En créant et réalisant dès 1930 la « Neuro-bio-mécanique », il apparut comme un véritable pionnier de la « Cybernétique », science nouvelle qui, à présent, groupe mathématiciens, physiciens et physiologistes les plus célèbres de notre temps.

    En 1942 et en 1946, après enquêtes très sérieuses et sévères effectuées par des spécialistes compétents, les Pouvoirs publics reconnurent le bien-fondé scientifique et la valeur des procédés neuro-somato-psycho-pédagogiques de la « Culture psycho-sensorielle ».

    Diffusés en France et à l’étranger, ces travaux ont valu à Georges QUERTANT de très bonnes appréciations du monde médical, scientifique et pédagogique.

    La Légion d’Honneur lui fût decernée en 1952, afin de récompenser ses travaux et ses qualités d’homme.

    Comme toute horloge mécanique ou biologique, les centres nerveux de la base du cerveau sont susceptibles de se dérégler par prédisposition héréditaire, surmenage, chocs émotionnels ou physiques. Nos centres nerveux souffrent également des agressions répétées que le monde moderne lui fait subir.
    Dès ses premières recherches, Georges Quertant avait émis la thèse, largement confirmée par les toutes dernières découvertes de la neurophysiologie, que le dérèglement des centres nerveux régulateurs était à l’origine de la plupart des troubles nerveux fonctionnels, avec effet direct sur nos trois modes de vie cités plus haut et apparition de symptômes ayant une triple expression : sensorielle, végétative, psychique.

    Les troubles nerveux fonctionnels

    Ils peuvent être eux aussi classés en trois catégories :

  • Troubles de la vie sensorielle : hypersensibilité au bruit, à la lumière, dyslexie, bégaiement, strabisme…
  • Troubles de la vie végétative : migraines, insomnies, vertiges, palpitations cardiaques, troubles hormonaux, sexuels, digestifs, énurésie, boulimie, anorexie, allergies…
  • Troubles de la vie psychique : manies, tics, anxiété, angoisse, phobies, toc (troubles obsessionnels compulsifs), thada (troubles de l’hyperactivité avec déficience de l’attention), perte de mémoire et de volonté, syndrome dépressif, échec scolaire…
  • Supprimer ce dérèglement et rétablir l’équilibre nerveux

    Georges Quertant a mis en évidence le lien direct entre le bon fonctionnement du système nerveux central et le bon fonctionnement de la vision (vision binoculaire, quand les deux yeux voient le même objet, et vision simultanée, quand les deux yeux voient chacun un objet différent). L’œil est un véritable prolongement du cerveau. Les mouvements rotatoires de l’œil, de par leur finesse de mouvement (de 1 cm à 0,008 mm), sont de fidèles traducteurs de l’activité nerveuse et par voie de conséquence un indicateur précis du bon fonctionnement des centres nerveux régulateurs de la base du cerveau. A partir de cette découverte, Georges Quertant a mis au point, dans une finalité à la fois thérapeutique et pédagogique, une méthode de neurophysiologie appliquée, la Culture psychosensorielle (CPS ®). Utilisée avec succès depuis 60 ans, elle se déroule en deux phases : le dépistage et la rééducation.

    Le dépistage

    Le dépistage ((neuro somato psycho biométrie) permet de mesurer de manière fine et objective le dérèglement des centres nerveux régulateurs de la base du cerveau et des troubles fonctionnels qui lui sont associés. Ce déséquilibre nerveux fut appelé nervosisme (1) par Georges Quertant.
    Pour mesurer le taux de nervosisme, il perfectionna un ensemble de huit appareils d’optique inspirés du diploscope (2) de Rémy. Ces appareils, d’une très grande précision, utilisent des images tests permettant de mesurer plus de 6 000 mouvements de l’œil donc d’étudier plus de 6 000 fonctions des centres nerveux de la base du cerveau commandant ces mouvements. La construction de ces images repose sur des lois physiques et mathématiques notamment les lois d’Haüy (3). Il s’agit des formes et des excitants naturels de la cellule nerveuse (couleurs pigmentaires, couleurs spectrales, noir sur blanc).

    Lors du dépistage, une trentaine de ces tests sont soumis au sujet. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter :

  • Le système nerveux du sujet réagit correctement. Il n’y a pas de déformation de l’image test. La personne ne présente pas de dérèglement du système nerveux et, quel que soit le symptôme, la CPS ® ne sera pas une indication.
  • Il réagit par excès (hyper réaction), l’image se déforme dans un sens.
  • Il réagit de façon insuffisante (hypo réaction), l’image se déforme dans l’autre sens.
  • A la Une

  • Il réagit tantôt par excès tantôt par défaut.
  • Il fatigue et ne peut pas traiter l’information qui est interrompue avant d’arriver au cortex occipital (partie du cerveau où se forme l’image visuelle). Ce phénomène est appelé inhibition, l’image disparaît aux yeux du sujet.
  • Tous ces défauts sont significatifs des erreurs du débit d’énergie nerveuse commandant la motricité oculaire et donc du dérèglement des centres nerveux de la base du cerveau.
    Suite au passage du sujet sur les appareils, une analyse très poussée est effectuée, prenant en compte l’amplitude de déformation de chaque image ainsi que son sens de déformation. Il est alors possible de décrire de manière objective et précise le degré de dysfonctionnement et de déséquilibre nerveux du sujet, les différents symptômes dont il souffre et proportionnellement le gain qu’il pourra obtenir par la rééducation.

    La rééducation

    La rééducation (neuro somato psycho pédagogie), ou training, utilise les mêmes appareils et images-tests afin de corriger le dysfonctionnement des centres nerveux régulateurs, rétablir l’équilibre nerveux et supprimer la plupart des troubles fonctionnels.
    La méthode utilisée consiste à apprendre au sujet à percevoir l’image réelle sans déformation. A chaque fois qu’il y parvient, une image plus complexe lui est présentée. Ainsi, plus il progresse, plus les circuits nerveux de la base de son cerveau se « reconnectent » et retrouvent leur capacité fonctionnelle. Lorsque le sujet est capable de voir toutes les images tests pendant une demi-heure de manière parfaitement stable, sans déformation ni disparition, il n’y a plus de dérèglement de la vision (binoculaire et simultanée) et par conséquent plus de dérèglement des centres nerveux de la base du cerveau. L’équilibre nerveux est rétabli, l’individu retrouve son plein potentiel, les symptômes dont il souffre disparaissent et ce dans 90 % des cas. Il s’agit d’un retour à l’équilibre neurophysiologique naturel, ce qui explique qu’il n’y ait pas de troubles secondaires. Les résultats sont généralement acquis à vie.

    La vision : miroir de notre équilibre nerveux

    Selon la distance de vision, les excitants et les appareils utilisés, la CPS ® aura une action sur différentes zones du système nerveux central :

  • La vision de loin agira sur la vie de relation, ou système nerveux sensori-moteur, et permettra de contrôler puis de réguler le tonus musculaire et la sensibilité sensorielle (sensibilité à l’environnement : bruit, lumière…).
  • La vision intermédiaire agira sur la vie végétative (ou système nerveux autonome) et permettra de contrôler puis de rétablir l’équilibre entre les systèmes ortho et parasympathique (4).
  • La vision de près agira sur les centres régulateurs de la vie psychique et permettra de mesurer puis de rétablir l’équilibre de l’hypothalamus (5) et de la formation réticulée (6).
  • Le type de dérèglement présenté par le sujet sur chaque distance permet d’établir un lien précis entre l’état des centres nerveux concernés et les symptômes déclarés ou latents dont il peut souffrir.

    Exemples

    • Un sujet se plaint d’un état dépressif important, d’une incapacité à se concentrer et d’insomnie. Le dépistage indique entre autres une hypo réaction maximale en vision de près. Ce résultat est significatif d’une baisse importante de l’activation du système réticulaire et une déprime de la zone hypothalamique. Il existe bien ici une corrélation étroite entre les symptômes et les centres nerveux concernés. La rééquilibration hypothalamique et réticulaire pouvant être obtenue par la rééducation nous indique une élimination probable des troubles.

    • Un sujet se plaint de crises de panique avec palpitations cardiaques, vertiges, sueurs. Le dépistage indique une très grosse instabilité par hyper réaction et hypo réaction en vision intermédiaire significative d’une dérégulation importante des systèmes ortho et parasympathique. La rééquilibration de ces deux systèmes entraînera progressivement une atténuation puis une disparition complète des troubles.

    La CPS ® aujourd’hui

    De plus en plus de sujets souffrent de troubles fonctionnels nerveux. La médecine et les diverses psychothérapies peuvent certes soulager ces personnes, mais ne les libèrent pas totalement de leurs symptômes. De plus en plus de sujets présentent sur les tests des inhibitions et ce dans des proportions considérables (le système nerveux interrompt l’information avant qu’elle atteigne le cerveau et l’image disparaît aux yeux du sujet).
    Ce phénomène peut être attribué à la dégradation des conditions environnementales (pollutions chimique, sonore, électromagnétique). Cette dernière étant probablement la plus nocive lorsque l’on sait que seuls les excitants naturels de l’environnement sont reconnus par nos cellules et donc bénéfiques.
    De nombreuses personnes constatent en cours de rééducation la résurgence provisoire puis l’élimination de « traumatismes » anciens se manifestant sous la forme d’affects, images mentales, douleurs somatiques variées. La rééducation oculomotrice de Georges Quertant permet non seulement au système nerveux de créer, stabiliser et maintenir son propre équilibre (homéostasie) mais elle agit également comme un grand « nettoyage » de nos circuits nerveux.
    La CPS ® Quertant est donc plus que jamais d’actualité dans le contexte d’une civilisation moderne qui néglige les besoins biologiques.

    Pour toutes ces raisons, ont été créés des centres de rétablissement de l’équilibre nerveux (CeREN®), destinés à la recherche, au développement et à l’application de la CPS ®. Véritable pédagogie nerveuse, elle permet à l’enfant comme à l’adulte d’utiliser 100 % de son potentiel sensoriel, intellectuel et psychique et surtout d’accéder à la santé naturelle qui vient en grande partie de l’équilibre nerveux.

    Pour contacter l’auteur s’adresser à :
    CeREN® Montparnasse
    14, rue Littré – 75006 Paris
    tél. : 01.69.30.19.19 / 01 45 44 66 65 – santeceren@gmail.comwww.equilibrenerveux.com

    Autres praticiens, contacter l’auteur

    1. Nervosisme : ensemble de troubles strictement fonctionnels d’origine nerveuse, alors que les organes sont sains et parfaitement constitués.
    2. Le diploscope, appareil qui a beaucoup apporté à l’ophtalmologie, a été inventé par le docteur Albert Rémy.
    3. René-Just Haüy (1743-1822) est un minéralogiste, membre de l’Académie des sciences et créateur de la cristallographie.
    4. Centre régulateur non spécifique jouant notamment un rôle dans la régulation de la vigilance et du sommeil.
    5. Centre nerveux impliqué dans la régulation de la vie végétative et des états émotionnels et affectifs.
    6. Partie du système nerveux autonome.

    Les actus les plus lues

    Article écrit par Pascal (voir la biographie)
    le 07 février 2013 à 05:43

    3058 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
    PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


    Commentaires
    DUQUERROY STEPHANE
    1 avril 2014 - 22 h 58 min

    Bonsoir Madame ,Monsieur ,je viens vers vous car je rencontre de sérieux problème neuro végétatif très inquiet, le DT ma fait passer une écho du foi ,pancréas ,reins etc … ainsi que la prise de sang complète ,tous les résultats sont très bon ,il y à 6 ans j ai eu un divorce très difficile et imprévisible se qui a été un choc térrible !!! depuis cela fait 4 ans j ai eu des symptômes mal de ventre ,perte d appétit ,perte de poids, mal de tète ,ballonement ..la totale et une grande fatigue ! le médecin du monent ma prescrit du myolastant ,en 2 jours tous les muscles se sont détendus ,à cette date avril 2014 ce problème revient ,très fatiguer ,perte de 6 kilos en 2 semaines ,pas en forme ,il ma prescrit de l attarax pour détendre ,mais pour l instant 1 semaine après pas de nette améliorations ‘je suis en arrét de travail ,merci pour vos conseils bien cordialement .



    Partager sur
    S'inscrire à la newsletter
    Commenter cet article    
    2969

    Votre nom : Votre adresse mail :
    Votre message :  
     




    à lire aussi
         
    Flux RSS