Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » DURABLE & CO » Santé » Le chocolat cru, nouvel or noir
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X

Devis pompe à chaleur Gratuit.


Dans la même rubrique
  1. L’élement nutritionnel le plus proche de la perfection naturelle
  2. Pasteur, mystification et vaccination
  3. Vaccination contre le cancer du col de l’utérus (1ere partie)
  4. Vaccination contre le cancer du col de l’utérus (2e partie)
  5. Qu’est-ce que l’Aromathérapie et les huiles essentielles ?
  6. Traitement naturel contre les vaginites, et précautions pour les éviter
  7. Un traitement naturel à double détente contre les migraines
  8. Les carences alimentaires et spiruline
  9. Soulager le mal de dos avec des élongations
  10. Suspensions Intégrales de Plantes Fraîches (SIPF)
  11. Savon et cosmétique : les vertus du lait d’ânesse
  12. La réglisse, un médicament naturel puissant
  13. Le Tofou, ou tofu, au curry
  14. Le plantain, une plante médicinale majeure contre la grippe
  15. Omraam Mikhaël Aïvanhov aux EDITIONS PROSVETA
  16. La dynamisation de l’eau. Pourquoi ?
  17. Magnetotherapie par aimants permanents pour bien dormir et une aide au traitement de la douleur
  18. Compléments alimentaires pour une action anti-vieillissement
  19. La santé au naturel : conseils de soin nature
  20. Ioniseur pour une eau ionisée alcaline
  21. le monde de la tisane, du thé et des épices avec Herbatica
  22. Le griffonia, contre les migraines, la dépression et la fibromyalgie
  23. Le GLUTATHION : antioxydant, détoxydant, immunostimulant
  24. Les vertus de l’eau de la fontaine Kangen
  25. Eliminez naturellement les toxines de votre corps par les pieds
  26. Dépistage des troubles nerveux et rééducation du système nerveux
  27. L’hygiène intestinale comme ouverture vers le bien-être
  28. Un remède naturel contre les infections urinaires : la cranberry
  29. L’harmonie du tout végétal
  30. Cosmétiques bio anti-âge
  31. NUTRILYS : compléments nutritionnels naturels d’origine marine
  32. LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES « BRULEURS DE GRAISSE »
  33. Choucroute, des vertus médicinales depuis des siècles
  34. Le chocolat cru, nouvel or noir
  35. Le blé khorasan de la marque Kamut®
  36. La centella pour le système nerveux et la régénération des tissus
  37. Bronzer naturellement
  38. La bourse-à-pasteur, plante du sang
  39. La boswellie, contre les rhumatismes
  40. Notre Beurre de Karité
  41. Aubépine contre les bouffées de chaleur et l’irritabilité dues à la ménopause
  42. L’Artemisia annua contre le paludisme
  43. L’arnica une fleur contre les coups (oedèmes…)
  44. Aromathérapie et phytothérapie
  45. L’argousier : une plante contre la fatigue, la grippe, les brûlures (1ere partie)
  46. L’argousier : une plante contre la fatigue, la grippe, les brûlures (2e partie)
  47. Argile : la terre guérisseuse aux mille vertus (1ere partie)
  48. Argile : la terre guérisseuse aux mille vertus (2e partie)
  49. Qu’est-ce que l’argent colloïdal, pourquoi et comment l’utiliser ?
  50. Facial-Flex®: un appareil de fitness pour un visage plus ferme et plus net
  51. Aloe vera, plante de la peau
  52. Santé et additifs alimentaires (1ere partie)
  53. Santé et additifs alimentaires (fin du dossier)
  54. Santé et additifs alimentaires (fin du dossier)

L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le chocolat cru, nouvel or noir

Santé

Beaucoup d’études ont démontré les bienfaits du chocolat noir sur la santé et la prévention, mais nous savons encore peu de choses sur le chocolat cru et pourtant…l’Europe étant le premier consommateur de chocolat, nous sommes concernés par ce super-aliment…

Un peu d’histoire

Le cacao, ou chocolat, trouve ses origines chez les Indiens Olmèques, il y a environ 3500 ans. Les anciens Mayas consommaient, au départ, les précieux grains du cacaoyer (du grec signifiant «nourriture des Dieux») dans un breuvage sacré. Ce mélange de pâte de cacao, de piments chili et d’autres épices prit le nom de xocoatl.

Le terme « cacao » date de 1532. Il vient de l’espagnol cacap, emprunté au nahuatl (langue des Aztèques) cacauatl, et désigne la graine (aussi appelée « fève ») du fruit du cacaoyer. Par extension, il désigne également la poudre obtenue à partir de la pâte de cacao, de même que la boisson préparée avec cette poudre.
Le terme « chocolat » est apparu sous sa forme actuelle en 1634. Il vient de l’espagnol chocolate qui l’aurait emprunté au nahuatl tchocoatl ou au maya chokola’j, verbe qui signifie « boire ensemble du cacao ». Il désigne la pâte ou la poudre de cacao additionnée de sucre, de vanille et d’autres aromates.

Il devint la boisson favorite de la royauté autochtone, qui lui portait des propriétés énergisantes. Sa popularité gagna la société aztèque, et après la conquête du Mexique par les espagnols, l’Espagne où il devient le favori de l’élite. La boisson gagna en popularité chez les aristocrates de l’Europe entière, demeurant un symbole de fortune, jusqu’à la production de masse de bonbons au chocolat accessibles à tous, dans les années 1800.

Qu’entend-on par chocolat cru ?

Le chocolat industriel (comme artisanal) est normalement torréfié, c’est-à-dire passé dans un torréfacteur (sorte de tambour) à 140°C pendant 35 à 40mn environ. Cette étape permet de libérer les arômes du chocolat, mais elle tue aussi une grande partie des composants du chocolat dont les fameux polyphénols et flavonoïdes protecteurs du système cardio-vasculaire. Le chocolat dit « cru » n’est pas torréfié afin de garder ces composants le plus intact possible, et parfois, les fèves ne sont même pas fermentées (ou très peu), étape qui également diminue sensiblement le pourcentage de polyphénols du cacao. La fermentation débarrasse les fèves de leur pulpe, réduit le goût amer et développe les précurseurs d’arôme.


Intérieur d’une cabosse avec ses fèves de cacao

D’autre part, les chocolats dits traditionnels sont fabriqués à chaud : de 55°C pour le chocolat noir à 70°C pour les autres chocolats. Cette étape qu’on appelle conchage permet de libérer des arômes, d’ajouter des ingrédients et de fabriquer toutes sortes de chocolats. Mais là encore le chocolat chauffé perd beaucoup de ses principes actifs.
Le chocolat dit « cru » est fabriqué normalement autour de 42-45°C, préservant ainsi plus d’antioxydants. Mais il est encore plus intéressant d’avoir un chocolat complètement cru, fait au point de fusion du chocolat (environ 30°C) comme le faisait les Aztèques ! Pourquoi ? Parce que non seulement les composants de la fève sont encore moins altérés, mais nous apportons à notre corps un aliment en-dessous de notre température corporelle (comme les crudités). Et là, nous sommes sûrs que les antioxydants apportés à notre organisme ne seront pas détruits par la température! Quand on connaît les bienfaits des aliments crus, on se dit que c’est forcément intéressant du point de vue préventif…Ce chocolat existe et vous pourrez le découvrir sur notre site.

Notre chocolat cru contient de nombreux antioxydants et flavonoïdes mesurés par la valeur ORAC (capacité d’absorption des radicaux libres de l’oxygène).

  • 5,000 ORAC par carré de 10 g (contre 1,530 ORAC pour un chocolat traditionnel) et 500 mg de flavonoïdes
  • 2,100 ORAC par g de mouture de cacao soit 14,400 ORAC par tasse de boisson !…
  • La capacité anti-oxydante du cacao serait quatre à cinq fois plus élevée que celle du thé noir, deux à trois fois plus élevée que celle du thé vert et deux fois plus élevée que celle du vin.

    Quels sont les bienfaits du chocolat noir ?

    De nombreuses études existent déjà sur le chocolat noir. Nous savons qu’il est un excellent protecteur du système cardiovasculaire. Vous en trouverez quelques unes ci-dessous que je vous invite à consulter :

  • chocolat noir et santé cardio-vasculaire
  • effets du chocolat sur la performance du cerveau et AVC
  • chocolat et tension
  • chocolat et inflammation
  • chocolat et cancer
  • chocolat, diabète et cholestérol
  • En résumé, il semble que les flavonoïdes retrouvés dans le chocolat auraient un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires et que l’acide stéarique, comparativement aux autres gras saturés, aurait un effet neutre sur le bilan lipidique. La consommation de 50 grammes de chocolat noir par jour pourrait diminuer le risque de maladies cardiovasculaires d’environ 10 % et elle pourrait être un bon moyen d’augmenter l’apport en antioxydants chez des personnes consommant peu d’aliments riches en ces composés bénéfiques.
    Les bienfaits du chocolat cru sont du même ordre en plus puissant, puisque le chocolat cru contient encore plus d’antioxydants que le chocolat traditionnel et donc même s’il est plus cher à l’achat, il est plus « économique » car on en mange moins. Un à deux carrés par jour suffisent pour apporter le nombre d’ORAC nécessaires…il est aussi plus nourrissant, puisqu’il comble nos besoins. On ressent en principe moins le besoin d’en manger…vous pouvez en en savoir plus en cliquant sur les propriétés nutritives du cacao cru.

    A la Une

    Les idées reçues sur le chocolat

    Le chocolat fait grossir.
    Non. Le chocolat est certes un aliment très énergétique, mais sa consommation en quantités raisonnables n’entraîne pas à elle seule de surpoids.
    Le chocolat peut même être intégré dans le cadre d’un régime amincissant. L’essentiel étant de surveiller l’apport énergétique total.

    Le chocolat est difficile à digérer.
    Non, sauf si votre enfant mange la moitié d’une tablette le soir en regardant la télé ou s’il en mange à la fin d’un repas très copieux et très gras.
    Le chocolat contient des graisses et cela en fait un aliment plus long à digérer qu’un autre qui n’en contiendrait pas du tout. Un carré ou deux de chocolat juste après le repas, ou au goûter avec du pain, sont facilement digérés.

    Le chocolat constipe.
    Non, les tanins contenus dans le chocolat favorisent les contractions des fibres musculaires des parois de l’intestin. Le chocolat contient en outre des fibres favorisant le transit. Néanmoins, il peut exister une sensibilité individuelle pour cet aliment.

    Le chocolat provoque des allergies.
    Oui, mais dans des cas très rares, le plus souvent à relier aux protéines du lait dans le cas de chocolat au lait, et chez des sujets souffrant déjà d’allergie.
    Par contre et en toute logique, un enfant allergique aux fruits oléagineux devra éviter les chocolats aux noisettes, amandes…

    Le chocolat entraîne des crises de foie
    Non. Les tests biologiques ne montrent pas de modification des paramètres sanguins de la fonction hépatique après consommation de chocolat.
    Les lipides (graisses) présents dans le chocolat (tout comme les lipides d’autres aliments) favorisent la contraction de la vésicule biliaire qui peut provoquer des douleurs si la personne souffre de calculs
    biliaires.

    Le goût du chocolat cru
    Doit-on avoir des appréhensions sur le goût du chocolat cru ? Puisqu’il n’est pas torréfié, ni même fermenté, on peut penser que ses arômes sont moins importants ou qu’il est plus amer. En fait, il n’en est rien, car tout dépend des fèves employées. On retrouve des chocolats industriels fades ou amers et vice versa doux et aromatiques selon la qualité des fèves. Les meilleures fèves pour faire du chocolat cru sont les Criollo qui poussent sauvagement dans les montagnes d’Amérique latine ou de République Dominicaine et particulièrement une variété rare et chère comme la Porcelana… on peut alors obtenir un chocolat doux avec un goût fruité et corsé en chocolat tout en étant cru ! Il ne faut donc pas se fier aux qu’en dira-t-on mais l’expérimenter soi-même…Demandez votre dégustation gratuite dès maintenant en me contactant sur info@maison-bien-etre.com

    Le marché du chocolat

    Il est comme celui du bien-être et du bio en pleine expansion ! La consommation de chocolat en France est passée de 4,6 kg par personne et par an dans les années 90 à 7 kg par personne et par an…
    Le chocolat ne souffre visiblement pas de la crise, au contraire, il joue plutôt un rôle d’antidépresseur…

    389 000 tonnes de chocolat ont été consommées par les Français en 2009, soit environ 7 kg par personne, plus de 12 kilos par seconde. En 2008, 33 700 t avaient été écoulées pour la période de Noël et 12 700 à Pâques, les deux pics de l’année devant la Saint-Valentin.

  • La France est le 7ème pays consommateur de la fève de cacao en Europe. Il y a en France 97% de gourmands qui consomment du chocolat au moins une fois par semaine. L’Europe consomme 40% du cacao mondial, devant les Etats-Unis.
  • Il existe un grand nombre de déclinaisons de chocolat en tablette sur le marché dans le monde. En France, près de 4 millions de tablettes de chocolat sont consommées chaque jour, soit environ 7 kg de chocolat par personne et par an. La consommation annuelle de chocolat par habitant est passée de 4,6 kg en 1993 à 6,95 kg en 2008 soit une augmentation de 48% par personne. 30% du chocolat consommé en France est noir contre 5% dans le monde entier.
  • Aujourd’hui 97% de la population française en mange au moins une fois par semaine ! Un enfant en consommerait en moyenne 11,9 g/ jour, un adulte 7,5 g/j. 20% des Français mangent du chocolat chaque jour
  • Même s’ils sont dans la moyenne de l’Union européenne (6,7 kilos), les Français (7e) restent toutefois loin derrière les Irlandais, les Suisses, les Allemands, les Britanniques ou les Belges qui engloutissent tous plus de 10 kilos par habitant et par an.
  • Vous êtes convaincus du potentiel de ce marché et vous avez envie de saisir cette opportunité d’affaire et d’investir dans le nouvel or noir ou vous êtes simplement accro et voulez faire partie du club des connaisseurs ou les deux ? Dans tous les cas, contactez-nous !

    Pour tout renseignement et commande s’adresser à :
    Maison du bien-être
    La taille des prés – 86220 Ingrandes
    Tel. : 05 49 21 95 90 – info@maison-bien-etre.com
    www.maison-bien-etre.com

    Les actus les plus lues

    >> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

    commentaires sur cet article - Univers Nature

    PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


    Commentaires
    tuan
    9 juin 2013 - 16 h 10 min

    Personnellement je ne consomme plus que du chocolat cru que j’achète en magasin bio. Je recommande particulièrement le Pacari qui est certifié Demeter et Ombar un peu moins cher et délicieux, sucré au sucre de coco et avec des probiotiques. Pourquoi consommer encore du chocolat industriel torréfié lorsque l’on connait les bienfaits du chocolat cru d’ailleurs bien meilleur au goût ?!


    Liette Lacasse
    30 juin 2013 - 1 h 34 min

    Au Québec, depuis 2008, on a les Chocolatiers Olivia, dont une partie de leurs chocolats bios sont crus. Ils ont un chocolat cru au lait de chanvre, qui est absolument délicieux je dois dire pour y avoir goûté dernièrement. Dans leur collection de chocolats fins, ils ont plusieurs saveurs de chocolat noir cru. Ils ont gagné la médaille d’argent au concours de l’Académie du Chocolat à Londres l’an passé, alors il n’y a pas à dire côté qualité, il vaut largement l’achat.


    Marco
    17 décembre 2013 - 10 h 26 min

    Génial …. quand ont sait que les arbres qui fournissent les graines de café et de cacao sont les plus gourmant en eau …. on va pouvoir pratiquer encore une fois les activités favorites de l’être humain …. le gaspillage, la déforestation etc etc


    Megane28140
    21 mai 2015 - 15 h 28 min

    Je ne veux plus consommer de chocolat industriel et encore moins le donner à mes enfants. Je trouve ça aberrant tout ce qu’on peut ajouter dans le chocolat. Désormais je ne consomme plus que du chocolat cru bio que j’achète sur le site http://www.etiketbio.fr ou dans leur magasin. Pourquoi consommer du chocolat industriel qui vont nous ruiner la santé quand on peut trouver du chocolat cru bio (ou non bio) dans des petits commerces!



    Partager sur
    S'inscrire à la newsletter
    Commenter cet article    
    22790

    Votre nom : Votre adresse mail :
    Votre message :  
     




    à lire aussi
         
    Flux RSS