Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » DURABLE & CO » Reportages photo » Les Seychelles : havre de paix des tortues terrestres
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les Seychelles : havre de paix des tortues terrestres

Les îles Seychelles

 

=================> Page précédente de l’article <=================

Le paille en queue à bec jaune (Phaethon lepturus) est, des 2 espèces qui se reproduisent aux Seychelles (3 espèces au monde), celle que l’on rencontre le plus facilement.
De taille inférieure aux 2 autres espèces, l’effectif le plus important de l’archipel se trouve sur l’île Aride avec une colonie regroupant environ 2500 couples.

Pondu à même le sol, l’oeuf unique est à l’abri d’un rocher ou d’une souche d’arbre.

La couvaison dure une quarantaine de jours pour donner, 3 mois après l’éclosion, un poussin d’une taille supérieure à celle de ses parents. Les jeunes sont blancs avec des rayures gris noir.

A cette période les parents l’abandonnent et délaissé, le jeune va rapidement perdre du poids jusqu’à ce qu’il prenne son envol à la recherche de nourriture.

De part le climat, le paille en queue à bec jaune s’accouple tout au long de l’année, chaque couple ayant un cycle de reproduction de 9 mois.

Sa nourriture est essentiellement constituée de calmars et de poissons volants.

Les tortues terrestres des Seychelles (Testudo gigantea), très estimée comme aliment, facile à capturer et à transporter, ont constitué durant de longues années l’essentiel du ravitaillement des navires qui faisaient escale dans les îles de la région. Aussi, menacées d’une extinction rapide par la prédation exercée par les hommes, en 1874 la communauté internationale se mobilisa et la première pétition internationale signée par des scientifiques vit le jour et fut couronnée de succès, assurant ainsi leur sauvegarde sur l’île d’Aldabra. En 1967, ce fut au tour de la Royal Society de se mobiliser contre un projet britannique d’installation d’une base militaire aérienne sur l’île. Leur action permis la sauvegarde de l’île qui, rattachée à la république des Seychelles en 1976, bénéficie aujourd’hui d’une protection. Avec l’archipel des Galapagos, Aldabra constitue actuellement le seul endroit de la planète où des tortues géantes terrestres vivent en totale liberté et se reproduisent. c’est sur c’est pratiquement la quasi totalité des tortues peuvent atteindre 1,25 m de longueur

Rencontre magique sur une plage des Seychelles. Avec une croissance permanente tout au long de leur vie, les plus grandes tortues peuvent atteindre 1,25 m.

La journée des tortues est bien rythmé, matin et soir elles sortent du couvert des arbres pour brouter herbes et plantes à une hauteur maxi de 60 cm, en circulant dos au soleil afin d’avoir la tête à l’ombre de la carapace.

Durant la période où le soleil est trop haut dans le ciel, de 11 à 15h00, elles font la sieste à l’ombre en allongeant le cou pour mieux réguler leur température ou se baigne dans une mare pour se rafraichir (ce sont des reptiles à sang froid). A l’âge adulte, leur seul ennemi mortel est le soleil avec la déshydratation et l’insolation qui l’accompagnent.

Comme les autres reptiles, les tortues sont des animaux à sang froid, par contre le mâle ne possède qu’un seul pénis à la différence des lézards et serpents qui en ont deux. Après la fécondation les oeufs sont enfouis à une quarantaine de centimètres de profondeur pour donner naissance à des petites tortues de 6 à 8 cm de longueur. La mortalité est alors élevée les oiseaux qui s’en régalent, mais aussi les chiens et chats amenés par les hommes sur ces îles dépourvues de prédateur.

 

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 06 mars 2013 à 11:30

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1051

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS