Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » DURABLE & CO » Reportages photo » Biodiversité et tomate, le fruit Pomme d’Amour
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Biodiversité et tomate, le fruit Pomme d’Amour

Un petit tour dans le monde de l’énergie propre

Un monde d’ éolienne et pourquoi pas???

Une énergie propre, un air moins pollué, de l’électricité de même qualité… pour cela des éoliennes!!!

Esthétique
Les éoliennes sont-elles inesthétiques ?
Tout d’abord l’esthétique est une question de points de vue… d’autre part, désormais leur construction est très encadrée et soumise à des règles d’urbanisme qui limite leur impact visuel. De même que préférons-nous à côté de chez nous : une centrale électrique, un incinérateur, une raffinerie… avec leurs nuisances plutôt des éoliennes avec une simple ligne électrique et une quasi-absence de bruit.
Puis au milieu d’un champ nous remarquerons d’avantage une centrale qu’une éolienne qui pourrait dans quelques années être comparée aux moulins à vent d’Hollande. Pour les éoliennes en mer que gâchent-elles, elles apportent une petite touche. Et puis un paquebot ne se remarque pas plus. Mais même si nous ne les apprécions pas nous pouvons peut-être faire un effort au nom de notre avenir, celui de nos enfants et de la planète.

Bruit
Au pied d’une éolienne il n’y a pas plus de bruit qu’à l’intérieur d’une voiture en déplacement. Vivre à côté d’une autoroute ou nationale est aussi contraignant (voire plus car les klaxons et accidents ne sont pas des « parties de plaisirs »).

Oiseaux
Ce thème est délicat à étudier car il requiert une forte présence sur le terrain pour minimiser les risques d’erreur. Des coefficients de correction sont appliqués (taux de prédation et taux de découverte de cadavres). Selon la configuration, l’emplacement des parcs et les méthodes utilisées, la mortalité (exprimée en nombre d’individus par éolienne et par an) varie de 0 à 40 pour les oiseaux et les chauves-souris (LPO). Pour argumenter nous pouvons dire que la LPO qui est pourtant attachée aux oiseaux est favorable aux éoliennes un mouvement que devrait suivre tous les septiques.

Canadairs
Il est vrai que l’on pourrait croire que vu leur hauteur elles pourraient empêcher les largement d’eau mais leurs alentours sont obligatoirement défrichés ce qui permet même parfois d’arrêter les incendies. Pour ce qui est des accidents les Canadairs ne peuvent s’y heurter par inadvertance car les éoliennes sont OBLIGATOIREMENT répertoriées et si les lignes à haute tension n’empêchent pas l’action des Canadairs pourquoi les éoliennes le ferait surtout que pour l’instant elles sont bien moins nombreuses.

Immobilier
Les éoliennes n’entraînent pas de baisse de la valeur des maisons environnantes. Il est prouvé que si le parc d’éoliennes est bien conçu (la réglementation y veille), il n’y a pas de nuisance sonore (cf. bruit) ni esthétique (cf. esthétique). Au contraire, le professionnel qui exploite les éoliennes verse une taxe qui peut contribuer à améliorer les équipements communaux et donc valoriser les habitations locales.

Tourisme
Selon les sondages les touristes ne risquent pas de déserter un site lorsque des éoliennes y sont installées. Certains professionnels du tourisme y voient même un profit lucratif : les scolaires et vacanciers aiment se détendre dans un musée et l’idée est d’aménager un lieu ou les gens pourront enrichir leur culture sur les éoliennes ainsi on pourra faire d’une pierre deux coups.

Nucléaire
Grâce aux éoliennes (et certains autres moyens) nous avons enfin un moyen différent du nucléaire pour produire de l’électricité. Certes aujourd’hui une éolienne ne rapporte que très peu d’énergie de plus le vent n’est pas toujours là… Les éoliennes sont de plus en plus puissantes mais cela n’empêche qu’il faudrait un nombre d’éoliennes très important pour couvrir notre demande d’énergie (449 TMh année 2005). Une centrale nucléaire produit environ 1 000 fois plus d’énergie qu’une éolienne, dure 10 ans de plus. Mais elle n’est pas sans danger pour ceux qui y travaillent et le risque d’un accident majeur est possible y compris en France (un second Tchernobyle). Les éoliennes nous proposent une alternative propre sans danger qui certes n’est pas très puissante mais si nous nous y mettons nous pourrions combiner cette énergie à celle des barrages et les dernières (je l’espère pour notre planète) centrales nucléaires ce qui serait bien mieux que cette prolifération d’usines.

Tarif
e 10 ans de plus. Mais elle n’est pas sans danger pour ceux qui y travaillent et le risque d’un accident majeur est possible y compris en France (un second Tchernobyle). Les éoliennes nous proposent une alternative propre sans danger qui certes n’est pas très puissante mais si nous nous y mettons nous pourrions comb iner c ges et les dernières (je l’espère pour notre planète) centr ales nuclé aires ce qui serait bien mieux que cette prolifération d’usierhsqj qmq ejfoiehf ihrf roeuhfer ugdsqb: kkdfhiqkeirhken lvqefefhinefvqinh oev qhino e hinoerh io s.

Emploi
Pour construire une éolienne et une usine il faut à peu près le même nombre de personnes. Mais en exploitation, à puissance produite identique, les éoliennes ont besoin de 120 à 200 personnes par an alors que le nucléaire n’en demande que 70 (fin 2005). De plus elles génèrent beaucoup d’emplois qualifiés dans le domaine de la recherche ainsi que dans le développement des projets d’exploitations. En tout la filière éolienne emploi plus de 100 000 personnes en Europe et seulement 2 000 (fin 2005) en France où la filière est peu développée par rapport à l’Allemagne (53 000 personnes dans l’éolien fin 2005) et le Danemark.


Patrimoine
Le patrimoine N’est pas détruit par les éoliennes car il y a maintenant des paysagistes qualifiés qui participent à la construction des parcs. Ici aussi il y a des règles afin de respecter le patrimoine. De plus il est possible que plus tard les parcs éoliens soient au même niveau que ceux des moulins à vents.

Accidents
Il n’y a jamais eu d’accident autour des 50 000 grandes éoliennes en marche depuis 20 ans dans le monde. Effectivement le peu d’accident qu’il y a déjà eu aux abords des autres n’est pas dû aux pales qui se dérochent et il n’y a aucun risque de se côté, et les parcs sont à une bonne distance de tous riverains afin d’éviter un malheureux accident.

TV & Radio
Certes dans certains cas il s’est avéré qu’elles pouvaient perturber les ondes mais la réception était déjà mauvaise et puis avec l’arrivée de la TNT il n’y aura plus ce problème. De plus ce problème était repéré qu’en bout de lignes. La loi a créé un texte qui engage la responsabilité du développeur, elle l’oblige à trouver une solution en cas de problème.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 06 mars 2013 à 11:30

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
120

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS