Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » DURABLE & CO » Faune » Dossier sur le lapin domestique
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X

Clic PAC, pompe à chaleur


Dans la même rubrique
  1. Un son, non des sons, la nature est pleine de chants et cris
  2. Dossier sur la salamandre, un amphibien urodèle
  3. De qui, la chauve-souris ou la poule, faut-il s’occuper ?
  4. Des représentations en contradiction
  5. Des représentations en contradiction
  6. Des représentations en contradiction
  7. Des représentations en contradiction
  8. Des représentations en contradiction
  9. Des représentations en contradiction
  10. Des représentations en contradiction
  11. Des représentations en contradiction
  12. Des représentations en contradiction
  13. Des représentations en contradiction
  14. Des représentations en contradiction
  15. Des représentations en contradiction
  16. Des représentations en contradiction
  17. Des représentations en contradiction
  18. Des représentations en contradiction
  19. Des représentations en contradiction
  20. Des représentations en contradiction
  21. Des représentations en contradiction
  22. Des représentations en contradiction
  23. Le papillon citron – Gonepteryx rhamni
  24. Orque ou épaulard – le roi des mers
  25. Orque ou épaulard – le roi des mers
  26. Orque ou épaulard – le roi des mers
  27. Le moustique commun
  28. Dossier sur le lapin domestique
  29. Alternance jour / nuit : Influence et effets sur les animaux
  30. Alternance jour / nuit : Influence et effets sur les animaux
  31. Le corbeau freux
  32. Le corbeau freux
  33. Dossier sur la chèvre
  34. Protéger les chauves-souris
  35. Le chant des oiseaux
  36. Le chant des oiseaux
  37. Le cerf et la biche, les seigneurs des bois
  38. Dossier sur le rapace buse variable
  39. Le blaireau, un mustélidé omnivore
  40. Des représentations en contradiction 21/21
  41. Des représentations en contradiction 20/21

L'éco-photo de la semaine
simplyfeu : granule bois

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine

Chiffre Clé
· 14,2% de l’énergie en France est renouvelable ·
La part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en France [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Voiture à hydrogène : Toyota lance un premier ...
  2. Succès commercial pour la voiture à hydrogène ...
  3. Record : solaire photovoltaïque, 46 % de ...
  4. Après les tramways, les téléphériques urbains ...
  5. Granulé et Bûches de Bois Compressé, le ...

Focus Sur
voiture à hydrogène
Voiture à hydrogène : Toyota lance un premier modèle

Le dossier du mois
cellule solaire
La conversion du flux de lumière solaire en électricité vient d’atteindre un nouveau record de 46 %. Un résultat à comparer au rendement de 25 % maxi des traditionnels capteurs photovoltaïques présents sur les toitures. A l’inverse de ces derniers, ce nouveau capteur n’est pas fabriqué à partir de silicium. Il repose sur des matériaux semi-conducteurs composés III-V et une technologie de cellules solaires à quatre couches, [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Dossier sur le lapin domestique

Le lapin domestique

Faune

Fiche d’identité

lapin, lagomorphe domestique- Classification : mammifère
- Famille : lagomorphe
- Alimentation : herbivore
- Habitat : clapier
- Reproduction : 4 à 6 mois
- Gestation : 3O jours
- Sevrage : 1 mois environ
- Longévité : 5 à 6 ans

Un peu d’histoire

Le plus connu est certainement Bugs Bunny ou celui d’Alice au pays des merveilles, mais ses ancêtres apparaissent déjà en Amérique du nord (à l’ère tertiaire, avant la séparation des continents).
Les lapins arrivent en Europe par l’Afrique du nord. Ils suivront l’homme dans ses migrations et se feront connaître par les ravages qu’ils créent dans les cultures. Sa domestication aura lieu au moyen âge, par les moines, qui utilisent sa peau et sa viande.

Sa vie

En général, il est élevé pour sa chair très diététique. Certaines races comme le lapin Angora ou le Zibeline rex sont élevés pour leurs poils.
Adulte à 4, 5 mois, la femelle a des chaleurs variables selon la température extérieure et la luminosité (la période la plus propice étant le printemps). L’ovulation est provoquée par l’accouplement d’où les exagérations de certains élevages, qui dès la mise bas remettent la femelle au mâle.

lapin et lapereau dans clapierLa lapine se fabrique un nid dans le fond du clapier avec de la paille propre, et des poils qu’elle s’arrache du ventre pour dégager ses mamelles et protéger sa progéniture du froid. Elle donne en général naissance à 7 à 8 petits, qui sont aussitôt recouverts de paille et de poils maternels.
Les lapereaux naissent sans poils, sans dents et les yeux fermés. Ils ne s’aventurent en dehors du nid que vers l’âge de 2 à 3 semaines (suivant la température extérieure).

Ci-contre un lapereau de 15 jours.

Les lapereaux ne tètent qu’une fois par jour et peuvent être sevrés à un mois

Le mâle est toujours prêt à s’accoupler et vit seul dans son clapier.

Les lapins étant très fragiles, l’alimentation est très importante. S’ils se contentent de granulés complets dans les élevages, une ration alimentaire variée mêlant granulés de luzerne, pain dur, orge, foin et épluchures de légumes, font des lapins heureux.
Comme tous les animaux les lapins ont besoin d’une bonne litière bien propre, donc il faut curer (changer la paille) assez souvent, très bon pour la musculature des bras.

Ses qualités

nid lapereauLa lapine est une bonne mère.
Les lapins reconnaissent bien la personne qui s’occupe d’eux, et se laissent, avec du temps, assez facilement domestiquer, comme un chat.
Ils sont très propres et organisés.
Dans le clapier, il y a généralement un emplacement dédié aux excréments.

Ci-contre, lapereaux dans leur nid, placé dans un coin du clapier.

Ses défauts

Attention au traumatisme, bien que la lapine soit une bonne mère, le manque d’eau (une lapine allaitante peu boire jusqu’à 4 litres d’eau par jour) ou un bruit, un chien, des mouvements trop brusques près des clapiers… peuvent la conduire au cannibalisme et donc à manger ses petits.
L’intrusion de l’éleveur dans le nid (pour vérifier si tout va bien ou compter les petits) peut aussi provoquer cet accident pour cette raison, il est préférable de faire confiance à la lapine. Néanmoins si cela est vraiment nécessaire, il faut y aller tout doucement, parler à la lapine, avoir des gestes très lents et prendre des crottes de la mère pour s’en frotter les mains (ceci permettant aux mains d’avoir la même odeur que la mère).

Un peu de science

Le lapin est un mammifère, c’est un lagomorphe et non un rongeur. Les lagomorphes (famille des lièvres) ont, sur la machoire supérieure, deux paires d’incisives qui ne cessent de pousser (les rongeurs en n’ont qu’une paire).
Il possède un très long intestin (3 m de long) donc attention aux maladies parasitaire, comme nous l’avons vu précédemment il a besoin d’une bonne hygiène de paille, d’abreuvoir et de mangeoire.

Autre particularité, le lapin est un coprophage…
Il détache des petits bouts de nourriture avec ses incisives, mâche avec ses prémolaires et molaires. La nourriture passe dans l’estomac et dans les intestins, mais une partie reste stockée dans le caecum (prononcer saicom) où, grâce à l’action de bactéries, des vitamines et des matières azotées sont produites. Ensuite, le contenu du caecum passe dans le gros intestin d’où il sort en forme de crottes molles par l’anus. Elles sont sucées à leur sortie par le lapin, et passent dans l’estomac sans être mâchées.
Le lapin produit donc deux sortes de crottes :
- molles, celles qu’il suce dès la sortie de son anus et qui lui apporte un complément de nutrition.
- dures en forme de petites billes, qui sont ses excréments.

Différentes races

- races géantes :
le géant des flandres 8 kg
le géant du bouscat 7 kg

- races moyennes :
le fauve de bourgogne 5 kg
le bleu de vienne 5 kg

- races naines :
le petit russe 2 kg
le polonais 1,5 kg

Pour la petite histoire

La myxomatose, la maladie qui a ravagé et ravage encore les colonies de lapins n’est pas due à dame nature mais à un apprenti sorcier….
Lorsque les lapins étaient encore très nombreux et ravageaient les cultures, il y a 4O ans, un professeur de l’académie de médecine se procura le virus d’une maladie qui avait détruit des colonies de lapins au Brésil. Dans quel but ?…
Des lapins avaient élu domicile dans son jardin et attaquaient les plantations, espérant être débarrassé grâce à ce virus à contagion rapide, il inocula donc à un couple le virus.
Le résultat fut au-dessus de ses espérance, des milliers de lapin furent contaminés, et la myxomatose devint un véritable fléau pour les populations de lapins.
Depuis, un vaccin a été mis au point et permet de protéger les lapins d’élevage mais les sauvages eux, n’échappent pas au virus.

 

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
khaytry
4 novembre 2013 - 23 h 43 min

Votre est très interessent


nono
14 décembre 2013 - 20 h 03 min

Il me semble que c’était en Australie et non au Brésil.


danioko
1 avril 2014 - 17 h 55 min

votre article sur lelapin m interesse beaucoup car je suis eleveur de lapin .je suis vice president d une cooperative de ciniculteur a sikasso au mali en afrique de l ouest j aimerai etre en contact permanent avec vous pour d ample informations sur le lapin .merci
a tres bientot


Philippe
18 mai 2014 - 8 h 54 min

Bonjour, j’ai un lapin nain depuis 3 mois et je viens de voir depuis 2 jours qu’ il à la tête qui penche sur le côté. Pouvez-vous me dire ce qu’il a ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
12884

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS