Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » DURABLE & CO » Faune » Alternance jour / nuit : Influence et effets sur les animaux
Dans la même rubrique
  1. Un son, non des sons, la nature est pleine de chants et cris
  2. Dossier sur la salamandre, un amphibien urodèle
  3. De qui, la chauve-souris ou la poule, faut-il s’occuper ?
  4. Des représentations en contradiction
  5. Des représentations en contradiction
  6. Des représentations en contradiction
  7. Des représentations en contradiction
  8. Des représentations en contradiction
  9. Des représentations en contradiction
  10. Des représentations en contradiction
  11. Des représentations en contradiction
  12. Des représentations en contradiction
  13. Des représentations en contradiction
  14. Des représentations en contradiction
  15. Des représentations en contradiction
  16. Des représentations en contradiction
  17. Des représentations en contradiction
  18. Des représentations en contradiction
  19. Des représentations en contradiction
  20. Des représentations en contradiction
  21. Des représentations en contradiction
  22. Des représentations en contradiction
  23. Le papillon citron – Gonepteryx rhamni
  24. Orque ou épaulard – le roi des mers
  25. Orque ou épaulard – le roi des mers
  26. Orque ou épaulard – le roi des mers
  27. Le moustique commun
  28. Dossier sur le lapin domestique
  29. Alternance jour / nuit : Influence et effets sur les animaux
  30. Alternance jour / nuit : Influence et effets sur les animaux
  31. Le corbeau freux
  32. Le corbeau freux
  33. Dossier sur la chèvre
  34. Protéger les chauves-souris
  35. Le chant des oiseaux
  36. Le chant des oiseaux
  37. Le cerf et la biche, les seigneurs des bois
  38. Dossier sur le rapace buse variable
  39. Le blaireau, un mustélidé omnivore
  40. Des représentations en contradiction 21/21
  41. Des représentations en contradiction 20/21

L'éco-photo de la semaine
nature-majeste

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes

Formation aux métiers de la nature
Chiffre Clé
· 3 millions de Français utilisent le vélo de façon quotidienne ·
3 millions de Français utilisent le vélo de façon quotidienne. Un chiffre encourageant pour les [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Une ampoule pour la vie et fabriquée en ...
  2. Autisme et pesticides : une nouvelle étude ...
  3. La nature, cette majesté !
  4. Cet été, n’oubliez pas le paillage
  5. Quelles villes adoptent la Révolution Ecologique ?

Focus Sur
requins
Plus beau qu’un requin, tu meurs !

Le dossier du mois
La première maison en paille du monde, se trouve en France
S’il n’y avait les bottes de paille sur le trottoir et le GPS pour signaler que l’on est arrivé, les visiteurs de la première maison en bois et paille d’Europe, pourraient passer plusieurs fois devant sans en avoir conscience. Avec sa façade recouverte d’une vigne vierge, près de cent ans après sa construction, elle affiche un état exceptionnel et se fond parfaitement dans le paysage [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Alternance jour / nuit : Influence et effets sur les animaux

Alternance jour / nuit
Influence et effets sur les animaux

Faune

Introduction

Toute matière vivante possède une activité rythmique. Un grand nombre d’entre elles nous sont familières : pulsations cardiaques, mouvements respiratoires…

Tous les êtres vivants - végétaux, animaux, êtres humains - sont soumis à des rythmes biologiques :

- le rythme est dit circadien quand sa période est d’à peu près 24 heures (du latin circa : environ, et dies : jour),
- le rythme est circannuel quand sa période est annuelle.

Chez les mammifères, l’horloge circadienne est localisée au niveau du système nerveux dans l’hypothalamus. Chaque individu en hérite à sa naissance. L’alternance est une règle universelle : l’évolution l’a prise en compte puisque dictée par la rotation de la Terre sur elle-même et autour du Soleil…

Rythmes circadiens

Le rythme d’activité des animaux


Rapace nocturne : chouette effraie / rapace diurne : buse variable

Il permet de définir les animaux diurnes, actifs le jour, et des animaux nocturnes, actifs la nuit, qu’il s’agisse d’invertébrés ou de vertébrés. Les formes de vie sont diversifiées, occupant tous les espaces géographiques et les espaces-temps disponibles sur la planète.
Qu’il s’agisse d’insectes, de batraciens, d’oiseaux, de mammifères, les animaux sont généralement adaptés à un régime diurne ou nocturne. Cette adaptation revêt des aspects différents car les conditions de leur alimentation diffèrent.

L’adaptation à la vie nocturne

La vue
Chez les animaux supérieurs, strictement nocturnes, la pupille est ronde et large, très dilatable, ce qui permet à l'oeil de capter le plus de lumière possible la nuit.

Les yeux sont parfaitement adaptés à la réception de la lumière grâce aux cellules photo réceptrices : cônes et bâtonnets :

- les cônes servent à la vision et à la différenciation des couleurs. Leur sensibilité à la lumière est très faible mais leur perception des détails et des couleurs, très grande;
- au crépuscule, quand la lumière baisse, les bâtonnets qui sont environ 100 fois plus sensibles à la lumière que les cônes savent distinguer les nuances du noir et du gris.

La prépondérance des bâtonnets sur les cônes est d’autant plus marquée que la vision nocturne est plus développée (le cas extrême est celui des lémuriens qui ne supportent pas la lumière du jour). Les animaux qui ont à sortir de jour possèdent généralement une pupille en fente qui se ferme mieux qu'une pupille ronde.

Cas des rapaces nocturnes : leurs proies, des petits rongeurs, sont souvent nocturnes. Ils ont de très gros yeux qui leur permettent de bien voir dans l’obscurité. La tête tourne jusqu’à l’arrière pour apercevoir la proie sans déplacer le corps.

Yeux de rapaces nocturnes (de gauche à droite et de haut en bas) :
chouette effraie, chouette hulotte, hibou grand duc, hibou des marais.

=================> suite de l’article <=================

 

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 février 2013 à 05:41

3053 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
bercier
7 novembre 2013 - 13 h 49 min

En vision de nuit, comment expliquer la vision des signaux lumineux, feux rouges des voitures, feux bleus des ambulances, etc…? ou feu d’artifice la nuit.
La vision périphérique est donnée par les bâtonnets et la vision des couleurs est donnée par les cônes de la fovéa de 1mm de diamètre, donc on aurait du mal à voir plusieurs feux de couleurs différentes éparpillés ! Ce qui n’est pas le cas, donc l’ œil parcourt l’ image sans cesse !
La vision de jour ne pourrait-elle pas être constituée de la vision en noir et blanc avec les bâtonnets et par la vision des couleurs par la fovéa avec un parcours de toute l’image par des mouvements rapides de l’œil?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1338

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS