Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » DURABLE & CO » Faune » Le cerf et la biche, les seigneurs des bois
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X

Clic PAC, pompe à chaleur


Dans la même rubrique
  1. Un son, non des sons, la nature est pleine de chants et cris
  2. Dossier sur la salamandre, un amphibien urodèle
  3. De qui, la chauve-souris ou la poule, faut-il s’occuper ?
  4. Des représentations en contradiction
  5. Des représentations en contradiction
  6. Des représentations en contradiction
  7. Des représentations en contradiction
  8. Des représentations en contradiction
  9. Des représentations en contradiction
  10. Des représentations en contradiction
  11. Des représentations en contradiction
  12. Des représentations en contradiction
  13. Des représentations en contradiction
  14. Des représentations en contradiction
  15. Des représentations en contradiction
  16. Des représentations en contradiction
  17. Des représentations en contradiction
  18. Des représentations en contradiction
  19. Des représentations en contradiction
  20. Des représentations en contradiction
  21. Des représentations en contradiction
  22. Des représentations en contradiction
  23. Le papillon citron – Gonepteryx rhamni
  24. Orque ou épaulard – le roi des mers
  25. Orque ou épaulard – le roi des mers
  26. Orque ou épaulard – le roi des mers
  27. Le moustique commun
  28. Dossier sur le lapin domestique
  29. Alternance jour / nuit : Influence et effets sur les animaux
  30. Alternance jour / nuit : Influence et effets sur les animaux
  31. Le corbeau freux
  32. Le corbeau freux
  33. Dossier sur la chèvre
  34. Protéger les chauves-souris
  35. Le chant des oiseaux
  36. Le chant des oiseaux
  37. Le cerf et la biche, les seigneurs des bois
  38. Dossier sur le rapace buse variable
  39. Le blaireau, un mustélidé omnivore
  40. Des représentations en contradiction 21/21
  41. Des représentations en contradiction 20/21

L'éco-photo de la semaine
ile-dechets-NY

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine

Chiffre Clé
· 14,2% de l’énergie en France est renouvelable ·
La part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en France [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. IKEA en route vers l’indépendance énergétique
  2. Quand le soleil rend l’eau potable
  3. Faire sa lessive dans une roue à aubes : ...
  4. Smartphones, rasoirs & co. : bon ou ...
  5. Transformer le marc de café en carburant

Focus Sur
collecte et réparation de déchets électronique DEEE
Smartphones, rasoirs & co. : bon ou mauvais état, des conseils pour s’en défaire

Le dossier du mois
Copyright Gabriele Diamanti
Gabriele Diamanti. Voilà un nom qui ne vous dit probablement rien. Pourtant, ce designer italien a mis au point un objet qui pourrait bien sauver la vie de millions de gens partout sur le globe. Le nom de son invention : « Eliodomestico« , soit un distillateur qui transforme l’eau salée en eau potable grâce à la seule énergie solaire. Car pendant que la France gaspille allègrement [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le cerf et la biche, les seigneurs des bois

Le cerf et la biche élaphe

Faune

Cervus elaphus

Fiche d’identité

tête cerfClassification : mammifère
Famille : cervidés
Alimentation : herbivore
Habitat : profondeur de la forêt le jour, clairières et prairies voisines de la forêt la nuit
Reproduction : septembre – octobre
Longévité : 10 ans ( 20 à 25 en captivité )
Portée : 1 petit (le faon), rarement 2
Gestation : 8 mois
Allaitement : 6 à 10 mois
Poids : 100 à 250 kg (mâle) et 80 à 120 kg (femelle)
Taille : 1,2 à 1,5 m de hauteur au garrot. Jusqu’à 2,50 m de long pour les mâles
Déplacement : ongulé

Pour m'écouter c'est ici

marque sur arbre cerf et bicheun peu d’histoire

C’est le plus caractéristique des cervidés, qui malheureusement a été traqué par l’homme depuis la nuit des temps, et encore aujourd’hui, bien que de nos jours, la chasse ne soit plus un moyen de survie. Toujours considéré comme nuisible par les forestiers, à cause des petites pousses, des jeunes arbres et des écorces dont il se régale, il est heureusement protégé par des réglementations de chasse et, grâce à certaines associations, quelques races en voie de disparition sont totalement protégées.
Malgré tout, certaines races arrivent à proliférer dans certaines régions.

L'écorçage est très fréquent au cour de l'hiver et au début du printemps. Ces traces sont faites avec les dents. C'est un moyen très pratique pour avoir une idée de la population du lieu.

leur vie

Les cerfs sont des animaux grégaires (se dit des animaux qui vivent en groupe).
Ils se répartissent en deux groupes la majeure partie de l’année (hors période de reproduction) :

- d’un côté les femelles et leurs petits, qui forment des hardes faites de plusieurs petits noyaux où la hiérarchie est très importante et se remarque surtout pendant les grands rassemblements.
La « chef  » se montre nerveuse, vigilante et toujours très attentive, alors que les autres paissent tranquillement; si un bruit, une odeur, est inquiétante elle prévient ses compagnes par de petits cris, le groupe s’ébranle alors, dans l’ordre et la discipline. La biche dominante ouvre la marche (ou la course), la « sous-chef » la ferme.
- Chez les mâles, tout se passe autrement, sont-ils lâches, ou tout simplement indépendants (cher lecteur ou lectrice je vous laisse juger).
Le dominant est tout simplement le plus fort, il peut tyranniser les plus faibles, comme les laisser aller devant, et les suivre à distance… Il n’a aucune tâche de protection, si un danger survient, les mâles se sauvent les uns derrière les autres, sans aucune autre distinction que la rapidité et le sens de la fuite.

Pour la reproduction, ce système de clan s’arrête vers le début de l’automne, c’est la période du rut (octobre). Les sujets les plus âgés seront les premiers à manifester leur désir. Les cerfs abandonnent donc leurs quartiers, pour rejoindre leurs compagnes, chaque mâle va se trouver un territoire (parcelle nuptiale) et essayer de retenir le plus grand nombre de biches. Il délimite son territoire en bramant.

Le brame est aussi un cri de défi.

A cause de sa vigilance pour éloigner ses rivaux, garder ses femelles et son état d’excitation, il ne va se nourrir que très peu.
Petit à petit, il va s’affaiblir et sera chassé par un cerf plus jeune… il partira rejoindre d’autres cerfs dans sa situation (proches mais indifférents) pour reprendre des forces et repartir à l’assaut d’un harem dirigé par un congénère à son tour affaibli.
cerf fontainebleauVers la fin des amours, chacun va peu à peu se séparer, et reprendre sa place jusqu’au prochain automne.

Néanmoins, malgré son apparente domination vis-à-vis des biches, si un danger survient le cerf détale comme un lapin, sans s’occuper le moins du monde de ses petites « protégées »; alors qu’elles ne se laissent pas aller à la panique, et se sauvent dans l’ordre de la hiérarchie établie.

Seules les grandes forêts offrent encore un refuge et une nourriture suffisante aux grands cervidés (ici la forêt de Fontainebleau).

Au printemps, vers le mois de mai, la biche va mettre bas. Elle va se séparer du groupe, et ne supportera aucune compagnie, sauf son petit de l’année précédente. Après la mise bas, elle restera près du nouveau-né jusqu’à ce qu’il soit capable de la suivre et de rejoindre le groupe.
En attendant ce moment-là, la mère veille sur son petit avec énormément d’attention, elle ne s’éloigne jamais beaucoup. Lorsque qu’elle revient près du nid, elle fait des tours et des détours, pour mettre en déroute les éventuels prédateurs du faon, qui sont très nombreux au début de sa vie (aigle, renard, lynx, chat sauvage). Si un problème se présente, elle le défendra, avec toute son ardeur, à coup de sabots.

Dès que le faon le pourra, il suivra sa mère et prendra peu à peu sa place dans le groupe, grâce au jeu (simulacre de combat, course-poursuite, etc).
La robe tachetée de blanc que le faon a depuis sa naissance, va peu à peu se transformer, pour devenir brune à l’automne, comme celle de ses parents. A cette période le faon est appelé « hère » principalement à cause de son aspect chétif et dégingandé.

Attention : si lors d’une promenade vous rencontrez « Bambi » qui s’aplatit dans son nid pour passer inaperçu, ne craquez pas, ne le touchez surtout pas, passez sans vous arrêter, pour ne pas alarmer sa mère qui à coup sûr n’est pas loin, et surtout ne pas renseigner les prédateurs.

Petite histoire de bois

Seul le mâle porte des bois.

Au mois de mars le cerf perd ses bois. Involontairement, il se cognera les bois contre une branche, un grand craquement sec lui fera peur, et il partira à toute vitesse, mais en laissant ses bois sur place, cependant ne comptez pas en retrouver, car ceux-ci seront rapidement dévorés par les rongeurs qui en récupèrent le calcium.

Au début du printemps, il refait ses bois, qui sont recouverts de velours, (peau nourricière). Ceux-ci seront finis au mois de juillet et dépouillés du velours, pour la période du brame, grâce au frottement contre les arbres (voir photo ci-contre).

Les étapes de croissance

Vers l’âge d’un an et demi, le jeune mâle est appelé daguet, il porte deux dagues (petites cornes) sur la tête qu’il perdra vers 2 ans et demi

A 5, 6 ans le cerf devient un dix cors, c’est-à-dire que le merrain possède 5 andouillers ou cors, plus l’empaumure qui se trouve au sommet des bois.

1 an et demi, les dagues
1ère tête
2 ans et demi, les merrains
2ème tête
3 ans et demi et plus
3ème tête

Les dagues seront remplacées par une tige plus forte (merrain), qui porte de petites branches nommées andouillers (appelées aussi cors). Apparaît, l’année suivante à la repousse, un surrandouiller, qui se placera au-dessus de l’ancien.

terminologie bois cerfLes bois véritables os, constitués de calcium et de phosphore, n’ont pas besoin que d’une nourriture riche pour une bonne repousse, il faut aussi un certain taux de testostérone dans le système circulatoire du cerf. Un cerf castré ne refera pas de bois.

Si pour les jeunes cerfs, les bois permettent de déterminer leur âge, à partir de 5 à 6 ans l’évolution des bois peut varier, pour devenir sans règle à partir d’une dizaine d’années, les aptitudes à la reproduction diminuant.

A quoi servent les bois, vu que certains cousins du cerf n’en possèdent pas ?
Il est délicat de ne parler que du rôle de défense car il est rare qu’il tue un ennemi avec. Le rut est surtout marqué par le brame, et le but n’est pas de blesser grièvement un congénère qui est en mesure de se reproduire (cela serait une grave perte pour la communauté) difficile aussi, de n’y voir que le caractère physique sexuel. N’y voyons pas non plus comme certains, une erreur de la nature, mais plutôt un ensemble de toutes ces explications.

Comment les observer

Il faut être discret, la lisière de forêt peut être un bon endroit; arriver à l’aube ou à l’aurore, faire attention au sens du vent; le mieux étant de repérer l’endroit quelque temps auparavant. Rechercher des traces de présence, les plus caractéristiques sont l’écorçage, les laissées7 (appelées également fumées) et bien sûr, les traces de pas.

la biche
le mâle

Leur famille

Les cousins du cerf sont le daim, le chevreuil, l’élan, le renne. La famille est grande et se trouve aux 4 coins du monde : toute l’Europe bien sûr, mais aussi l’Asie, l’Amérique, l’Afrique du Nord.

Sur ce thème Univers-nature vous recommande

Le CD-Rom « Les Mammifères Sauvages d’Europe »

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 février 2013 à 05:41

3069 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
maman chérie
10 octobre 2013 - 23 h 32 min

a lire


edon
17 janvier 2014 - 18 h 02 min

je trouve que c’est très bien de parler des animaux comme ça.


nat
10 février 2014 - 9 h 50 min

bien mais pas assez d info parce que je dooit faire un expo


lou
1 mai 2014 - 11 h 33 min

moi je trouve sa suffisent j ai eu un 20/20 grâce a c est information.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
27058

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS