Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » Articles » Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Loop, les courses sans emballages plastiques !
  2. Des légumes si peu aimés mais tellement bons ...
  3. De l’engrais dans mes toilettes
  4. Quelles sont les sources d’énergie pour la ...
  5. Le drapeau du réchauffement climatique


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Non classé

Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement

L’Humanité se trouve face a un des plus grands problèmes de son histoire qui concerne toute l’espèce. En effet, l’activité des humains sur Terre et leur exploitation sans scrupules des ressources naturelles (déforestation, exploitation des sources de pétrole…) est en train de détruire l’environnement dont tous les êtres vivants dépendent. Et comme les efforts des grands de l’industrie et de la politique sont plutôts médiocres et les progrès sont lents, c’est à nous tous de contribuer à la préservation de ce monde précieux. Si tout le monde adaptait un peu son quotidien, même des petits gestes peuvent avoir un grand impact sur la situation générale.

Eviter les achats inutiles qui gâchent des ressources

Dans notre société, la consommation de biens ostentatoires est extrêmement haute, et nous achetons souvent de nouveaux produits, alors que ce que nous avions fonctionne encore. Ainsi, des quantités de ressources énormes sont consommées pour satisfaire cette demande, ainsi qu’énormément de déchets qui polluent les océans et la nature. De plus, la plupart de la production de pour nos marchés biens se fait en Asie de l’Est, et le transport de marchandises de la Chine jusqu’en Europe consomme du carburant et les porte-conteneurs polluent les mers et détruisent des milieux de vie aquatiques.

Réfléchissez donc si vous avez vraiment besoin du téléphone le plus récent, si on ne pourrait pas réparer des appareils domestiques au lieux de les jeter tout de suite.

Dans les bâtiments: économiser l’énergie

Chaque année, des quantités d’énergie immenses sont consommées soit par le chauffage en hiver, ou alors par la climatisation en été. Ce problème ne reçoit que peu d’attention, mais on économise beaucoup plus d’énergie en baissant le thermostat qu’en éteignant la lumière, qui consomme assez peu d’énergie comparé au chauffage. Une astuce que les Hommes utilisent depuis des millénaires pour subsister dans le froid sont les vêtements qui permettent au corps de rester chaud sans brûlant ni gaz ni pétrole.

Une maison bien isolée est aussi très efficace quant il vient à économiser de l’énergie pour le chauffage, et même si les coûts initiaux sont plus hauts que pour des murs (et des fenêtres) non isolées, c’est un aspect important du développement durable, surtout dans les environnements urbains.

Utiliser des moyens de transport à émissions basses

Les gaz à effets de serre font fondre les pôles, il est donc urgent de limiter les émissions de ceux-ci au plus vite possible, et le meilleur moyens est d’éviter l’utilisation de voitures qui en émettent trop.

La première possibilité est d’utiliser une voiture n’émettant pas de gaz à effets de serre, donc une voiture électrique ou à hydrogène dans le futur. Celles-ci obtiennent automatiquement le certificat crit’air de la première catégorie qui prouve que les émissions de dioxyde de carbone sont nulles. Néanmoins, la production de cette voiture pollue toujours, et les mines pour les substances nécessaires à la fabrication de batteries détruisent les forêts en Afrique. Il est donc encore meilleur de ne pas acheter de voiture du tout. On peut ainsi utiliser le car-sharing ou le partage de véhicules pour limiter le nombre de voitures produites, ou alors préférer les transports publics au quotidien.

 

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS