Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » Chiffre Clé » 3,4 millions
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






3,4 millions

loi-eau.jpg

C’est le nombre de personnes qui décèdent chaque année des suites de maladies liées au manque ou à l’insalubrité de l’eau, à l’absence de système d’assainissement et au manque d’hygiène.

Le 28 juillet 2010, l’ONU a reconnu l’accès à une eau de qualité et à des installations sanitaires comme un droit humain. Malgré cet acte symbolique fort, d’importantes disparités demeurent dans le monde et l’eau sale continue d’être un facteur de mortalité dans de nombreux pays. Le point sur cette question.

Entre 1990 et 2010, le nombre de personnes ayant accès à des sources améliorées d’eau potable (approvisionnement par canalisation, puits protégés, ect.), a augmenté de plus de deux milliards. Toutefois, malgré ses progrès, des problèmes d’accès à l’eau perdurent. Ainsi, le rapport 2012 de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur les progrès en matière d’assainissement et d’alimentation en eau permet de dresser un état des lieux.

À la fin de l’année 2010, 89% de la population mondiale, soit 6,1 milliards de personnes, avaient accès à des sources améliorées d’eau potable. A contrario, on peut en déduire qu’au moins 11% de la population mondiale (soit 783 millions de personnes) n’ont toujours pas accès à de l’eau potable et 2,5 milliards de personnes manquent encore de services d’assainissement améliorés. Les disparités géographiques sont particulièrement marquées puisque plus de 40% des habitants de la planète n’ayant pas accès à l’eau potable vivent en Afrique subsaharienne.

Conséquences humaines

Les conséquences sont avant tout humaines : 3,4 millions de personnes qui décèdent chaque année des suites de maladies liées au manque ou à l’insalubrité de l’eau, à l’absence de système d’assainissement et au manque d’hygiène. De plus, selon les chiffres de l’Unicef, la majorité des 2 000 décès d’enfants de moins de cinq ans qui meurent chaque jour de maladies diarrhéiques dans le monde sont liés à l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Ce tableau inquiétant ne doit pas pour autant cacher les avancées qui sont opérées dans ce domaine : Dans un contexte d’accroissement de la population mondiale, le nombre de ces décès a considérablement diminué au cours des dix dernières années, passant de 1,2 million par an en 2000 à 760 000 en 2011.

Enfin, les problématiques que le manque d’accès à l’eau potable soulève sont à mettre en exergue avec la situation environnementale de l’eau : d’ici 2025, la quantité d‘eau disponible par personne pourrait tomber à la moitié du niveau actuel. De plus, selon les Nations Unies, d’ici 2050, entre 2 et 7 milliards d’êtres humains seront confrontés à une pénurie d’eau. Un contexte qui invite, plus que jamais à pratiquer le recyclage, le traitement des eaux usées mais aussi la récupération des eaux de pluie.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Deborah (voir la biographie)
le 27 avril 2013 à 07:00

73 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
625

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS