Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Voiture à air comprimé, le DG suicidé bloquera-t-il la commercialisation? !!
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Voiture à air comprimé, le DG suicidé bloquera-t-il la commercialisation? !!

voiture air comprimé

Le moteur à air comprimé de MDI pourrait trouver sa place sous le capot d’une version de la prochaine Tata Nano

Après bien des années, on ne l’attendait plus, mais en ce début 2014 la voiture à air comprimé pourrait enfin être commercialisée. Mise au point et portée à bout de bras, dans sa version actuelle, par la société MDI de Guy Nègre, la première voiture à air comprimée ne sera toutefois pas commercialisée par cette entité. Le mérite devrait en revenir à Tata Motors, un groupe indien ayant acquis le droit exclusif de production, pour l’Inde, en 2007.

Historiquement, le moteur à air comprimé remonte au début du XIXe siècle. Il connaîtra son apogée entre les années 1870 et 1920 dans la motorisation de locomotives et tramways. Au niveau automobile, ne bénéficiant du soutien d’aucun grand groupe industriel, on doit à MDI d’avoir ressuscité cette motorisation à la fin du XXe siècle. S’emparant du projet, Tata Motors, après l’avoir finalisé et œuvré à son industrialisation, doit lancer une première version.

Bien que peu disert sur cette voiture à air comprimé, Tata Motors proposerait pour environ 5225 € une citadine au poids réduit et à l’équipement restreint, mais bénéficiant d’une autonomie de quelque 300 km, soit le double d’une électrique. La vitesse limitée (environ 105 km/h) serait largement suffisante pour l’usage précité, tandis que le plein d’air se ferait en quelques minutes sur des bornes spécifiques, ou en 4 h maxi à domicile. En prime, son moteur à détente d’air offre même une possibilité de climatisation, l’air décomprimé ayant une température comprise entre 0 et 15°…

 

Théoriquement programmée pour ce début d’année, la commercialisation de la première voiture à air comprimé pourrait cependant avoir à affronter un dernier obstacle. Le directeur général de Tata Motors, Karl Slym, s’est, officiellement, suicidé le 27 janvier dernier à Bangkok. Un acte qui interpelle à la veille de la présentation d’une voiture fonctionnant avec pour seul carburant de l’air comprimé. En effet, vu sous cet angle, on imagine sans mal les multiples pressions, tant du lobby pétrolier que des états, face à une voiture à air comprimé qui, après de multiples reports de commercialisation, s’annonce une nouvelle fois en promettant de révolutionner l’industrie automobile !

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 09 février 2014 à 03:48

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
rené
12 février 2014 - 22 h 08 min

Je suis preneur de suite.


Braume
12 février 2014 - 22 h 27 min

En cordées ingénieurs ingénieux réduits au silence par la mari du pétrole . C’est véritablement une HONTE.
Raison tourner notre matière grise et raison nous entendre pour faire évoluer l’Homme et limiter son impact sur la planète
Bonne nuit


Joy
13 février 2014 - 1 h 19 min

Je ne crois pas au suicide. Les crimes déguisés, perpétrés par les lobies, ne manquent pas.
Cette civilisation est en impasse totale avec ce pouvoir absurde de l’argent.
C’est tout qui va devoir être remis à plat. Bonjour les dégâts…


Vélocyclette
13 février 2014 - 10 h 15 min

La commercialisation de ce véhicule est-elle prévue en Europe ?
Quand on sait que Ford a toute une gamme de véhicules électriques aux Etats Unis et pas une seule commercialisée en France, on s’interroge sur les leviers des politiques commerciales .


Jeff
13 février 2014 - 10 h 40 min

Bonjour

Je suis depuis des années l’actualité de la voiture à air comprimé.Si l’on parle d’écologie , on doit aussi parler d’efficience énergétique , hors la voiture à air comprimé est particulièrement mauvaise dans ce domaine.
Par rapport à une énergie primaire le rendement est très mauvais :
Admettons que l’on produise de électricité à partir d’une éolienne qui alimente un compresseur d’air qui charge le véhicule. par rapport à l’énergie primaire : rendement de l’éolienne x rendement du compresseur x rendement mécanique du véhicule : 0,35 (grande éolienne) x 0,2 (http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=16080)x 0,5 : 0,035 soit 3,5 % de rendement global. Le problème est essentiellement lié au compresseur , il n’y a pas eu d’avancées technologiques dans ce domaine depuis des années. Donc , oui c’est propre si l’énergie primaire est le vent mais si c’est une autre source d’énergie primaire ce n’est pas la bonne solution.


Gribouille
13 février 2014 - 11 h 20 min

Je suis allé la voir à MDI à CARROS un jour en faisant du vélo
elle est super il faut féliciter Mr NÈGRE mais malheureusement
Comme d’habitude la FRANCE. a ignoré son brevet pour ne pas être
en faillite Mr NÈGRE est passé par le groupe TATA qui en retirera
tous les bénéficies(on est une fois de plus marrons vive nos
politiques) Ce n’est pas de la sorte que l’on réduira le chômage
en agissant ainsi.


Stanislas Bauer
13 février 2014 - 13 h 52 min

L’air comprimé sert de MOYEN DE STOCKAGE de l’énergie. beaucoup moins lourd et coûteux qu’une batterie. Il faut quand même de l’électricité ou du pétrole pour actionner le compresseur qui va la recharger. Bon, bien sûr l’électricité peut être photovoltaïque ou éolienne, mais c’est pas encore demain que les pétroliers fermeront boutique.


Marchenchuches
15 février 2014 - 11 h 19 min

il est affligeant de constater qu’une population à 80% du niveau du bac croit encore possible de parcourir 300km avec une vitesse de pointe de 105km/h avec la seule énergie stockée dans de l’air contenu dans le volume du véhicule en photo.
Sans parler du rendement navrant de la chaine énergétique, le simple fait que, même avec les technologies de pointe pour le stockage , 1000 bar, l’énergie massique d’une bouteille d’air comprimé est inférieure à celle des batteries de traction au plomb fait que ca semble des plus improbable.

Si on pouvait parcourir 300 km à vitesse raisonnable avec un véhicule de ce volume équippé de batteries au plomb, ca se saurait.


Marc
15 février 2014 - 17 h 51 min

Bonjour,
Je ne validerai pas les chiffres indiqués dans cet article car ils sont repris depuis plusieurs années et sont obsolètes, ni le complot contre TATA…pitié..laissons faire la justice plutôt que de partir sur des conclusions trop hâtives !
Par contre je valide totalement le concept des moteurs de MDI.
J’ai eu l’occasion de tester plusieurs prototypes d’Airpod depuis 2009 à Carros chez MDI. Beaucoup de progrès ont été faits.
L’usine de production de l’Airpod, à Carros est quasiment terminée (une construction d’usine MDI est aussi en cours en Sardaigne). TATA a bien validé la technologie MDI sur ses propres véhicules et ils sont en préparation d’industrialisation (là aussi attention à ceux qui fanfaronnent depuis plusieurs années en annonçant le véhicule TATA à air comprimé pour l’été prochain. Laissez TATA Motors faire ses propres annonces…elles sont beaucoup plus fiables !)
Si vous voulez des informations actualisées sur MDI, allez sur le nouveau site de MDI http://www.mdi.lu/2014%20actualite.php


JoLM
15 février 2014 - 17 h 52 min

Un excellent véhicule pour les déplacements en ville et de proximité, permettant de résoudre les problèmes de pollutions (sonores en partie et chimiques)des déplacements en ville. De nombreux progrès me semble possible pour le stockage d’air et la performance du moteur (zéro fuite, adiabatique parfait) que peuvent permettre des nouveaux matériaux. Mais effectivement pour l’instant comme noté le rendement global est peu intéressant. Une version CO2 serait intéressante (étude en cours d’enfouissement du CO2)rendant au CO2 une forme d’énergie renouvelable. De plus le CO2 est assez facilement rendu cryogénique et donc plus facilement stockage en assez grande quantité (autonomie)


Joulia
16 février 2014 - 11 h 52 min

c’est une bonne nouvelle, car cela permet de faire progresser ce concept, mais attention quand il est dit que son seul carburant est l’air,c’est faux. L’air est compressé et pour cela il faut un compresseur, qui fonctionne avec une énergie, électrique, fuel,…etc dans ce cas c’est l’électricité, et pour l’instant cette voiture est moins performante que la voiture à batterie. Donc à suivre mais sans imaginer qu’on vient de passer à côté de la voiture idéale.


loing ange
16 février 2014 - 21 h 37 min

mr negre ce bat depuis longtemp avec sont projet bravo pour ca tenacite

l’air comprime ne pourrai pas devenir un moyen de stockage de l’energie (eolien ou solaire) ??


Piers
16 février 2014 - 22 h 43 min

Depuis le temps qu’on l’attend! A l’époque Guy Negre envisageait de petites unités de production à l’inverse du système de production automobile.
Pour ce qui est de l’air comprimé, je pense que la solution viendrait des éoliennes mais sans passer par la transformation en électricité qui plombe le rendement. Utiliser l’énergie mécanique captée pour compresser directement l’air.
Techniquement est-ce envisageable?


Pascal
17 février 2014 - 18 h 42 min

@ Marc
Les chiffres proviennent de Tata, suite à la validation du concept de MDI, en 2012. Ils ont à peine plus d’un an. La nouveauté, tient à la sortie théoriquement imminente de cette motorisation.

@ Piers
De nombreux tests ont été réalisés pour se servir de l’énergie mécanique éolienne à des fins, autres, que la production finale d’électricité. Techniquement, on peut notamment produire de l’hydrogène ou comprimer de l’air. Reste à ce que le marché existe et qu’il soit, au moins, aussi rentable que l’énergie électrique éolienne subventionnée.


KOURGAROU
27 février 2014 - 4 h 04 min

Je ne vois pas vraiment d’avenir à cette technique, à part peut-être pour les trajets en ville et périphérie, mais je suis un béotien…

à moins de concevoir un système hybride pour recharger le réservoir d’air comprimé en circulation, petit moteur thermique consommant 1 ou 2 litres pour 100 kilomètres de recharge d’air par exemple, je ne vois pas la possibilité d’utiliser cette technique pour des trajets importants.

Je n’imagine pas la possibilité pour CE système à air comprimé de permettre comme avec un simple véhicule thermique de parcourir 800 kilomètres, de refaire le plein en moins de 5 minutes pour un nouveau parcours de 800 kms, ce que m’autorise mon véhicule (polluant)actuel. :-)

En revanche je pense que le moteur à explosion a encore de beaux jours devant lui, et je suis persuadé qu’avant cinq ans des véhicules consommant (réellement) entre 2 et 3 litres/100 kms seront disponibles sur le marché.

Pour ma part j’imagine plutôt l’avenir avec un parc de véhicules à majorité électrique, utilisant une pile à combustible, quand la production d’hydrogène se développera au moyen de sources d’énergies renouvelables, à condition que les lobbies pétroliers et les états y trouvent leur compte…

Pour ma part le moteur à air comprimé va vite se dégonfler… Désolé je n’ai pas pu résister… ;-)


louzou
2 mars 2014 - 2 h 27 min

Quand Guy Nègre avait présenté son véhicule à air comprimé à Paris, le concept était moteur hybride, et bien sûr, recharge de la co!pression d’air quand le véhicule roule. De nombreuses personnes ont souscrit pour avoir une voiture à air comprimé, mais je n’ai jamais entendu dire que ce type de véhicule roule en France? Et oui, pourquoi pas redonner aux mécaniciens de valeur la possibilité de construire des petits véhicules, comme au début du XXème? Pour les grands trajets, il reste le covoiturage, le bus, le train…


BAUDOIN
6 mars 2014 - 16 h 03 min

Je suis cette affaire depuis longtemps aussi, et j’ai souscrit il y a quelques années pour une voiture MDI. Le problème du rendement énergétique n’en est pas un si l’énergie de compression est d’origine renouvelable. N’oublions pas de prendre en compte l’absence d’émissions polluantes, pas non plus d’éléments chimiques de batteries, etc. Quant aux grands trajets, ils sont très minoritaires dans les déplacements en voiture. Moi qui vis à la campagne, tous mes déplacements font moins de 60 km aller/retour chaque jour, une voiture à air comprimé suffirait largement à mes besoins. Avec l’argent économisé sur l’achat de carburant, pour les plus longs trajets je pourrais prendre le train ! Et essayez d’imaginer l’impact géopolitique énorme qu’aurait pour l’humanité le fait de se libérer des sources d’énergie fossile pour ses déplacements ! Décidément, vivement l’arrivée sur le marché de la voiture à air comprimé !


frederic
14 mars 2014 - 21 h 24 min

Cette technologie ne libère aucunement des énergies fossiles et ce pour 2 raisons.
il faut dépenser de l’énergie pour comprimer l’air (avec un très mauvais rendement)
Cette voiture, sauf sur de très courtes distances nécessite un « adjuvant » énergétique (joli terme inventé par mdi pour parler de combustible) et la consommation de cet adjuvant est loin d’être négligeable.
MDI a en fait réinventé le moteur à combustion externe

au final, on a un vehicule qui énergétiquement est un gouffre et qui se contente de déporter une partie de la pollution du coté des centrales électriques
Dans certaines applications le moteur pneumatique peut être une solution très pertinente, surement pas quand on parle d’économie d’énergie.


Joke
11 mai 2014 - 15 h 57 min

Bonjour,
Cet article en rappelle beaucoup d’autres, dont les plus anciens remontent à… plus de 15 ans!
Comment peut-on être aussi naïf? Une simple application des lois de la thermodynamique nous apprend que le réservoir d’air comprimé ne contient qu’une faible quantité d’énergie, et c’est bien pour cela que Guy Nègre ne propose que quelques tours de roues sur un parking.
Valider la technologie? Oui, bien sûr… Même les tramways de Mékarski l’ont prouvé il y a … plus d’un siècle! Quelle innovation! Et Tata Motors l’a aussi « validée » cette technologie, mais cela ne veut pas dire grand chose, puisque les réelles performances ne sont pas évoquées. Ensuite, Tata a « identifié un marché »… Oui, sans doute celui des golfettes, par exemple: des véhicules non homologuées, à autonomie réduite et représentant peu d’intérêt pour l’automobiliste moyen. Enfin, en décembre 2012, dernière intervention de Tata dans les médias: « le rendement du moteur doit être amélioré pour atteindre une autonomie raisonnable ». Enterrement de première classe? En tout cas, un désaveu cinglant pour Guy Nègre qui a toujours affirmé que « ses prototypes donnaient entière satisfaction » (sic). Et puis, rien; silence radio de Tata… et de MDI qui n’ose plus annoncer de date de fabrication, après s’être ridiculisé pendant des années, en raison d’annonces de commercialisation promise chaque année « pour l’année prochaine »!
Le site aircars.tk, qui suit l’actualité et l’évolution de ce concept , se garde bien, lui aussi, de nous informer des suites des actuels projets d’usine, après les fiascos déjà répertoriés: Eolo en Italie (2004), Airpod en Andorre (2008), Catecar en Suisse (2010),… mais jamais aucun véhicule fabriqué…Il parait que maintenant ce serait au tour de la Sardaigne de monter une usine à Airpod avec le consortium AirMobility. C’était prévu pour ce début 2014, mais le site dudit consortium semble lui aussi atteint du syndrome de la fausse annonce. En tout cas, il est devenu muet depuis septembre 2013.
Bref, avant de s’enthousiasmer, il faudrait peut-être en appeler aux experts et aux spécialistes de la thermodynamique, et là, les esprits rêveurs risquent de perdre leur bel optimisme; tous (je dis bien tous) ceux qui se sont exprimés sur le concept lui vouent un avenir bien en deçà des espoirs de Guy Nègre, avec une autonomie de 30 km (Denis Clodic) à 50 km maxi (Alfred Rufer)… Benoit Thévard se contente de parler d’une énergie « dérisoire », très en deçà des vantardises de Guy Nègre.
Et par là, on comprend pourquoi MDI n’a jamais voulu effectuer des tests complets de ses prototypes en situation réelle d’utilisation. Et on comprend le silence prudent qu’observe Tata Motors depuis bientôt 18 mois.
Alors? Eh bien, rendez-vous en 2015 pour de nouvelles annonces de mise sur le marché « pour bientôt »…!


Serge
12 mai 2014 - 19 h 09 min

Il est écrit: « en ce début 2014 la voiture à air comprimé pourrait enfin être commercialisée ». Le conditionnel est bien approprié, car le début 2014 est bien avancé, l’on approche sensiblement de la mi-2014, et toujours rien…
Quelles sont les sources de l’auteur? Il semble que Tata Motors reste muet sur ce projet. A-t-on des nouvelles plus récentes?


Seven Dwarfs
3 juin 2014 - 15 h 02 min

Suite à une modification des normes de largeur des quadricycles conduisibls avec le code seul, Guy Nègre revoit sa copie pour faire entrer sa voiture dans cette norme. Le véhicule voyant ses mensuration modifiées, il doit être homologué à nouveau. La commercialisation est retardée d’autant, sans doute 2015.


Joke
11 juin 2014 - 18 h 50 min

Bonne chance, Seven Dwarfs pour 2015!
Ce n’est que le ennième report et la ennième annonce de commercialisation de l’Airpod. Né avec 3 roues et 3 places, ce véhicule a, au fil des ans, gagné une roue et perdu une place. Mais tout ça, c’est pour l’améliorer; et il fallait bien comprendre que le modèle présenté par MDI comme « définitif » en novembre 2011, était en attente d’une version suivante… Ce qui justifie, une fois de plus, un décalage de planning.
Et en 2015, que va invoquer MDI pour expliquer le futur report qui se produira inévitablement? Les paris sont ouverts…
Et c’est ainsi depuis plus de 15 ans!


huot de saint-albin frédéric
2 juillet 2014 - 6 h 48 min

bonjour à tous les humanistes,

A quoi bon s’énerver d’impatience, la nature créée par Dieu sera plus forte, question de temps….fini les systèmes économiques basé sur l’argent au détriment de l’homme et la nature, Taylorisme et toutes ses théorie d’impostures basé sur l’exploitation sans limité de l’homme en le réduisant à l’état de robot, esclavage déguisé et légal, merci Ford, merci à tous d’avoir à ce point aimer l’argent à en avoir exclus le respect de la vie. De toutes façon tous les économistes sont bien obliger de se rendre à l’évidence que tous leur systèmes ou l’argent domine est voué à l’échec, la simplicité, le respect de la vie, l’amour du Beau, comme le dit si justement Pierre Rabhi, revenir à la sobriété pour être libre et permettre à l’humanité de pouvoir profiter de notre planète terre encore un bon moment…sinon nous partons à une catastrophe planétaire sans précédent…merci à tous ses hommes et femmes hyper intelligent à bac + 50 qui n’ont mis leur intelligence aux services de l’humain et des machines à seul fin de vouloir répondre à leur propre pulsions pour le lucre, l’argent, le pouvoir, la domination…de quoi…croyez vous que lorsque tous sera à un tel point pourri qu’on pourra se nourrir avec les billets de banques si possibles BIO bien entendu. Bien évidemment de telle pensée aussi simple soit t’elle ne peuvent être mis en place par des gens qui ont fait travailler leur cerveau, qui ont mis leur intelligence aux services de leur nation et surtout de leur porte monnaie sans tenir compte de la VIE, de la beauté de la vie et de notre planète….maintenant le monde change et de petites gens comme moi…né sans le sous, sans intelligence, sans une capacité de mémoire phénoménale, sans avidité de pouvoir, amènent les gens hyper intelligent à se poser les bonnes questions qui sont tout naturellement à la porté du plus simple des mortelle amoureux de son prochain et de la vie…encore merci les économistes….et surtout merci à ses gens comme Guy nègre qui pense à protéger notre planète avant leur porte monnaie et merci à Monsieur Pierre Rabhi et tous les nouveau humanistes de nous rappeler ce qu’est de vivre.
PS :je roule à vélo, me déplace en covoiturage, voiture partagée et n’achèterai plus aucune voiture à essence et électrique…libre à chacun



pépélemoko
28 décembre 2014 - 10 h 48 min

tout le problème vient de Guy Nègre qui refuse de faire un test de ses prototypes en grandeur réelle sur circuit avec la norme qui a permis à la Zoé de présenter 205 kms d’autonomie théorique.
on pourrait ensuite extrapoler en tenant compte de possibles progrès en contenance ou pression du réservoir d’air ainsi que de la qualité de roulement du véhicule.
si les résultats sont acceptables M. Nègre aura des soutiens et les polémiques cesseront.


breau
9 avril 2015 - 14 h 04 min

il existe bien une voiture électrique qui parcours plus de 300 km et peut faire des pointes à plus de 200 km/h c’es la venturi (française) sportive de belle facture
et un S.A.V. haut niveau


fabrice
13 avril 2015 - 18 h 47 min

Tant de dédain, tant d’arrogance dans beaucoup de réponse……
Une chose et sure, quand la voiture a air comprimé fut présenté pour la première fois (et dernière?)au salon de l’automobile, tous on demandes le renvoi de ce prototype et de leurs démonstrateurs.
Constructeurs automobile et pétroliers.

Alors Messieurs les bonne conscience, si ce moteur n’avait réellement pas d’avenir pourquoi tenter de le faire disparaitre? La logique veut qu’il disparaisse de lui même non?

Pour preuve:

Invention qui n’as pas de sens + aucun avenir = aucun intérêt.

Par contre peugeot + renault + ford + total + esso + tout les autre excrément de la terre œuvrant pour le bien de la ter…..heu pardon pour le bien de leurs porte feuille + regroupement afin de détruire ce projet = Probable bon projet.

CELA SEMBLE LOGIQUE QUAND ON ESSAYE DE RÉFLÉCHIR PAR SOIT MÊME……

Bon je sais je parle dans le vent car 80% de la masse française et juste perdu.
Regardant les infos de TF1, en pensant réellement et sincèrement qu’il regarde les infos……LOL!

80% des gens éduqués pensent que ce qu’il ont appris a science++++++++++++ ne sera jamais remis en question car c’est marqué dans les livres……..Halla ouecba et ainsi soit il.

J’ai tant de pitié pour vous et vos conscience si appauvrie, que la vie vous pardonne.

Mais bon pour la bonne blague, si je parle dans le vent, cela crée au moins de l’énergie renouvelable non?

Aller,
@+
Fabrice.


toto
22 mai 2015 - 16 h 58 min

Bonjour,

Anecdote raconté par un cadre bras droit de Bolloré qui me présentait sa gamme produit en mai 2015 : »Le pdg de Tot…….l a discuté vivement avec M. BOLLORE en lui expliquant que ses batteries gênaient le business des pétroliers !!! et qu’il devrait mieux s’arrêter. Il a répond cette technologie est mon business … » deplus il a parlé des supra capacités à venir pour les hybrides renault ainsi que du 1 000 000 km bientôt fait par les bluecars parisiennes. Renault va produire les bolloré à Rouen contrat signé en 2014 :

Donc une boîte comme mdi c’est 000000000 € d’aides d’états fr et eu tout simplement bloqué par sarko ou hollande car les budgets vont à psa ou rennault uniquement. les clients comme Tata qui ne vendra pas les véhicules à air hors de ses frontières aide aux financements mais très doucement. Ah ce petrol business !!!! et nos politique comme estrosi alors ministre de l’industrie en 2008 ET QUI N’A RIEN FAIT alors qu’il est venue inauguré l’usine : nos politiques ne pensent finalement car leur carrière et manque de courage face aux grosses boîtes que faire : wait and see. A bientôt un citoyen lamda.

la nano me fait pensé à la 4L mais est très vive : prix inde 2800€.


Mickael
25 septembre 2015 - 23 h 44 min

Ce genre de personne ne se suicide pas. Y en à mare de ces mensonges



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
17666

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS