Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Visite de la plus ancienne maison en paille d’Europe
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




Visite de la plus ancienne maison en paille d’Europe

La première maison en paille du monde, se trouve en France

S’il n’y avait les bottes de paille sur le trottoir et le GPS pour signaler que l’on est arrivé, les visiteurs de la première maison en bois et paille d’Europe, pourraient passer plusieurs fois devant sans en avoir conscience. Avec sa façade recouverte d’une vigne vierge, près de cent ans après sa construction, elle affiche un état exceptionnel et se fond parfaitement dans le paysage urbain de la ville de Montargis (Loiret).

Achevée à l’automne 1920, cette maison, très classique de l’extérieur avec son enduit crépi gris, repose sur une ossature bois entre laquelle des ballots de paille trouvent leur place. Recouvertes d’un grillage assez fin, les parois de paille et de bois reçoivent directement, à l’intérieur comme à l’extérieur, un enduit. On trouve ainsi à l’extérieur un traditionnel enduit moucheté, d’une généreuse épaisseur d’environ 5 cm. A l’intérieur, le traitement des murs est tout aussi traditionnel, avec un enduit plâtre. En fait, pour un œil averti, la seule caractéristique montrant que l’on est en présence d’une maison en paille dite Feuillette, du nom de son constructeur-inventeur, tient en la présence aux angles de la construction d’une sorte de cornière en bois, en lien avec l’ossature du bâtiment (cf. illustration).

En concevant et réalisant cette maison en paille, Emile Feuillette ne se doutait vraisemblablement pas que cette construction serait encore aux normes de l’habitat près d’un siècle plus tard. Malgré ses fenêtres équipées en simple vitrage, les 36 cm d’épaisseur de paille font la preuve de leur efficacité en termes d’isolation et régulation thermique. Fraîche en été, chaude en hiver, la maison Feuillette n’a rien à envier en terme de consommation d’énergie à une maison actuelle, conforme à la RT 2005 (réglementation thermique de l’habitat valable jusqu’à fin 2012). Cette caractéristique a été mise en avant par le Réseau Français de la Construction Paille (RFCP), nouveau propriétaire des lieux, lors d’une analyse thermique des façades par infrarouge. L’action des radiateurs n’est quasiment pas visible en extérieur, sauf sur la partie arrière où une construction en brique a été ajoutée, souligne Coralie Garcia du RFCP. A bientôt 100 ans, la démonstration de la pertinence de ce mode constructif est éloquente. Les objectifs initiaux, définis par Emile Feuillet, de résistance au temps, performances thermique et sanitaire, confort de vie, sans oublier un tarif accessible aux ouvriers, sont largement atteints.

Même si plusieurs maisons ont probablement été réalisées sur ce modèle (une deuxième construction a été récemment découverte dans le nord de la France), avec le recul, le seul échec d’Emile Feuillet aura été de ne pas réussir à imposer son concept de maison en paille. En effet, pensée pour loger la France ouvrière et des campagnes, après la première guerre mondiale, cette maison faite de bois et de paille a été conçue pour être reproduite aisément, comme le souligne un article dithyrambique de « La science et la vie » de 1921. Ainsi, son ossature bois, réalisée à partir de simples planches (cf. illustration) pré-assemblées, son isolant en paille de divers matériaux compactables (blé, seigle, orge, avoine, roseaux et autres ronces), sa couverture en tuiles, ardoises, chaume, fibrociment, etc. font que cette maison est réalisable aisément et à moindre coût dans toutes les régions françaises. Mais gageons que le Réseau Français de la Construction Paille saura œuvrer à la démocratisation de la maison en paille, en luttant contre les idées préconçues, maison Feuillette à l’appui.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 10 juin 2014 à 11:45

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Drouin Jack
11 juin 2014 - 19 h 54 min

Bonjour, selon mes infos il existe une ou plusieurs maisons en paille datant du XIXème sciècle au Canada et dans le nord des USA, à vérifier.


guyD
11 juin 2014 - 22 h 39 min

Aujourd’hui on aurait du mal à la réaliser sur la même base pour une raison simple, je ne vois plus dans les champs après la moisson que d’énormes cylindres.
Existe t il encore des agriculteurs qui produisent des bottes de paille parallélépipèdiques ? Sans doute quelques vieilles machines agricoles capables de les produire sont elles remisées et pourraient reprendre du service.

On peut supposer que c’est cette forme parallélépipèdique qui a suggéré à Émile Feuillet d’en faire usage pour la construction. Aujourd’hui a quoi aurait il pensé ? À une tour de Babel peut-être ?


B. Roussillon
11 juin 2014 - 22 h 55 min

Respectons les faits. La maison Feuillette est bien la première maison en ballots de paille en France, mais certainement pas dans le monde. En effet, cette technique a été inventée par les pionniers américains, dans le Nebraska, au 19ème siècle. Ils se sont fait des abris de fortune avec des ballots de paille (ils avaient déjà des botteleuses), en attendant de se construire des maisons en dur … jusqu’à ce qu’ils s’aperçoivent que ces abris en paille, une fois enduits de terre ou de chaux, faisaient parfaitement l’affaire. Certaines de ces constructions de paille du 19ème siècle existent toujours.
Brigitte R


patrice joud
12 juin 2014 - 8 h 45 min

guyD s’inquiète de la difficulté de trouver des bottes de paille de petite taille. Si il regarde la photo actuelle de la maison il verra que quelques bottes ont été déposées, preuve que cela existe. De plus cela peut se trouver sans trop de problème car il y a encore pas mal de presses pour bottes de petit calibre en état de marche. Il suffit de demander avant de passer commande et de surtout bien vérifier que l’engin est en état de fournir une bonne pression pour que les bottes soient solides et bien homogènes. Dans le même genre, il y a beaucoup de propriétaires de chevaux qui n’ont donc pas de tracteurs pour lever des roundballs de 300 kgs et qui passent commande de petites bottes de foin de 12 à 15 kg, et c’est les mêmes presses que pour ces bottes de paille destinées à la construction. Si on veux faire une maison en bois et paille, cela ne pose aucun problème technique insoluble, il faut seulement en avoir la volonté, mettre de coté un tas d’idées reçues et d’accepter de faire une démarche responsable et autonome.


KAISER Claude
12 juin 2014 - 10 h 42 min

Bonjour,

J’habite une maison en paille de ce type depuis 8 ans et n’ai eu aucun mal à me procurer des petites bottes rectangulaires.
Les paysans sont très heureux de ressortir leur vieille presse pour participer à un projet de ce genre.
Des maisons paille commencent d’aillurs sérieusement à être construites un peu partout en France
Je confirme la validité du concept telle que décrit dans l’article et suis très heureux de vivre dans une telle maison.


Wangfa
12 juin 2014 - 12 h 09 min

Bonjour,

Il y a des agriculteurs spécialisés dans la vente de bottes de paille pour la construction.
Nous sommes en France donc qui de l’oeuf ou de la poule va prendre le risque de démarrer son activité?!
Les lobbies anti maison écolo ont encore de beaux jours devant eux.


Julien Lefrancq
16 juin 2014 - 20 h 13 min

Mon entreprise construit 1 maison en paille par mois recouverte d’enduit d’argile en intérieur.


Daniel METHOT
13 juillet 2014 - 9 h 22 min

Bel exemple…
Revenons ici aussi à la « sobriété heureuse ».
Avec un bel enduit en terre à l’intérieur comme le dit Julien, et un crépi sable et chaux à l’extérieur.
Sans oublier un toit suffisamment débordant, on est parti pour durer.
Les maisons africaines en terre ou les ksars d’Afrique du nord en toub sont très agréables à vivre et l’empreinte carbone est nulle.
Les bonnes idées ne sont surtout plus à prendre chez messieurs Bouygues, Vinci, et compagnie…


entiope
16 août 2014 - 23 h 08 min

Bonjour,
les maisons en paille ont existées aux Antilles du temps de colonisation.les exclaves les construisait en terre battue, la brousse de vache servait d’enduit pour les façades; le toit était recouvert de chaume( paille de canne séchée; à l’intérieur il faisait bon y vivre lors des fortes chaleurs; le sol de terre battue gardait la fraicheur tout le temps



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
8746

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS