Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Valdelia, l’éco-organisme qui s’occupe de vos meubles de bureau
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :


Valdelia, l’éco-organisme qui s’occupe de vos meubles de bureau

recyclage-bureau

A la fin de l’année 2012, l’éco-organisme Valdelia obtenait son agrément de l’Etat et se retrouvait chargé de la collecte et du recyclage des déchets d’éléments d’ameublement professionnels pour la période 2013-2017. En clair, il lui revenait la charge de s’occuper des milliers de tonnes de mobilier d’entreprise jetées chaque année.

Et le gisement est conséquent : imaginez un peu le nombre de sociétés qui ferment leurs portes en France chaque année (plus de 63 000 rien qu’en 2013, dont beaucoup de TPE et de PME), ou, dans un registre moins triste, les entreprises qui déménagent dans des locaux flambant neufs, abandonnant derrière elles tout leur mobilier. Ajoutez à cela les changements de mobiliers dans les collectivités territoriales (hôpitaux, écoles, etc…) ou dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, et vous obtenez une mine d’or potentielle pour Valdelia. Selon le bilan de sa première année d’activité, l’éco-organisme a collecté pas moins de 5821 tonnes de déchets en 2013.

Comment, si vous êtes un professionnel intéressé, profiter de Valdelia ?

La première chose à faire est de vous renseigner auprès de votre marchand de meubles. Il dispose peut-être d’une prestation de collecte qui lui permet de remettre directement vos vieux meubles à Valdelia. Dans le cas contraire, l’éco-organisme dispose d’une quarantaine de points d’apport volontaire sur tout le territoire qui accepteront vos détritus s’ils pèsent au total moins de 2,4 tonnes, ou qu’ils occupent moins de 20 mètres cube. Si votre lot de déchets est plus important, Valdelia dispose un container devant votre entreprise : il vous revient de le charger et Valdelia se chargera de l’enlever le moment venu. Tout cela est gratuit.

Les vieux meubles sont ensuite orientés vers un centre de traitement où les différents matériaux sont séparés les uns des autres et sont alors transformés en « matières premières secondaires ». Là le bois, ici les métaux, là-bas les plastiques, etc… Et par la magie du recyclage, ces matières premières secondaires seront les matériaux de base d’une nouvelle génération de meubles tout neufs !

Et si la question du financement d’un tel organisme se pose légitimement, la réponse apportée par les pouvoirs publics est simple et déjà connue : à l’achat de mobiliers professionnels, une éco-participation est demandée au client pour financer la fin de vie du produit. Exactement ce que l’on voit déjà sur les produits hi-tech ou électroménagers. Les 1100 adhérents (pour l’instant) de Valdelia peuvent ainsi s’appuyer sur un réseau fiable et viable à long-terme. Tant mieux pour la planète !

Photo : Paladin27/Flickr/CC

Panorama of my home office

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 13 mars 2015 à 04:27

123 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
PATRICIA DORMOY
15 mars 2015 - 1 h 09 min

Pourquoi ne pas les recycler ou plutôt les réemployer, sans les casser? Les donner à des petites entreprises ou des associations.Peut être parce que cela ne créé pas d’emplois mais ça mange de l’énergie et ça pollue!


Jicé60
16 mars 2015 - 13 h 14 min

Après les PAC, les bagnoles nucléaires, et autres joyeusetés, ce site nous inflige encore un article de  » publi-information « .
( de la pub déguisée en fait )
Ras le bol !
Si ça continue je me désinscris de ces infos !

 » Mieux vaut fermer sa gueule au risque de passer pour un con, que de l’ouvrir et de ne laisser aucun doute à ce sujet.  »

PIERRE DESPROGES


fred
18 mars 2015 - 0 h 34 min

DESPROGES avait bien raison, valdelia n’a rien à vendre aux particuliers et cet article montre simplement que le recyclage avance dans certaines fillières
fred



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1521

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS