Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Une interdiction de promenade pour laisser la place aux chasseurs
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




Une interdiction de promenade pour laisser la place aux chasseurs

interdiction de promenade pour cause de chasse

Alors que des associations militent actuellement pour des dimanches sans chasse, depuis le 26 septembre, les amateurs de nature n’ont plus le droit de citer le samedi matin, dans un bois normand, afin de laisser la place aux chasseurs.

L’interdiction d’accès public au bois des Minières a été prononcée par le maire du village de La Ferrière-aux-Etangs, dans le département de l’Orne, et vaut pour la totalité de la saison de chasse actuelle, soit jusqu’au 29 février 2016. L’arrêté municipal adopté, privatise de fait le bois au seul profit des chasseurs, en l’interdisant à tous les autres usagers (promeneurs, cueilleurs de champignons, cyclistes et autres véhicules à moteur, etc.) du samedi matin.

Pris « afin d’assurer la sécurité des personnes », l’arrêté aurait vu le jour suite au constat de la présence de promeneurs et cyclotouristes sur des zones de chasse, lors de la saison de chasse 2014-2015. Pour éviter tout accident, la société de chasse locale s’en serait ouverte au maire. Ce dernier aurait ainsi tranché en faveur des chasseurs, en privatisant un espace public à leur unique intention, sous réserve de la mise en place de panneaux informant d’une action de chasse en cours.

Cette décision démontre, une fois de plus, la puissance du lobby de la chasse face à une majorité d’usagers très largement majoritaire mais sans représentation réelle… Une pétition, ouverte à tous, pour tenter de faire pression sur le maire de La Ferrière-aux-Etangs est proposée sur le site mesopinions.com

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 octobre 2015 à 09:41

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
guy
14 octobre 2015 - 13 h 39 min

privatise de fait le bois au seul profit des chasseurs…


guy
14 octobre 2015 - 13 h 41 min

privatise de fait le bois au seul profit des chasseurs… donc, seuls, les chasseurs paient les impôts locaux de ce bois !


Phil
14 octobre 2015 - 14 h 45 min

Les chasseurs n’ont le bois réservé qu’une matinée par semaine, ils paieront donc 1/14ème des impôts locaux (raisonnement aussi stupide dans la lignée du message précédent)…


Otuscops
14 octobre 2015 - 14 h 47 min

« Ensemble, soyons vigilants » : hypocrisie et cynisme, invocation de l’intérêt général dans l’intérêt de quelques-uns.
Il est de l’intérêt du maire de protéger les chasseurs et les sangliers contre le danger mortel des inconscients non-chasseurs et même non-électeurs qui ne mesurent pas assez le danger venant des champignons.
En revanche, la connerie ne représente aucun danger puisque elle constitue, très officiellement, le mode d’administration de notre beau territoire cynégétique, et franchement de vous à moi, qu’est-ce qu’on en a à foutre des droits constitutionnels dans un pays qui fait primer le droit de chasse sur celui des propriétaires et, de fil en aiguille, sur le droit tout court ?


Otuscops
14 octobre 2015 - 15 h 02 min

Ooops… Pour être juste il est également normal de prévenir le public que des chasseurs, quasiment collaborateurs du service public, font la battue qui servira à enrayer la pullulation des cochongliers ? Vous est-il arrivé de rencontrer ne serait-ce qu’une dizaine de sangliers en faisant votre jogging ? Reste qu’on peut se demander si la régulation doit obligatoirement se faire à coups de fusil…


Phil
14 octobre 2015 - 15 h 07 min

La prochaine fois qu’une course cycliste monopolisera le centre ville de mon village dans l’intérêt de quelques uns (amateurs de vélo) je lancerai une alerte citoyenne!


Phil
14 octobre 2015 - 15 h 08 min

Et il y bien entendu des myriades d’autres exemples qui ne font évidemment bondir personne… parce-que c’est normal!


ALAN76
14 octobre 2015 - 17 h 26 min

Le lobby des chasseurs a encore agit ! Ceux-ci sont de moins en moins nombreux et ils proclament qu’ils se préoccupent de la sécurité.
Ils considèrent qu’ils y a peu de jours où ils peuvent chasser (rappelons que c’est en France que l’on chasse le plus d »espèces et le plus de jours dans l’année…) Les chasseurs recrutent dans les écoles et se prétendent les meilleurs défenseurs de l’environnement…! Malheureusement jusqu’au plus haut sommet de l’état on les croit…!


Maxime
14 octobre 2015 - 18 h 37 min

Les randonneurs peuvent porter plainte envers le tribunal administratif pour annuler l’arrêté du maire.
Chez nous dans l’Hérault, je crois que nous sommes un des seuls département à avoir négocié avec les chasseurs et il y a une très bonne entente avec nous randonneurs (même si je suis contre la chasse….). Par exemple en semaine nous randonnons le Jeudi car le Mercredi c’est la chasse. Nous randonnons aussi le Dimanche. Il faut dire que parfois nous pouvons être dans les 20 à 70 personnes pour une randonnée de 15 à 20km, ça fait du monde.
Si par hasard nous rencontrons une battue on demande aux chasseurs si on a pas de problème pour passer par tel ou tel chemins.


PYB
14 octobre 2015 - 18 h 50 min

Est-ce que les promeneurs tués seront verbalisés ?


Wibart
14 octobre 2015 - 19 h 28 min

Je ne comprends pas la joie de la chasse si c’est pour tuer on l’avoue si c’est pour se promener on n’a pas besoin d’un fusil si c’est pour prélever il faut penser que la chaine alimentaire a été rompue et ce n’est pas à l’homme à la remplacer en tuant.


desseigné
14 octobre 2015 - 19 h 40 min

sous prétexte de sécurité, interdire les bois aux promeneurs certains jours car il y a des chasseurs,il serait tout aussi urgent de décrété un jour pour les voitures, donc interdire toute sortie pour les piétons, cyclistes,et tout autre moyens de locomotion, puis un jour pour les piétons donc interdire les autres et ainsi de suite(vélos, motos,et pourquoi pas trottinette pendant qu’ on y est)car pour les pouvoirs publics,quand on est au volant d’ une voiture et que l’ on accroche un piéton on est un assassin mais quand un chasseur tire sur un promeneur devinez qui est l’ intrus dans l’affaire.


desseigné
14 octobre 2015 - 19 h 42 min

sous prétexte de sécurité, interdire les bois aux promeneurs certains jours car il y a des chasseurs,il serait tout aussi urgent de décréter un jour pour les voitures, donc interdire toute sortie pour les piétons, cyclistes,et tout autre moyens de locomotion, puis un jour pour les piétons donc interdire les autres et ainsi de suite(vélos, motos,et pourquoi pas trottinette pendant qu’ on y est)car pour les pouvoirs publics,quand on est au volant d’ une voiture et que l’ on accroche un piéton on est un assassin mais quand un chasseur tire sur un promeneur devinez qui est l’ intrus dans l’affaire.


francois
14 octobre 2015 - 19 h 42 min

ces comme les salles de sport dans les communes exemples basket,hand-bal,
volet-bal , tous ce petit monde ce partage la salle de sports en semaines
dans un bois ou une foret communales un dimanche ses les chasseurs un autres ses les randonneurs un autres ses les vtt et tous le mondes serai d’accords


dautreville
14 octobre 2015 - 19 h 44 min

Libre de tirer dans tous les sens prions pour qu’il se flinguent entre eux


Lecureuil
14 octobre 2015 - 21 h 15 min

Ce n’est malheureusement pas une exception. J’habite dans les Vosgfes et fait moi-même mon bois et la chasse est ouverte tous les jours sauf un samedi sur 2. La semaine je travaille et certains samedis, la météo ne permet pas de bucheronner. Il faut vraiment cogiter pour trouver le bon créneau ! Et les balades en forêt, on oublie !


Lombard
14 octobre 2015 - 23 h 18 min

http://www.buvettedesalpages.be/chasse.html
D’après Dautreville, « Libre de tirer dans tous les sens prions pour qu’il se flinguent entre eux », c’est un peu ce qui se passe, et je vous encourage à vous rendre sur ce site fort bien documenté sur toutes sortes de sujets, notamment la chasse. Les accidents se passent le plus souvent entre chasseurs, c’est le risque. Mais hélas pas toujours, comme l’actualité nous l’a montré ces derniers jours avec cet étudiant de Grenoble, « je l’ai pris pour un chevreuil et j’ai tiré », a dit le chasseur. Eh oui, pardi, ce jeune homme de 20 ans avait eu la mauvaise idée de porter un pull marron ce jour-là…
N’importe quelle activité de loisir autre que la chasse, qui occasionnerait autant de blessés et de décès par an, serait interdite. C’est un grand mystère. On est dans le délire de l’amour des armes à l’américaine.
Reconnaissons que c’est facile : porter une arme, tirer, tuer, la puissance sans effort, le pouvoir, l’illusion de pouvoir, quelle faiblesse !.
Si nous parlons de créer, de construire, d’inventer, alors là, c’est autrement plus compliqué, mais c’est plus grand, plus beau, plus digne, plus riche, cela demande peut-être plus d’efforts, de réflexion que de détruire par une pression d’une seconde sur la gachette ce que la nature a mis des milliards d’années à élaborer.


valérie
15 octobre 2015 - 1 h 08 min

je suis cavalière et, on m’a tiré dessus à 2 reprises, j’ai failli être tuée par la chute de mon cheval pris de panique…j’ai écrit à l’ONF pour demander si il ne serait pas possible de partager la forêt : les chasseurs le matin de 06h00 à 13h00 et le reste des non « armés » l’après midi de 13h30 à la tombée de la nuit…? jamais reçu de réponse…du coup, je quitte la France bientôt, puisque j’ai la possibilité et, la chance de pouvoir le faire…!!!


Gromit
15 octobre 2015 - 7 h 07 min

Histoire sans fin : il y a « trop » de sangliers. Alors les chasseurs « régulent ». Quand il y en a « pas assez » ils ne peuvent plus faire de cartons alors ils en introduisent et les nourrissent. Faut que ça saigne !
Les chasseurs font ce qu’ils veulent vu qu’ils se sont appropriés la nature en se regroupant pour acheter de grands territoires qu’ils entendent terroriser à leur guise. La loi est pour eux, car beaucoup d’élus et de préfets sont eux-mêmes chasseurs. Ils sont donc du côté de l’autorité. Du côté des guerriers, des seigneurs locaux. Espérons qu’il n’y ait pas de conflit ou de guerre sociale dans les temps qui viennent car ces paramilitaires sont bien entraînés et sur-équipés pour décimer tout ce qui bouge et pas que des animaux. Il faut entendre leur commentaires parfois, c’est affolant ! Ils ne rêvent que d’en découdre.


Maitre Goupil
15 octobre 2015 - 8 h 17 min

Bonjour,
Je ne suis pas du tout chasseur et contre les armes à feu, mais la promenade en forêt est une de mes activité. La forêt ou je me promène régulièrement est aussi sujette aux chasses, je dirais de « nettoyage ». Et pourtant aussi paradoxal que cela puisse paraitre, j’approuve ces chasses et cette interruption mensuelle de mes balades. Les dégâts causés par les sangliers sont catastrophiques et celles des chevreuils pas mieux! Quant aux renards!… Les uns labourant allégrement terrains agricoles ou pas, plantations, etc. Les autres grignotant aimablement les écorces des arbres et se permettant l’approche des habitations même dans les zones résidentielles et Maitre Goupil y va de son côté en visitant nos poulaillers. Ne pas oublier qu’au delà des poules, ce dernier peut être aussi porteur de la rage et la véhiculer!. Il faut absolument maintenir un équilibre écologique entre ces animaux et la nature, voilà pourquoi je suis pour ces chasses, même si le fusil n’est pas mon ami…


badjm
15 octobre 2015 - 9 h 17 min

Face à cet arrêté du Maire il faudrait connaitre plusieurs choses.
Les chasseurs qui occupent ce bois louent ils le bois à la commune?
Ont ils un réel droit de chasse et un bail de location pour la chasse
Est ce que ce bois fait partie du domaine public ou du domaine privé de la commune.
Quel en est l’usage habituel….?
Je ne vois pas en quoi un Maire peut prendre un arrêté pour interdire il y a des règles et des lois, mais malheureusement beaucoup d’élus outrepassent les lois et se prennent pour de vrais seigneurs…..


sdn
15 octobre 2015 - 14 h 35 min

On ne vous demande pas d’ aimer les animauix; mais FOUTEZ-LEUR LA PAIX!
Les chasseurs s’ approprient la Nature pour la terroriser et la massacrer: ça suffit!
Laissez la forêt aux promeneurs et changez de loisir


Laurenzerl
15 octobre 2015 - 21 h 03 min

Eh oui, les chasseurs sont un gros potentiel d’électeurs, qui voudraient se les mettre à dos et risquer de perdre leurs voix ?! Ils font si volontiers du chantage… ça marche à tous les coups !


Jeff
16 octobre 2015 - 12 h 51 min

Je n’approuve pas le maire, mais je peux le comprendre, car s’ il interdit l’accès aux chasseurs, ceux-ci peuvent très bien porter plainte contre lui et avoir gain de cause (voir les lois chasses, notamment celles votées sous la présidence de Mr Sarkozy). Je vais être un peu brutal, mais avant d’accuser le Maire, il faut regarder dans le détail le nombre de lois qui ont été votées en faveur des chasseurs et qui leur autorise pratiquement tout. Comparer ces lois avec celles d’autres pays européens, et vous comprendrez que le lobby chasse en France est extrêment puissant. D’ailleurs, pour chaque élection, nos partis majoritaires leur font les yeux doux, les intègrent parfois dans leur propre camp en échange de promesses, ou bien leur promettent des choses même contraire à la législation européenne. Pour faire simple, le maire n’a pratiquement aucune autorité législative sur les chasseurs, c’est le préfet qui en a un peu plus, et pour le convaincre, il vaut mieux être nombreux et organisé en association.


Espèce Chassable
17 octobre 2015 - 11 h 31 min

En vertu de l’arrêté municipal de la commune de La Ferrière-aux-Etangs, tout promeneur le dimanche au bois des Minières sera considéré comme du gibier et susceptible d’être abattu.
Selon l’arrêté du Maire, il ne pourra se retourner ni contre la commune ni contre les chasseurs ni mettre en jeu sa compagnie d’assurance car le randonneur aura tout simplement enfreint la loi…
Tout promeneur récidiviste sera enterré dans la fosse commune.


elo
17 octobre 2015 - 13 h 39 min

Bonjour, ce commentaire ne réagit pas au fond, mais à la forme. « Droit de citer », ça stoppe net ma lecture ! Des fautes d’orthographe telles que celle-là discréditent l’auteur, le contenu, le propos, le cadre, tout ça tout çà. Non pas parce que cela transgresse le code orthographique, mais parce que ça nuit au SENS. On peut se dire que l’info transmise est sujette à caution, puisque celui qui l’émet n »a pas les moyens (intellectuels, temporels, financiers) d’assurer un minimum de qualité. ça dessert le propos, donc…A tous ceux qui liront ce commentaire : pas la peine de réagir agressivement…mieux vaudrait être réaliste et s’améliorer sur ce plan !


Daniel METHOT
21 octobre 2015 - 20 h 09 min

Je pense que l’arrêté de ce maire peut facilement être cassé par le préfet pour peu que les citoyens se manifestent un tant soit peu.
La chasse n’est plus une nécessité de subsistance et contrairement aux dires des chasseurs, ce sont EUX QUI ONT CRÉÉS LE DÉSÉQUILIBRE.
On ne peut prétendre aimer la nature et tuer les animaux.
S’il s’agit de tir il y a des associations pour cela.
S’ils aiment la nature qu’ils se promènent avec des appareils photos au lieu de fusils.
Dans les pays où la chasse n’existe quasiment pas on a la chance de pouvoir encore observer des animaux…


PATOCH
22 octobre 2015 - 8 h 49 min

très bonne initiative, mieux vaut ça que de lire dans la rubrique fait divers du journal qu’un promeneur est mort tué par un chasseur


Gromit
22 octobre 2015 - 13 h 04 min

Les chasseurs sont des tueurs. C’est donc normal qu’ils tuent et tant pis pour la casse. C’est comme pour la police : les bavures font partie du job. Et comme ils sont du côté du manche, ils ne sont en général pas trop inquiétés.
De puis de toute façon notre président, ainsi que pratiquement tous les membres du gouvernement, les hauts fonctionnaires, les magistrats,… les aiment. Notre ministre de « l’écologie » par exemple, les dorlote et fait tout ce qu’elle peut pour leur rendre service.
Et maintenant, circulez !


GAUDOU Jacques
24 octobre 2015 - 20 h 33 min

Le cerf en Aubrac
Du 15 septembre au 15 octobre voire même après, il ne fait pas bon se promener dans les belles forêts d’Aubrac qui est à cheval sur 3 départements : Aveyron, Cantal, Lozère.
Les cerfs sont chassés à l’approche par les chasseurs locaux et par de riches nemrods venus d’ailleurs pour des trophées (souvent des têtes de cerfs de 12 cors et plus) au prix variable de 1500 à 2500 € le collier, revendu par certaines sociétés de chasse (Condom d’Aubrac, par exemple).
Ces immenses forêts domaniales ou communales appartiennent aux chasseurs qui se les sont appropriées sans partage.
Je voudrais joindre une photo « humoristique » prise dans l’Aubrac mais je ne sais pas comment m’y prendre.


garcia
25 octobre 2015 - 12 h 30 min

Dans les Landes ,on voit également des chasseurs le fusil cassé ou pas dans laforêt de Seyresse 40180,à 16h le Dimanche,alors qu’il y a des promeneurs,des VTT,des coureurs à pieds et des chercheurs de champignons.Aprés un bon repas arrosé ,le chasseur ne présente aucun risque,car le chasseur ne boit que de l’eau???Quand on voit le nombre fréquent d’accidents de chasse lors des battues,qu’est ce qu’on attend pour interdire la chasse aprés 9h30 par exemple.


nuisible
2 novembre 2015 - 12 h 21 min

j’habite en ville et tout le dimanche, impossible d’aller se promener en lisière de la ville a cote de chez moi, ça canarde toute la journée… pas besoin d’arrêté, il faut être un peu suicidaire pour tenter la nature en hiver…


ridor
11 novembre 2015 - 20 h 14 min

de tous les commentaires, une seule personne semble avoir vu qu’il ne s’agit que du samedi matin, donc les promeneurs du dimanche peuvent se promener sans crainte.


Joy
15 janvier 2016 - 23 h 22 min

Les chasseurs paient un droit de chasser qui je suppose est encaissé par la commune…
Faut-il créer un droit de se promener pour être écouté ?
Quelle triste société :
Quand on n’a que l’argent, à donner sans partage…(Jacques Brel)



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
5454

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS