Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Un projet de reconversion des stades du Mondial en … habitat social
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Un projet de reconversion des stades du Mondial en … habitat social

projet-reconversion-stade-mondial-en-habitat

Diplômés de l’Ecole d’Architecture de Paris-Belleville, Axel de Stampa et Sylvain Macaux proposent de convertir partiellement en habitat des stades du Mondial, devenus surdimensionnés. Rien que pour la construction et rénovation des stades du Mondial, le Brésil a dépensé quelque 4 milliards d’euros et déplacés environ 100 000 personnes. Si, la compétition terminée, certaines de ces constructions doivent être reconfigurées pour s’adapter à la demande locale et à l’accueil des Jeux olympiques d’été de 2016, quatre restent sans projet de réutilisation.

La récente coupe du monde de football a fait l’objet d’importants mouvements de contestation au Brésil. Au final, une minorité de Brésiliens se disait favorable au Mondial 2014 (48%), quand ils étaient 65% en 2013. Mais dans un pays où le manque de logements atteint des niveaux dramatiques, avec 5,2 millions de familles à la rue ou dans les bidonvilles, selon l’Institut de recherches d’économie appliquée (Ipea), le projet Casa Futebol pourrait recevoir un accueil favorable.

Sous cette dénomination, les deux architectes souhaitent intégrer à la structure des logements préfabriqués d’environ 105 m2, permettant d’accueillir des familles de quatre personnes à revenus modestes. Ce faisant, les stades pourraient continuer à accueillir des événements sportifs et autres, mais avec une capacité revue à la baisse, plus en accord avec leur nouvelle fonction.

Les logements modulaires s’intercaleraient entre les piliers en béton de la structure des stades, en remplacement d’une partie des gradins devenus inutiles. Chaque module bénéficierait de la lumière naturelle en se situant en périphérie extérieure des installations sportives, en apportant de fait à ces mégas structures devenues obsolètes une dimension humaine.

Ce projet novateur rappelle le concept d’habitat container, empilé sur plusieurs niveaux, qui voient le jour dans plusieurs pays, y compris occidentaux, notamment pour des logements à destination des étudiants ou des ouvriers.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 22 juillet 2014 à 12:58

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
PL
23 juillet 2014 - 14 h 06 min

Les remarques présentes sur le lien montre bien que le projet n’est pas viable. J’habite à Brasilia et transformer le stade en habitat social est un délire, techniquement intéressant mais rien de plus. Pourquoi? Simplement parce que c’est basé sur une vision de ville fonctionnelle, ce qui n’est pas le cas ici: pas de transport en commun fiable, pas d’hôpitaux fiables etc…
De plus, si on prend le cas de Brasilia, la stade est en ville, sur un secteur où le coût de la vie est hors de portée de ceux qu’on prétend y loger. Une blague circule, à propos du prix des appartements à « Asa Norte », le Nord de Brasilia (pas de ligne de métro, des bus quand y’a le temps..): un gars vient de terminer premier d’un jeu télévisé. Il a gagné 1 millon de reals (à titre de comparaison, un salaire ici pour un « pauvre » c’est 800 reals par mois); L’animateur lui demande
- « Alors, content? Qu’allez vous faire avec cet argent? »
- « OH, et bien je vais m’acheter un appartement à Asa Norte »
- « Bien. Et le reste de l’argent? »
- « Oh pour le reste, je vais emprunter »

Pour imaginer la situation, cela reviendrait à mettre des logements sociaux pour les gens au RSA, en plein 16eme a Paris. Quand le gars au RSA va aller acheter sa baguette, il va faire une crise cardiaque…

Le mal est fait. Au lieu de dépenser cet argent pour des stades, il fallait construire l’infrastructure. On achète pas une Ferrari quand on a que des chemins de terre et pas assez d’argent pour payer l’essence.

Amitiés


Plateau
23 juillet 2014 - 18 h 57 min

Si on avait dépensé 4 milliard d’euros pour loger les sans abris dans des maisons de paille, y aurait-il encore des sans logis dans le monde, et combien de tonnes de sable et de béton aurait-on évité ?
Si on pouvait utiliser tous les cerveaux disponibles des supporters de foot, le calcul serait terminé avant que je n’ai terminé mon message.


Pascale
24 juillet 2014 - 18 h 38 min

Et comme de bien entendu, pour « Eux », le strict minimum : c’est à dire une seule ouverture ! Les pièces au centre sont sans fenêtre et sans jour. Par ailleurs en les installant dans des stades, les habitants auront intérêt à être des aficionados, sinon « dur dur » les jours de match !! Par ailleurs, comme le fait remarquer Francisco, comment installer tout les systèmes de sanitaire, plomberie, électricité ?? Qu’en est-il de l’isolation phonique ? thermique ? Et… Comment atteint-on les niveaux supérieurs ???


paul48
25 juillet 2014 - 19 h 25 min

Je cite l’auteur  » … en apportant de fait à ces mégas structures devenues obsolètes une dimension humaine » Humaine ????? Je doute !
Par contre si on demandait à la FIFA (qui s’est bien remplie les poches) de financer de vrais logements pour les 100.000 personnes déplacées … Vous avez dit humain ?
Après le doute, le rêve …



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1792

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS