Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Transport » Peugeot lancera fin 2010 une voiture 100 % électrique
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Peugeot lancera fin 2010 une voiture 100 % électrique

Peugeot vient de dévoiler la première photo de sa future voiture 100 % électrique, la iOn. Commercialisé dès la fin 2010, ce véhicule sera présenté en première mondiale le 15 septembre au salon automobile de Francfort, en Allemagne.

Bien que revendiquant la première place mondiale en tant que constructeur de véhicules électriques, notamment grâce à son ancienne gamme de 106, la Peugeot iOn est en fait une i-MIEV du japonais Mitsubishi. En effet, sur la photo présentée, seuls le logo de la firme française sur le capot, le pare-chocs avant et les jantes apparaissent différentes de la japonaise.

Techniquement, les caractéristiques apparaissent sensiblement identiques à la version commercialisée au Japon, depuis le début de l’été, mais uniquement auprès des professionnels et des collectivités. En effet, seule l’autonomie théorique est inférieure, en passant de 160 à 130 km. La iOn sera rechargeable directement à partir d’une prise standard en six heures, et une recharge rapide de 80 % en 30 minutes sera possible via des bornes dédiées. Avec la iOn et ce partenariat, Peugeot se donne les moyens d’être le premier constructeur à commercialiser une ‘véritable voiture’ à motorisation électrique (4 places, vitesse de 130 km/h, etc.), en proposant un modèle économique différent de son rival national, Renault. En effet, si ce dernier s’oriente vers la vente d’un véhicule électrique et la location du pack batterie qui l’accompagne, la Mitsubishi i-MIEV/Peugeot iOn dispose d’un pack batteries inclus dans l’offre tarifaire du véhicule. En conséquence, si le tarif de la Peugeot aura le mérite de jouer la transparence, il devrait être sensiblement plus important (33 500 € ht. au Japon) à l’achat que les modèles Renault, d’autant qu’il faudra ajouter la marge de Mitsubishi et le transport…


Ecologiquement, si l’on tient compte de la fabrication de la batterie (le réservoir) et de la production d’électricité (le carburant), la voiture électrique présente un bilan très éloigné du ‘zéro CO2′ qu’on lui attribue. En effet, dans un article qui brise un peu le rêve d’une telle voiture ‘propre’, le magazine Echo Nature, actuellement en kiosque, compare plusieurs modèles (essence, diesel, gaz naturel, hybride, électrique) avec un bilan final pour le moins étonnant, notamment pour un véhicule que l’on veut promouvoir à grand renfort de « Super bonus écologique ».
Pascal Farcy
Photos © Peugeot / Mitsubishi

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 septembre 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
11 septembre 2009 - 0 h 00 min

en effet la voiture electrique n’a rien d’ecologique:premierement sa fabrication, comme celle des autres, depends en grande partie du pétrole: deuxio sa production répond aux mêmes shémas de sur utilisation des transports, d’emprise sur l’espace(routes et à côtés), et tertio son cout énergetique est aberrant dans un shema de production industrielle: il est vrai que le remplacement des voitures essence par d’autres electriques servira chez nous, tout comme la prolifération des lampadaires, à écouler la fort couteuse electricité nucleaire, qu’il faut bien justifier par quelque chose, mais certainement pas à reduire massivement notre consommation énergetique fossile.
le seul moyen de transport électrique individuel ayant un rapport poids puissance intérressant reste le velo,car ne révons pas, une voiture de 16kg ce n’est pas pour demain.
l’avenir automobile ne dépends pas du mode de propulsionqui remplacera le petrole(electricité solaire ou eolienne,essence diluée dans l’eau,huile d’olive ,voitures à pédales, tout est envisageable…), mais de l’usage limité qui en sera fait:les promoteurs du transport propre à la sauce croissance verte ne cherchent qu’à remplacer un gaspillage par un autre moins medisant, sans remettre en question la finalité.
l’industrie automobile a tellement modifié en profondeur nos comportements,nos environnements et notre façon de gèrer la vie, qu’il semble impossible de revenir en arrière: mais l’immobilisme de la pensée de nos sociétés incapables de se remettre en question risque fort de transformer l’inutile mouvement perpétuel exponentiel en un arrêt forcé, ou les voitures électriques resteront aussi au bord du chemin: vu leur laideur, ce ne sera pas plus mal, d’ailleurs .


Mra
15 septembre 2009 - 0 h 00 min

et même si l’industrie automobile a permis de me donner un salaire durant plusieurs années. Je suis très sensibilisé à la recherche dans le domaine et je me rapproche de ce que dit Opaque, qui y voir pourtant très clair!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
56

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS