Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Transport » Les cyclistes parisiens vont pouvoir prendre des sens interdits
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les cyclistes parisiens vont pouvoir prendre des sens interdits

Paris comporte plus de 400 km de pistes cyclables, mais celles-ci suivent peu ou prou les axes et sens de circulation des voitures, obligeant parfois à des détours non-négligeables. Or, même si le kilométrage de pistes cyclables ne cesse de croître, l’augmentation de l’utilisation du vélo à Paris impose des évolutions, que cela soit d’un point de vue sécuritaire ou pratique.

Dans cette optique Annick Lepetit, adjointe en charge des déplacements à la ville de Paris, vient d’annoncer une généralisation du double sens des pistes cyclables dans les 67 zones à ’30 km/h’ que compte la capitale. Dès novembre, les 2e, 11e, 18e et 20e arrondissements seront les premiers à inaugurer cette évolution, qui s’accompagnera d’une campagne d’information en direction de l’ensemble des usagers (automobilistes, cyclistes et piétons).

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
15 octobre 2009 - 0 h 00 min

Les villes ne deviendront (éventuellement) vivables que lorsqu’elles se seront débarrassé des voitures! Voilà une étape intéressante dans le processus!
Ah! des villes calmes, qui sentent bon, où on entendrait le bruit des talons sur le pavé et des oiseaux dans les branches, où on pourrait respirer de l’air (rien que de l’air), où on ne risquerait pas de se faire écrabouiller à tout bout de champ, où les voies de circulations piétonnes ne seraient pas seulement les bord des chaussées à voitures…


rose
17 octobre 2009 - 0 h 00 min

J’ose espérer que les cyclistes parisiens n’ont pas attendu Annick Lepetit pour prendre les sens interdits (notamment), car le code de la route a été conçu par des bagnolistes pour des bagnoles. Il n’est absolument pas adapté aux cyclistes, ces derniers sont bien obligés de l’adapter à leur pratique.
Un Code de la route digne de ce nom donnerait partout et toujours la priorité aux moins nuisibles, aux moins polluants, aux moins bruyants, aux moins puants.
Le « code de la route » actuellement en vigueur n’en est pas un, c’est un code fait par les pollueurs pour les pollueurs, je ne vois pas pourquoi les autres devraient s’y plier.


philou
20 octobre 2009 - 0 h 00 min

bonne nouvelle, surtout si elle est accompagnée de bon sens? dopnt manquent pour l’instant automobilistes ET cyclistes. il s’agit de ne pas être pressés, d’être polis, et ça même à pied ou sur les mains. Un sacré bordel si les vélos commencent à rouler en sens interdit hors des pistes cyclables ou dans des ruelles à sens unique pour « couper » parce que justement c’est admis ailleurs… à voir donc, si cette mesure ne divisera pas encore + les usagers du béton.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS