Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Transport » Le projet de nouvel aéroport à Nantes fait débat
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le projet de nouvel aéroport à Nantes fait débat

A l’horizon 2015, l’aéroport existant de Nantes-Atlantique va céder sa place à Notre-Dame-des-Landes, implanté sur un nouveau site pour permettre de répondre à la hausse de fréquentation tout en évitant les survols de l’agglomération nantaise à basse altitude.

Situé à 25 kilomètres au Nord de Nantes, ce nouvel aéroport devrait avoir une capacité plus de 2 fois supérieures à la structure actuelle (3 millions maxi, pour une année record de près de 2,6 millions de passagers en 2007). L’utilité publique de ce projet, vieux d’une trentaine d’années, a reçu un avis favorable du Conseil d’Etat et vient d’être publiée au Journal officiel. Dès lors, même les ultimes recours des associations opposées au projet, lesquelles dénoncent ‘une alliance contre nature pour un projet insensé’ (le Maire PS de Nantes et le Premier Ministre ont œuvré communément à l’acceptation de ce projet), ne devraient pas entraver la construction de ce nouvel aéroport. Néanmoins, selon le ministère de l’écologie, cet aéroport devrait être de haute qualité environnementale (HQE), ce qui ne signifie rien de très concret tant ce concept est vide de contenu précis. Outre ce pseudo-engagement, l’optimisation des trajectoires aériennes, les compensations des effets sur la biodiversité, ainsi que des mesures en faveur de la qualité de l’air, de l’eau et de la desserte en transports en commun dès l’ouverture, ont été adoptées…

Pour la coordination des associations opposées au projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ce projet est avant tout ‘…la concrétisation de projets destructeurs de l’environnement : une autoroute par ici, un contournement par là…’ On pourrait ajouter à ceci que l’avion est le moyen de transport collectif le plus énergivore par passager transporté et, à ce titre, une source de pollution importante. Enfin, alors que l’industrie, l’agriculture, les constructeurs automobiles et les particuliers, via les normes de l’habitat, sont de plus en plus sollicités pour participer à la lutte contre le réchauffement climatique, le secteur aérien voit ses émissions de gaz à effets de serre exploser, tout comme le trafic qui l’accompagne, dans le silence le plus total des autorités. Et ce n’est pas ce nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui y changera quelque chose, bien au contraire…

Enfin, pour les 1500 riverains de l’aéroport actuel, en attente de l’insonorisation de leur logement, il reste à savoir si ce nouvel aéroport va geler les financements attendus et annoncés début décembre 2007.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 11 février 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Jérôme
17 février 2008 - 0 h 00 min

Créer de nouveaux aéroports est globalement anti-économique, anti-social et destructeur de l’environnement. Il faudrait en premier lieu :
- répondre aux besions de desserte en TGV (à vitesse TGV) de toutes les grandes villes françaises avec une approche en centre ville et non en périphérie (parfois même plus éloignée que l’aéroport !).
- réserver les aéroports pour les vols internationaux (>1000kms pour amortir le coût environnemental de la montée).
- réserver les aéroports pour les vols nationaux pour lesquels le faible nb de voyageurs ne permet pas d’envisager une ligne de TGV. Pour ces vols, seuls doivent être autorisés les avions à hélices rapide, tels que les ATR, bcp plus économique en carburant.

Dire que le décrêt autorise la construction d’un aéroport pour cause d’utilité publique est un énorme mensonge. Les nuisances sonores créant de graves troubles sur la santé, le mode de transport de très loin le plus polluant, une emprise sur des espaces où tentent de survivre une « biodiversité » déjà malmenée… rendent coupable pour atteinte à la vie d’autrui, tout ceux qui ont pris part à cett décision d’Etat. Vivement que de telles attitudes soient condamnables immédiatement.


naturedu21siecle
20 février 2008 - 0 h 00 min

Je cite votre article : « A l’horizon 2015, l’aéroport existant de Nantes-Atlantique va céder sa place à Notre-Dame-des-Landes, implanté sur un nouveau site pour permettre de répondre à la hausse de fréquentation tout en évitant les survols de l’agglomération nantaise à basse altitude. »

Je pose la question : « est-ce que le site de l’actuel aéroport sera rendu totalement à la nature ? Non, alors, ce n’est donc pas vraiment un transfert. »

Je pose la question : « on va probablement mettre en place la taxe carbone, et dans le même temps on va encourager le trafic aérien, est-ce les plus démunis d’entre nous qui doivent faire des efforts pour la planète ? »

Je cite votre article : « Situé à 25 kilomètres au Nord de Nantes », là je souhaite préciser que le site du projet est sur quatre communes, et qu’en fait il est plus proche de Nantes qu’on le dit.

Je cite votre article : »ce nouvel aéroport devrait avoir une capacité plus de 2 fois supérieures à la structure actuelle (3 millions maxi, pour une année record de près de 2,6 millions de passagers en 2007). » en effet, on encourage le trafic aérien puisqu’il est prévu avec deux pistes et pour 9 millions de passagers.

Je cite votre article : » Dès lors, même les ultimes recours des associations opposées au projet, lesquelles dénoncent ‘une alliance contre nature pour un projet insensé’ (le Maire PS de Nantes et le Premier Ministre ont œuvré communément à l’acceptation de ce projet), ne devraient pas entraver la construction de ce nouvel aéroport. » Alors, on ferait mieux d’abandonner de lutter contre ?

Je cite votre article : » Néanmoins, selon le ministère de l’écologie, cet aéroport devrait être de haute qualité environnementale (HQE), ce qui ne signifie rien de très concret tant ce concept est vide de contenu précis. » En effet, on peut se demander à quoi cela correspond.

En conclusion, une fois de plus, on encourage le citoyen à accepter ce que les hautes autorités imposent tout en leur demandant de faire des efforts pour sauver la planète. C’est désespérant, mais n’est-ce pas le but ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
51

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS