Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Transport » La croissance de l’aviation demeure forte malgré le pétrole
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La croissance de l’aviation demeure forte malgré le pétrole

D’ici à 2020, le trafic aérien devrait doubler, soutenu par sa croissance dans toutes les régions du monde.

Pour les 6 premiers mois de l’année 2007, le trafic passager est en hausse de 6,3 %, tandis que le fret (transport de marchandises) se contente de 2,7 %. Cette progression est essentiellement à mettre au compte du Proche-Orient, avec respectivement 17,8 et 11,7 % de croissance, grâce au fort dynamisme de Dubaï et de Doha en la matière. Néanmoins, la croissance du trafic aérien passager, en volume, repose toujours sur l’Amérique du Nord (5,2 %) et l’Europe (4,9 %).

Si les chiffres de la zone Asie Pacifique apparaissent modestes (6 et 4,6 %), la croissance à venir devrait reposer sur cette partie de la planète. Selon l’association du transport aérien international (IATA), 35 % des 1 800 avions qui vont être livrés dans les 18 prochains mois sont destinés à ce marché, contre 26 % pour l’Europe et 25 % pour l’Amérique du Nord, aux marchés plus saturés.


S’il reste très en dessous de son voisin chinois (+14%/an jusqu’en 2010 pour la Chine), le transport aérien indien voit également ses besoins exploser. Boeing vient ainsi de revoir ses statistiques avec une demande prévisionnelle de 911 appareils au lieu de 856 initialement prévus, sur les 20 ans à venir.

A noter que, malgré un volume qui reste faible, l’Afrique fait ‘mieux’ que l’Amérique du Sud, avec respectivement +9,9 et -2,7 %, pour les passagers et le fret, quand le continent américain du Sud se contente de +0,7 et -3,8 %.

Pour le moment, la hausse du pétrole ne semble donc pas avoir d’impact sur l’aviation, les hausses tarifaires demeurant très faibles et le kérosène très modérément taxé.

Alex Belvoit
Photo © Boeing

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 02 août 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
dcarbon+
4 août 2007 - 0 h 00 min

http://www.dcarbon.com

Français French Version only english soon

http://www.pollution-zero.com

Kyoto vert possible maintenant Green Kyoto ready act now

Tout d’abord félicitation pour vos initiatives qui visent à protéger notre planète et notre santé.

Mon nom est Gilles Monette et je représente un groupe dont le but est de vous présenter une technologie québécoise brevetée qui permettrait d’éliminer les polluants toxiques produits par les moteurs des véhicules du gouvernement, ainsi que de toute la population du Québec et mondial . En fait, le gouvernement pourrait éventuellement se présenter et dire ‘ Québec Inspire le Monde’ avec son programme sur la qualité de l’air.

Y a t’il un leader au gouvernement québécois ou municipal ou mondial qui verrait à profiter de cette technologie pour l’image corporative gouvernementale en environnement ainsi que pour ses propres budgets de carburant? Nous aimerions que ce leader avec plein pouvoir d’agir nous contacte.

Puisque l’on sait que le parc des véhicules changent sur une période de 13-15 ans…alors il faut s’occuper de l’inventaire en place…qui est un gros pollueur avec ses technologies de combustion de carburant fossile.

Cette technologie québécoise brevetée aux USA, Europe, Canada et bientôt au Mexique est le fruit de plusieurs années de recherche et développement depuis l’an 2000. Nous avons plus de 1000 tests sur des véhicules de promenade et des camions diesel.

Cette technologie agit au niveau des carburants en les dynamisant, ce qui en résulte est une optimisation de la combustion par le fait même de carburant plus dynamique…plus explosif.

Les bénéfices sont nombreux et découlent de source :

une réduction exceptionnelle de la pollution toxique tels les hydrocarbures (HC), le monoxyde de carbonne (CO) et les oxyde d’azote (NOx)…donc il en résulte une meilleure qualité de l’air (rapport disponible sur demande)

une amélioration générale de la propreté des moteurs et des sous-systèmes de combustion et d’échappement qui se traduit par une longévité accrue et un meilleur effet de couple (torque) à chaque point d’accélération (témoignages disponibles)

Finalement, une réduction des coûts de consommation de carburant pour effectuer le même travail.

Un rappel, cette technologie est breveté.

Si vous désirez en connaître plus sur cette technologie québécoise, il me fera plaisir de vous fournir les informations disponibles à ce sujet et qui sait, peux-être de réaliser un projet pilote pour le plus grand bénéfice de l’environnement.

Notre nouveau site internet est en construction

Voici . http://www.pollution-zero.com

Gilles Monette
Laboratoire d’essais

Recherche et développement
14041, rue Poitras
Mirabel (Québec) Canada J7N 1K7
téléphone : 450.431.7669
Sans frais : 877.809.7669 (Canada et les États-Unis)
Télécopie 450.436.8342

http://www.pollution-zero.com

http://www.dcarbon.com



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS