Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Transport » Autoroutes de la mer : passer des déclarations aux actes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Autoroutes de la mer : passer des déclarations aux actes

Le concept d’autoroutes de la mer a fait son apparition en 2001. Il a été défini au niveau européen pour désengorger les liaisons routières en plaçant les poids lourds sur les bateaux, en 2008 la seule autoroute effective est celle qui relie Toulon à Rome, trois fois par semaine à jours et horaires fixes. Mise en œuvre il y a deux ans, cette autoroute de la mer n’est néanmoins pas encore viable d’un point de vue financier, malgré un gain de temps d’environ neuf heures par rapport à la route.



Descente des camions du navire effectuant la liaison Toulon – Rome


Si la prochaine autoroute de la mer doit voir le jour très prochainement, également à Toulon pour relier la Tunisie, les projets à l’échelle européenne ne manquent pas, mais tardent à se concrétiser. A terme, plusieurs autoroutes devraient entrer en service et relier la France directement à l’Espagne et au Portugal. D’autres projets dépassent le cadre français avec des liaisons prévues dans la région de la Mer du Nord et en Méditerranée (projet européen MEDA-MoS, à destination des pays du Sud et de l’Est de la zone).

Alors que la viabilité de certaines dessertes ne devrait pas poser de problème (1), Dominique Bussereau, le secrétaire d’Etat chargé des transports, vient de confier à l’ex-sénateur Henri de Richemont, une mission visant à identifier les principales difficultés auxquelles se heurtent les projets d’autoroutes de la mer et à avancer des mesures concrètes permettant d’y remédier.

Alex Belvoit
Photo © GLD Lines

1- Sur la façade Atlantique, entre l’Espagne et la France, une perspective de transports de 100 000 à 150 000 poids-lourds par an est envisagée par le ministère des transports.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 11 décembre 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
jlg47
13 décembre 2008 - 0 h 00 min

autoroutes de la mer, mais aussi des canaux.
Il est temps de mettre en place une vrai taxe carbone qui donne de bonnes idées-envies écolo-économiques.
Ce sera certainement la meilleurs occasion de limiter les transports avant même de mieux les organiser.
Comme pour les déchets, le meilleur transport est le transport évité.
Il faut relancer le projet de canal Rhin-Rhône à grand gabarit dont l’intérêt écologique est plus important que l’intérêt électorale d’une ex ministre de l’écologie qui n’a rien fait de constructif en la matière.


smile17
14 décembre 2008 - 0 h 00 min

comme pour le fer-routage ,il faut améliorer les structure d’embarquement de containers et des camions avec leur remorque encore que cette dernière façon de charger si elle simplifie la gestion , voir le suivi et la sécurité des biens transportés , n’est pas la meilleure en terme d’énergie,mieux que le tout routier , et si on s’intéressait un peu plus au contenu du container ? pour éviter les pieces baladeuses usinées dans le nord assemblées en tchequie ,traitées en roumanie ,peinte en bulgarie et montée sur véhicule en France ? par exemple plausible !


dany
15 décembre 2008 - 0 h 00 min

Que de projets ambitieux qui malheureusement trainent dans les cartons depuis des lustres. Est ce qu’on ne nous mènerait pas en bateau?
Comme le disent les précédents messages, les meilleures économies de transports sont les économies de transports inutiles. Il est grand temps de remettre les choses en place, arr^éter de promener des objets en pièces détachées pour aller les assembler dieu sait dans quel pays à bas coût de main d’œuvre. Produisons localement ce dont nous avons strictement besoin localement et rien de plus., et si possible des objets durables, réparables, écologiquement véritables et strictement indispensables.
Bon c’est pas demain la veille qu’on arrêtera le réchauffement de la planète ni l’épuisement des ressources. Baissez la tête et mettez un bon casque, l’atterrissage dans le mur va être musclé!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
205

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS