Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Et si on tentait quelque chose ensemble ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Et si on tentait quelque chose ensemble ?

santorin

Nous sommes nombreux à être quelque peu contradictoires sur le thème de l’écologie, moi le premier.
J’ai toujours aimé la nature et tenté de la protéger (mon père n’appréciait pas quand je relâchais les poissons pêchés dans son dos quand j’étais petit par exemple…). Pourtant, j’ai aussi toujours adoré mon ordinateur, mon smartphone ou mon voyage en avion à New York. Je pense que c’est le cas de beaucoup d’entre nous. Comment concilier notre confort avec la nécessaire protection de notre environnement ? Cornélien !

Stopper tout, est-ce possible ?

Tout arrêter du jour au lendemain, demander aux gens de revenir à l’âge de pierre… me parait impensable. A moins d’un véritable cataclysme qui nous empêcherait de faire autrement, je ne vois personne parvenir à mettre cela en place.
Nous avons prix goût à nos vies d’occidentaux privilégiés, difficile d’y renoncer si facilement…

La méthode trash non plus

Montrer encore et encore des images de massacre de dauphins au Japon ou en Islande, la pollution du monde et la déforestation ne semble pas fonctionner non plus. Les gens n’adhérent plus à ces images, et les adsorbent beaucoup plus facilement qu’auparavant. Ça ne marche pas plus que les paquets de cigarettes horribles avec les photos de personnes malades ou les spots de pub pour la sécurité routière. J’ai déjà pensé à partir en mer pour combattre les baleiniers et autres bateaux pirates, mais à quoi bon ? (manque de courage aussi, il faut bien le dire!)
Nous devons trouver d’autres méthodes.

Montrer la beauté des choses

Montrer les belles choses qui nous entourent semble être la meilleure solution pour tenter de faire comprendre au plus grand nombre l’intérêt de se « calmer ».
Je teste cette possibilité depuis quelques temps et j’ai l’impression que les choses passent mieux (même avec certains réfractaires de mon entourage!).

Et si on tentait le coup sur Univers nature ?
Seriez-vous prêt à partager avec vos ami(e)s les vidéos que je pourrais proposer ici chaque jeudi ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Rémy Bigot

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Geckoo
5 juin 2014 - 17 h 55 min

Complètement d’accord… Trop de choses négatives ou horribles autour de nous et dans le monde, ce n’est pas la bonne approche pour sensibiliser les gens ni pour garder de la joie de vivre ! Je partagerai avec plaisir de belles choses ;-)


Val
5 juin 2014 - 22 h 22 min

c’est dans cet esprit là !
http://www.facebook.com/demain.lefilm?fref=ts


Charrier.M.
7 juin 2014 - 10 h 48 min

c’est la saturation et beaucoup d’entre nous recherche la sérénité, la beauté naturelle, fatigué aussi des causes nationales enfilées comme des perles, un peu de recul et admirer la nature comme elle est et non comme on le voudrait, c’est de la sagesse.


Hirondelle 01
7 juin 2014 - 14 h 46 min

Bonjour,

En effet montrer ce qu’il y a de beau permettrait peut-être de faire plus attention à la nature et au homme qui essaient de faire quelque chose pour la protéger et la rendre plus belle.
Une abeille qui butine sur une fleur, n’est-ce pas magnifique de plus elle nous permettra de féconder notre alimentation . . . .


Remy
7 juin 2014 - 16 h 31 min

Merci pour vos commentaires, on commence la semaine prochaine ;)


René Varenge
7 juin 2014 - 16 h 43 min

Pour protèger notre environnement ou plutôt ce qu’il en reste il faudrait, certes, faire prendre conscience de la beauté de la nature mais d’abord commencer par maîtriser notre démographie car un monde surpeuplé à besoin d’espace.


DURAND AM
7 juin 2014 - 16 h 45 min

Bonjour,
Nous aussi, nous sommes pour partager ce qui donne la joie de vivre et nous encourage à faire quelque chose, chaque jour, pour aider notre planète à s’en sortir. Anne Marie.


Caroline
7 juin 2014 - 18 h 05 min

Absolument d accord. De mon côté j ai déjà commencé il y a un moment et effectivement ça fonctionne beaucoup mieux. Je vous soutiendrai dans cette démarche.


Bequignon
7 juin 2014 - 19 h 08 min

Enfin du positif …


c. manie
7 juin 2014 - 19 h 24 min

Ah oui j’adore les jolies photos, et Santorin comme c’est beau !
Pourquoi pas une croissance raisonnee et raisonnable hum ? Je vous invite a lire « Adieu a la croissance ou bien vivre dans un monde solidaire » de Jean Gadret (alternatives economiques) qui met en evidence la possibilite de continuer une croissance mais une croissance au service de l’humain – en rupture totale avec la croissance pour la croissance. Rien a voir avec le retour a l’age de pierre – facile a lire, limpide et enthousiasmant !!! Bonne lecture.


monique bernardini
7 juin 2014 - 20 h 04 min

je pense que votre initiative amènera les défenseurs de la nature à pleurer un peu plus la perte de ce qu’is aiment
les autres auront un bon prétexte pour se réjouir et affirmer qu’il n’y a rien à défendre puisque la nature est toujours intacte….


Richert Marie-Christine
7 juin 2014 - 20 h 08 min

d’accord pour soutenir votre beau projet qui est de nous montrer la planète sous son meilleur jour. La nature est tellement magnifique quand nous nous donnons la peine de la regarder .


DUBAU
7 juin 2014 - 20 h 37 min

Cette idée me paraît excellente. Faire partager les beautés de la nature cela paraît simple, mais nous savons tous que ce qui nous plaît ne plaît pas à tout le monde. Combien y a t-il de regards qui cherchent la petite bête cachée ou comment elle vit ingénieusement, mode de vie que l’homme a totalement oublié.


Ar
7 juin 2014 - 22 h 37 min

C’est une bonne idée, on est plus sensible à la beauté en général !


Jane
7 juin 2014 - 22 h 37 min

entièrement d’accord aussi ! Je pense qu’on n’est pas obligé de revenir à l’âge de pierres. On pourrait faire le choix de boycotter tout ce qui nuit au vivant et ça marcherait aussi ! On place uniquement notre argent dans tout ce qui est bon ! = on choisit. IL est réellement là notre droit à la parole ! C’est du vote direct ! Pas par un intermédiaire qui ne pense pas comme nous, mais juste à sa carrière !


Jane
7 juin 2014 - 22 h 39 min

Cela revient à dire « JE VOTE A CHAQUE FOIS QUE J’ACHETE »


guyD
7 juin 2014 - 23 h 07 min

« …demander aux gens de revenir à l’âge de pierre… me paraît impensable.  » Cette phrase m’irrite qui a demandé cela ? C’est la phrase inventée par nos adversaires pour mettre fin au débat dès que l’on conteste des décisions mauvaises qu’ils imposent à notre environnement commun.

Montrer la beauté des choses il n’y en a que trop qui s’y adonne en brulant du kérosène, comme Yan Arthus Bertrand.
Il est préférable d’aller demander des comptes à son Maire et surtout à son député. De belles images de la Bretagne ne me font pas oublier que nos hommes politiques font des réglementations faillibles pour autoriser l’agrandissement des élevages porcins déjà monstrueux. L’image ne doit pas nous faire détourner les yeux de la réalité et de nos responsabilités citoyennes. De plus les images sont trompeuses et il suffit d’un cadrage pour évacuer notre réalité au profit d’une image enchanteresse mais mensongère.
Le tourisme même avide d’images ça reste du tourisme (seules les éruptions volcaniques parviennent à calmer le trafic aérien). L’écologie sert même de faire valoir aux multinationales. Ainsi les plus polluantes, elles aussi nous montrent les beautés naturelles … qu’elles détruisent ! Dans ces conditions rajouter encore des images à quoi bon ? Ne laissons pas faire les destructeurs de notre planète me semble le plus urgent.
Désolé de ne pas me ralier à l’enthousiasme ambiant car derrière la quête des images il y a le trafic aérien.

PS j’espère que vous n’ êtes pas sponsorisé…


Sibylline Faune marine
7 juin 2014 - 23 h 43 min

Le massacre des dauphins, c’est aux îles Féroé, donc au Danemark (grindagrap). L’islande, c’est la baleine (rorqual commun, petit rorqual).

Inutile de revenir à l’âge de pierre, il suffit d’être consom’acteurs et que chacun « fasse sa part », quelle que soit son affinité, que chaque individu choisisse de donner un peu de son temps et talent chaque semaine sur le terrain, auprès d’une petite ONG (pas celles qui ont un budget de communication d’un million d’euros ne serait-ce que sur le territoire français).

Etre consom’acteurs, cela commence par regarder les étiquettes avec la composition et le pays de fabrication, éviter tout ce qui contient de l’huile de palme est un exemple. Privilégier les circuits courts. Cela ne coûte pas forcément plus cher et quand bien même, quand on voit l’argent dépensé pour l’achat d’un smartphone, les conditions de vie des travailleurs exploités n’ont-elles pas davantage de valeur ?

Quant au massacre des dauphins, ne pas fréquenter les delphinariums qui cautionnent une partie de la perte de biodiversité.

Ne pas contribuer à l’explosion démographique car les ressources ne sont pas infinies alors que notre appétit matérialiste l’est.

Il y a tant d’exemples…

Un blog qui facilite la tâche :
http://vivresanshuiledepalme.blogspot.co.uk/


christian
7 juin 2014 - 23 h 56 min

Entièrement d’accord avec Guy D, personne ne demande de tout arrêter du jour au lendemain ou de « revenir à l’âge de la pierre » ….!!!

ça me rappelle cette réflexion entendue 50 fois quand on parlait de réduire la part du nucléaire dans l’électricité en France: « vous voulez revenir à la bougie…. » disaient les pronucléaires, ingénieurs des Mines et autres énarques travaillant chez EDF il y a déjà ….. 25 ans!!!
Commençons déjà par réduire INDIVIDUELLEMENT notre consommation!
Amitié CHRIStian


blandine vue
8 juin 2014 - 0 h 20 min

Ouf! Gardons effectivement les pieds sur terre. Si je suis sur cette page, c’est que j’ai usé, en deux clics autant d’énergie que ce qu’useraient en un jour deux des ampoules que j’éteins scrupuleusement… Veuillez m’en excuser. Mais que la quête de beautés éloignées ne justifie ni les voyages déraisonnables ni l’excès de clics… Alors qu’on reproche aux ruraux d’user trop de carburant pour aller travailler. Et que certaines revues « écolo » conseillent même la concentration autour des villes! Sans avion, on a à deux pas de chez soi plus de beautés qu’on peut en voir en une vie, et c’est dans ce cas de proximité qu’on est le mieux à même de lutter pour les préserver.

Pour faire aimer les lieux et les milieux et les préserver, il faut aider les habitant à se les approprier, il faut revaloriser les territoires à leurs yeux, car eux seuls en sont responsables et ont une réelle prise sur eux. Ils faut que les politiciens cessent de croire et de faire croire que seuls les projets pharaoniques et les lieux iconiques valent quelque chose.

Les belles photos de quelque part ailleurs n’aideront qu’à croire que seul ailleurs est beau! Alors que chacun devrait être amené à voir que la beauté est sur le pas de sa porte, ou devrait l’être, là où il a le pouvoir d’agir et d’en profiter sans prendre l’avion. Il faut pour cela de la pédagogie de terrain au plus près des gens, dans les école de village… ou de ville, avec l’appui de l’existant. Il faut cesser de faire croire aux gens que ce qui est beau est ailleurs, à l’autre bout du monde, à 12 heures d’avion, une heure ou une journée de voiture…
Vos photos n’auront de valeur que si elles aident ceux qui les regardent à protéger ce qui est à leur portée. Sans oublier que ceux qui, comme moi, justifient la production d’électricité par leurs clics sur votre site (mais je reste très raisonnable, chacun le croit d’ailleurs!) sont déjà en grande partie convaincus!

Nous avons aussi besoin de savoir ce qui ne va pas, pour mener des luttes, vivre non seulement en contemplatifs, mais en guerriers, contre un système qui justifie hélas la guerre, et si je viens lire vos pages, malgré ma réticence pour les clics, c’est en partie pour cela. Elle diffusent efficacement une information concise, vite lue, qui permet d’être au courant autant de dérives que de innovations. De belles vidéos, il y en a plein Internet, les amis nous en envoient à longueur d’année. Je tempête contre cela. Les envoyer, télécharger, regarder consomme une énergie folle… Je préfère mille fois sortir au coucher de soleil… Et voir la beauté en vrai.. Mais j’ai la chance d’habiter un beau coin et de travailler à le prouver à ses habitant! De lutter pour préserver cette beauté. En usant du carburant pour me rendre dans les écoles de mon département, dans les associations que je guide à la découverte de leur propre territoire… et non pour aller en avion ailleurs! Vérifier que cet ailleurs est souvent bien plus beau sur les photos trop parfaites qu’en vrai! Parce que les photos trop parfaites nous font attendre autre chose que ce qui nous attend. Parce que les lieux trop photographiés, en vrai, c’est souvent bondé de touristes. Aux chutes du Niagara, je préfère les minuscules cascades des ruisseaux sur les racines des aulnes!


paul48
8 juin 2014 - 7 h 48 min

Bonjour,
Comme en toutes choses c’est l’abus qui détruit ! Passer ses journées sur un ordinateur consomme de l’électricité, certes, mais ce n’est rien par rapport à ceux qui ne conçoivent pas leurs vacances ailleurs qu’à l’autre bout de la planète !
Ne parler que ce qui va mal est destructeur du message sous-jacent, ne montrer que du « beau » (bien souvent très artificiel) laissant penser que tout va bien est illusoire.
L’idée de Remy Bigot n’aura la portée qu’il souhaite que si les images proposées sont dans le cadre du raisonnable. Je partage l’avis de Blandine Vue, il y a tant de « beaux » sujets près de chez nous, il faut apprendre à regarder et savoir goûter au plaisirs simples.
Si l’article ne fait pas état de projets photos ou vidéos extraordinaires à des milliers de kilomètres (mis à part New York), il propose de « belles choses qui nous entourent », pourquoi pas ? Mais alors quelle idée d’aller jusqu’en Grèce pour la photo d’illustration !!!!! Qui plus est avec un horizon penché, vous avez dit du « beau » près de chez vous ?
Alors oui je regarderai, mais seulement si c’est de qualité et pas à des heures d’avion !


justin
8 juin 2014 - 7 h 56 min

Attention, éteindre ses ampoules ne doit pas être un geste automatique, sous peine d’atteindre les 1000,2000,5000…clics qui la mettent en panne définitive.
Les ampoules basse-consommation sont prévues pour un nombre limité de « clic ». En définitive, elles coûtent cher et sont à renouveller plus souvent. Bizarre, les premières ampoules n’étaient pas limitées en clic et brûlent toujours. Ils sont forts ces producteurs d’ampoule. Plus on les éteint plus on les use ! euh, sinon, l’idée des photos à prendre pour regarder notre monde avant que les avions l’ait transformé en désert, et pour se remonter le moral, çà mériterait un sujet du bac. Sans les avions, l’idée est quand même une très bonne idée.


Anicée
8 juin 2014 - 8 h 14 min

Tout à fait d’accord avec Rémy :-) )) j’en arrive aussi à cette conclusion, on se fatigue beaucoup moins, on reste dans le positif et tout le monde y gagne. Et l’un n’empêche pas l’autre, ce n’est pas parce qu’on fait voir le beau qu’on ne fait rien pour ce qui ne va pas, simplement on en parle moins, on agit. De plus pour faire de belles vidéos ou photos, on n’a pas besoin de prendre l’avion ni même la voiture, il suffit de savoir observer tout ce qui nous entoure. Et ça ne nous empêche pas de faire de notre mieux chacun de son côté au quotidien, sans forcément soulever des montagnes, comme le petit colibri qui apportait ses gouttes d’eau, c’est peut être moins spectaculaire que de grandes actions, mais peut devenir aussi efficace sur le long terme. Rester positif envers et contre tout, dur dur mais ça se travaille, et voir de belles choses ne peut pas faire de mal, loin de là. De toute façon, l’âge de pierre, qui a envie d’y revenir ? D’accord pour le partage, belle journée à tous.


roumengou
8 juin 2014 - 10 h 51 min

Bonjour

Oh la belle photo !!! avec deux énormes ferry remplis de touristes prêt à tout pour prendre la même photo ;-)


Roy
8 juin 2014 - 11 h 53 min

Bonjour ,
Je suis d’accord de passer tous tes articles. Je le fais déjà , passer des articles positifs feraient en sorte que les articles plus durs seraient acceptés.


Paul Carlé
8 juin 2014 - 15 h 57 min

bonjour,
« tout arrêter du jour au lendemain, demander aux gens de revenir à l’âge de pierre … »
vieille rengaine pour enfoncer un peu plus ( beaucoup plus ) dans la tête des gens qu’il n’y a qu’une solution, qu’une issue, continuer, continuer et continuer
en changeant un petit truc ici, une minuscule chose là,
afin que tout reste comme avant
c’est-à-dire que les financiers et les actionnaires continuent de diriger
parce que se sont eux qui organisent tout cela, en fin ce compte.

« Si on tentait quelque chose … »
par exemple de montrer, chiffres à l’appui, que toutes les ‘innovations’ que les financiers et les actionnaires, financent et font produire, soit disant pour nous rendre la vie plus agréable, en fait n’ont qu’un seul but : les enrichir,
et quant à nous faciliter la vie, ils s’en fichent éperdument, voir le chômage, les transports en commun, les hôpitaux, l’éducation, … et le nombre d’indigents qui ne cesse d’augmenter.


Nicole Sarah Kretchmann
8 juin 2014 - 16 h 04 min

salut à tous et à Blandine en particulier,
oui, le Beau est sous nos yeux. Pour moi, Il doit s’ajouter au Bon et au Bien, pour toute vie : Humaine, Animale, Végétale, Minérale, la Terre, le Cosmos. Je vous entends, oui, oui, je vous entends « elle rabâche, cette bonne femme ». Libre à vous de le penser. Mais sans une ouverture de conscience sur notre Beauté Intérieure, tout est superficiel, matériel. Seule l’ouverture du Coeur est vraie si nous La vivons en regardant la Nature… ou une belle photo. Tout dépend de notre regard…
Mon site http://chante-la-vie.fr


Pascale
8 juin 2014 - 20 h 23 min

Partager sur les Beautés de la Nature est effectivement plus enrichissant, plus éducatif (à tout âge) que rabâcher sur le laid. Tout un chacun sait que l’Homme est capable du pire comme du meilleur. Mettons le Meilleur en valeur. Il est Don de Dieu, de La Vie. Donnez, donnons envie du Meilleur ! Et il viendra…


bernard
9 juin 2014 - 8 h 12 min

Bonjour à tous
Un peu d’accord avec GUY D ! Il n’y arien de gratuit en ce monde de surconsommation. Tout n’est que profit , et ces donneurs de leçon (Yan Arthus Bertrand)qui flatte le prince Charles (ami de la nature ) me laissent pantois et légèrement exapéré.
Pour avoir un oeil curieux , aimant et protecteur sur notre nature , il faut que nos besoins primaires soit assouvis .
Manger / se loger / se protéger sont les premieres choses à obtenir dans une vie d’homme.
Seulement actuellement ce n’est plus possible dans ce monde complétement fou , ou nous entretenons nous meme notre perte et celle de la planete .
Il n’est pas question de revenir à l’age de pierre , mais simplement de se demander si nous avons besoin pour vivre et allez audela de l’estime de soit ,de toute cette surenchére de consommation .
Attention la vrai écologie n’est pas mondaile et merchantile , elle est locale sans prétention ,sans dogme ni cheval de troie.
Elle n’est juste que du respect sur nous meme , les autres ,et les choses qui nous entourent
Bernard


Remy
9 juin 2014 - 8 h 50 min

Bonjour à tous,
merci pour vos nombreuses réactions :)
Pour répondre, je dirais qu’il ne s’agit pas ici de remettre en question le fait que l’homme en général fait n’importe quoi avec la nature, j’en suis le premier convaincu.
Ce que je dis, c’est que la prise de conscience est encore trop lente, et que la méthode employée habituellement ne marche pas sur tout le monde.
C’est comme lorsque l’on parle de Yann Arthus Bertrand par exemple. beaucoup vont dire : « il est bien gentil le YAB, mais il fait ses images depuis un hélico et blabla…. ».
C’est vrai, on ne peut pas le nier. Mais le problème n’est pas là à mon avis. Je préfère qu’il prenne un hélico pour dénoncer les choses et montrer des images sublimes qui feront évoluer les consciences plutôt que rien du tout.
Tentons l’expérience, nous verrons.
Je pense qu’il faut d’un côté dénoncer les choses horribles (je suis le premier à le faire), mais aussi montrer les choses qui, je l’espère, provoqueront un sursaut chez beaucoup de gens (on a le droit de rêver ^^).


bernard
9 juin 2014 - 12 h 00 min

Rebonjour à tous
Bien sur REMY ,on a tout à fait le droit de rêver , et cela ne peut ëtre que profitable pour nous tous .
Le rëve attenue très souvent la douleur , et comme il ne coute pas cher , on cherche à nous en vendre en permanence ( quel paradoxe )
Mais il n’empêche pas d’avoir l’oeil neuf et clair sur les donneurs de leçon qui nous culpabilisent sur nos actions , et qui se gardent bien d’analyser leurs pratiques.
Si je parle de YAB c’est parceque je l’ai souvent vu sur des chaines télévisions publiques expliquer le pourquoi du comment sur des concepts qu’il ne maitrise pas ( les techniques énergetiques / la production et la gestion des déchets ) et faire des courbettes sur ARTE au prince Charles d’angleterre qui comme tout le monde en convient un grand agriculteur doté d’une grande fibre humanitaire et écologique !!!!! MDR
Le prince Charles a reçu de l’europe ( la PAC)95 222,56 livres pour son duché de Cornouailles, et 86.262,98 livres pour la ferme du Duché, soit un total de 181.485,54 livres. ce qui fait en € 223.752.
Ce qui laisse REVEUR , quand on sait que beaucoup de petits agriculteurs européens , et notamment Français se suicident …. accablés de dettes , et prisonniers de firme comme MONSANTO.
Non, je ne m’interdit pas de réver, mais je ne suis pas sur que la réverie ou que tu veux nous embarquer corresponde au fond de mes pensées!!!
Mais il est vrai que l’on peut toujours essayer !!!
Salutations


rhein
9 juin 2014 - 17 h 59 min

l’information sur tout ce qui se passe d’inhumain au niveau planétaire est primordiale afin de prendre conscience des réalités et de se responsabiliser en tant que consommateur pour enfin passer consom-acteur.C Est a se moment la que c’est difficile, que se pose le vrai d’Ébat: LE PASSAGE A L’ACTION.
Il est l’heure pour avancer « dé-changer » des IDÉES, des expériences… Je me régale a expérimenter la décroissance, ne plus acheter de produits polluant: plus de produit chimique: hygiénique, ménager sanitaire…j’utilise: eau potasse bicarbonate vinaigre pour le ménage et savon genre Marseille mare de café argile œuf vinaigre l’huile alimentaire tout bio pour le corps.Et, surtout prendre conscience que le problème environnementale vient également de l’individualisme et maintenant partager ENFIN maison, voiture, jardin, ordinateur machine a laver le linge … partager la VIE . Que du bonheur!!.
Partager de belles images aussi en fait partie…Mais attention que cela ne cache pas la misère et inhibe l’action.


Festimages Nature
11 juin 2014 - 9 h 59 min

En 2008, le festival et le concours de photos Nature Sauvage sur Internet : http://www.festimages-nature.net a été créé dans ce but : montrer la beauté de la nature sauvage pour inciter à mieux protéger notre environnement et la biodiversité.
Auparavant nous avions aussi mener des actions sur les pesticides, jardinez au naturel, protection d’une forêt, retour à l’état naturel d’une rivière…
Les 2 types de messages toucheront des publics différents… et rebuteront certains….il faut donc diversifier


Nicole
11 juin 2014 - 17 h 20 min

tout à fait d’accord
nous en avons assez de voir des mails de catastrophes, de torture, etc
nous avons supprimé la télé depuis plus de 10 ans mais nous gardons l’ordi.
je su optimiste et convaincue qu’il y a plus de bonnes choses que de mauvaises, plus de personnes bonnes de de méchantes alors, au lieu d’être gavés de négatif, j’aspire à des images, des infos, des projets POSITIFS !
merci de cette initiative ;


Sylvia
11 juin 2014 - 18 h 33 min

Oui vous avez raison .Il y a beaucoup de choses positives. Montrons les. http://www.proanima.fr http://dai.ly/x1t1x56


Joël
11 juin 2014 - 21 h 41 min

Cela me paraît effectivement la meilleure façon…, celle qui effectivement touchera.
Maintenant, je me pose aussi parfois des questions. Que veut-on? Que sait-on? Somme nous plus malin que la création de l’univers? La terre doit être ce que l’on voudrait qu’elle soit -avec des vues différentes selon que l’on soit industriel (sans y mettre de connotations négatives) ou « écolo »-? La vision écologique que la terre devrait être « comme avant » -l’industrialisation- est elle la vraie? Qui sommes nous pour dire que la terre, notre terre-mère, devrait être comme ceci ou comme cela? Et si tout cela faisait-il partie d’un chemin qui nous dépasse? Si tous cela n’était-il encore qu’une preuve d’égocentrisme? Sommes nous si fort que cela pour dire que tout cela est de notre faute; que tout cela nous devons le réparer? Ne serait-ce pas avoir une piètre opinion de la terre, de l’univers, de sa création?


blandine vue
11 juin 2014 - 22 h 55 min

Et accessoirement, entre l’âge de pierre et nous, il y a eu des étapes relativement confortables et bien moins énergivores que la nôtre! Mon arrière grand-mère, paysanne née en 1882 et mes grands parents nés en 1903 vivaient simplement et heureusement. La sobriété heureuse avant l’âge! Celle de mon arrière grand mère plus sobre encore, par la force des choses! Quatre enfants, un mari gazé pendant la guerre de 14/18 rentré invalide. Nulle part je n’ai vécu de plus beaux jours que chez eux où presque rien ne s’achetait et presque tout se produisait à la force des bras, de l’imagination et se transportait dans la carriole!


Jicé60
12 juin 2014 - 11 h 48 min

Ouarfff !!!
la vie heureuse de grand-maman qui allait laver son linge à l’eau froide à la rivière, et se trochait ses six mômes sans couches jetables, ni lingettes…


blandine vue
14 juin 2014 - 21 h 27 min

S’il n’y avait que le lave-linge pour dépenser de l’énergie!!!


Bob5
15 juin 2014 - 18 h 32 min

Bonjour Rémy, je partage votre point de vue, et pour ma part, je pense faire partie de ceux qui partageront avec mes proches les vidéos et articles que vous posterez s’ils me touchent et qu’ils transmettent l’idée que nous pouvons tous faire quelque chose et qu’il est encore temps d’admirer et de préserver la beauté de notre monde. Tentons, on risque plus à ne pas le faire :) Merci pour votre initiative et votre espoir


Fredmond-Félix BERTRAND
16 juin 2014 - 12 h 27 min

J’ai bien peur que les destructeurs de notre planète, les distributeurs en masse de pesticides et hydrocarbures, les déforestateurs, les promoteurs du bonheur par la consommation forcenée, etc… n’aient pas de souci à se faire face à ce genre d’initiative.
Les requins ne craignent pas les bisounours… au pire ils les mangent, au mieux ils les laissent tranquillement à leur contemplation et continuent à faire leurs petites affaires….
Réveil, svp !


Bernadette Demaret
17 août 2014 - 12 h 29 min

Oui , j’aime l’idée , voir de belles choses nous changera de toutes les horreurs
Peut être n’es ce qu’une goutte d’eau dans un océan mais une goutte suivie d’une autre puis d’une autre qui sais ce que cela nous apportera dans le futur , une rivière , un fleuve et peut être plus encore



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
2419

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS