Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Stewball, Tornado et leurs amis : mines d’énergie !
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Stewball, Tornado et leurs amis : mines d’énergie !

cheval-methane
En Seine-et-Marne, collée à la forêt de Fontainebleau et à quelques encablures de la frontière avec la Bourgogne, la communauté de communes Moret Seine et Loing. Aux côtés de la réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais et d’autres partenaires, la collectivité territoriale s’est lancée dans un projet de production d’énergie renouvelable à près de 10 millions d’euros. Quelle est donc cette ressource que l’on trouve localement en abondance et que l’on pourrait exploiter avec la bénédiction de tous ? La réponse semble évidente pour qui connaît la région : le fumier de cheval.

En effet, sur place, la filière équine regroupe pas moins de 3000 chevaux qui, chaque année, produisent quelques 30 000 tonnes de fumier, mélange de leurs déjections et de paille. Le projet Equimeth propose de valoriser tout cela et de transformer ce gisement en énergie verte. La décomposition du fumier va en effet produire du biométhane, qui sera récupéré puis réinjecté dans le réseau de distribution classique de gaz naturel, grâce à un partenariat noué avec GrDF. Mais les chevaux ne seront pas les seuls mis à contribution pour la réussite du projet Equimeth. L’unité de production est prévue pour traiter 40 000 tonnes de déchets organiques par an. Or, les chevaux ne peuvent en fournir que 30 000.

Pour compléter ses besoins, l’usine se tournera alors vers les municipalités qui pourront se débarrasser de leurs déchets verts, mais aussi vers les industries agroalimentaires et les grandes surfaces qui trouveront une destination pour leurs biodéchets. A pleine puissance, l’usine pourra alimenter en chauffage et en eau chaude les 6 communes voisines d’Ecuelles, de Saint-Mammès, de Champagne-sur-Seine, de Thomery, de Veneux-les-Sablons et de Moret-sur-Loing, soit 25 000 habitants. Evidemment, un travail particulier a été effectué en amont pour éviter toute nuisance odorante aux riverains du bâtiment.

Pour en finir avec ses qualités, notons que l’unité de production de gaz ne devrait produire qu’une infime quantité de déchets. En effet, le digestat, ce résidus obtenu après la décomposition du fumier et des biodéchets, possède des qualités nutritives exceptionnelles pour les plantes et peut leur servir d’engrais naturel. Avec une production annuelle de 25 000 tonnes de cette substance, les espaces verts locaux devraient garder leur vigueur pour de nombreuses années à venir.

Crédit Photo : David Feltkamp / Flickr / CC

https://www.flickr.com/photos/darwinist/5783672957/

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 15 juillet 2015 à 06:30

123 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
guy
15 juillet 2015 - 13 h 26 min

le fumier de cheval… ne peut être utilisé comme engrais que si les chevaux ont été bien nourris…!!!…


rabovend
2 août 2015 - 17 h 53 min

pour répondre à Mages Bernard,
Les résidus de la méthanisation: « le digestat » retournent sans problème à la terre, et d’autant mieux qu’ils se sont libérés des nitrates dangereux.
Je ne comprends pas que les communes soient aussi frileuses quand on leur parle de méthanisation.
Et pour Guy, ce qui pose surtout problème c’est le vermifugeage des chevaux, lorsqu’il est chimique, il tue les insectes qui viennent décomposer ce fumier et donc cela revient à une stérilisation de cette matière.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1458

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS