Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Vers un réseau écologique national ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Vers un réseau écologique national ?

Depuis quelques années maintenant, l’écologie, celle des laboratoires de recherche et des gestionnaires de l’environnement, s’est étoffée d’une approche plus « paysagère ». En effet, les connaissances actuelles sur le fonctionnement des écosystèmes encouragent à mieux considérer les interactions entre les êtres vivants mais aussi les interconnexions entre les différents milieux, le tout dans une vision plus dynamique. Il apparaît que les anciennes doctrines de la conservation de la nature qui se basaient sur une conception simpliste de mise sous cloche ont fait leur temps et les notions de corridors ou de réseaux d’aires protégées connaissent aujourd’hui un très grand succès dans les milieux spécialisés. Pour protéger la biodiversité et maintenir ses capacités d’adaptation aux changements, il ne suffit pas de mettre en place des interdictions sur des sites en timbre poste mais bien de maintenir les échanges entre milieux, les possibilités de circulation pour la faune et la flore et la continuité entre les habitats.

Dans une telle perspective, qui ressemble presque à un changement de paradigme, basculant d’une conception patrimoniale fixiste vers une approche plus fonctionnelle des systèmes naturels, les gestionnaires ont du pain sur la planche. Trame bleue et trame verte parmi les chantiers du Grenelle, le débat sur la création d’un réseau écologique national est désormais lancé. Et, lors du 28ème congrès des réserves naturelles qui s’est tenu vendredi 17 avril, dix acteurs gestionnaires d’espaces protégés (1) ont rendu publique leur contribution. Le réseau cherche a combiner « cœur de nature » (les réserves naturelles et autres espaces protégés) et « corridors de connexion ». Mais, d’après les gestionnaires une telle combinaison ne pourra être efficace qu’en impliquant les acteurs socio-économiques et en capitalisant leurs expériences et les outils existants. Ainsi, « une réserve naturelle, un site du Conservatoire du littoral ou un Parc national peuvent constituer des moyens adaptés pour la protection des cœurs de nature. Les Parcs naturels régionaux, les zones Natura 2000 et les forêts publiques peuvent assurer des continuités écologiques entre ces zones ». Au sortir de ce congrès à Divonne-les-Bains, les gestionnaires se félicitent de l’approche commune qu’ils cherchent à développer. Ainsi, reconquérir la continuité indispensable au fonctionnement des écosystèmes passerait donc d’abord par une connexion entre les acteurs ?

Elisabeth Leciak
1- Agence des aires marines protégées, Conservatoire du littoral, Fédération des Conservatoires d’espaces naturels, Fédération des Parcs naturels régionaux de France, Office national de la chasse et de la faune sauvage, Office national des forêts, Parcs nationaux de France, Réseau des Grands sites de France, Rivages de France, Réserves naturelles de France.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
24

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS