Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Var : un projet d’aménagement en zone inondable reconnu illégal
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Var : un projet d’aménagement en zone inondable reconnu illégal

Le 21 décembre 2011, le conseil municipal de la commune du Pradet, dans le Var, validait le nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU), intégrant la conversion de 14 hectares de terres agricoles en terrains constructibles. Destiné à accueillir un « éco-quartier » de 900 logements, le site retenu s’est avéré inondable. Dénonçant un projet décidé contre l’avis de la chambre départementale d’agriculture, des associations engagèrent un recours auprès du tribunal administratif visant à annuler ce classement en zone constructible.

Dans un courrier du 18 avril dernier, adressé aux associations, le ministère de l’Ecologie a finalement reconnu l’illégalité du PLU validé le 21 décembre 2011 (1), contraignant le maire du Pradet à reprendre l’intégralité du processus d’élaboration du PLU. L’intervention du ministère dans une affaire de PLU est suffisamment rare pour être soulignée. Dans l’immédiat, la mairie du Pradet doit rectifier la situation très rapidement, sous peine de voir geler tout projet d’aménagement du territoire durant plusieurs années. La ville encourt également une amende de plusieurs millions d’euros pour dommages et intérêts.

Cécile Cassier
1- Le PLU du Pradet est l’œuvre de l’équipe municipale dirigée par Claude Mezangroas.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
biloute40
6 mai 2012 - 0 h 00 min

C’est sous la pression des associations de défense de l’environnement et grâce à un travail de plusieurs années partout en France que la législation a évolué favorablement. On ne l’écrira jamais assez ; sans ces associations, les collectivités territoriales construiraient partout y compris dans des zones inadaptées ou dangereuses. Heureusement qu’il existe des citoyens vigilants.


léon
10 mai 2012 - 0 h 00 min

Les Zones humides, telles que définies par le CG pour leur richesse faunistique et floristique, ne seront pas bâties. Il y a par contre des endroits humides où affleurent la nappe phréatique ; ces endroits ne sont pas définis comme zone humide et pourront être bâties. La confusion naît des appellations Zone humide que certains appliquent à des endroits humides. Le territoire pradétan supporte de nombreuses contraintes. Le Plu en tient compte mais en même temps, tente de répondre aux besoins urgents en matière de logement (nous sommes à 7% de logements sociaux alors que la loi SRU en impose 20%). L’écologie politique revendique la complexité du monde et porte un projet qui s’inscrit dans la reconnaissance de cette complexité. La question au Pradet est donc comment concilier la nécessaire question du logement avec la non moins nécessaire question de la préservation de la biodiversité et des écosystèmes. La mentalité de l’équipe en place est de s’approprier cette complexité pour élaborer un PLU cohérent et solidaire ; ce n’est pas celle de communes comme Carqueiranne ou Sanary qui affirment cyniquement préférer payer une amende plutôt que de développer le logement social.

Il semblerait justement que cette association (ADPG ) commence à comprendre les diverses manipulations et se retirent des attaques faites contre ce Plu ;Les recours sont posés par le CIL proche du projet d’écoquartier, par M. Giraud qui lui attaque sur la forme et non sur le fond, et par le maire de la Garde !!!
Le 1erconcerné directement car il y possède des terrains qui deviendraient inconstructibles, le second au titre de duel politique en tant que maire UMP!
On est bien loin de l’intérêt général!


Collectif CPLN
15 mai 2012 - 0 h 00 min

Bonjour,

Nous sommes aussi concerné par ce PLU pour une autre zone et nous allons déposer un recours devant le tribunal

cpln.fr



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
77

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS