Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Une compagnie d’élevage brésilienne dénoncée pour un projet de déforestation
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Une compagnie d’élevage brésilienne dénoncée pour un projet de déforestation

Initiative mondiale volontaire, le Pacte Mondial des Nations Unies s’adresse en priorité aux entreprises mais également aux associations et organisations non gouvernementales. En le ratifiant, les entreprises s’engagent à respecter dix principes universels édictés par le dit Pacte, ayant trait aux droits de l’homme, aux normes du travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption. Le Conseil de ce Pacte Mondial est présidé par Ban Ki-moon, également Secrétaire général des Nations Unies.

En janvier 2008, la compagnie d’élevage Yaguarete Pora S.A. devient membre du Pacte Mondial, seulement « quelques mois après avoir commencé à raser la forêt des Totobiegosode à coups de bulldozers » d’après l’organisation mondiale Survival International.

En effet, l’entreprise incriminée serait impliquée dans une vaste opération de déforestation au sein du territoire d’Indiens isolés du Paraguay. Propriétaire de plus de 78 000 hectares des terres ancestrales des Totobiegosode, Yaguarete envisagerait de ne conserver qu’à peine 17 000 hectares de forêt continue.

Pour Survival International, ce projet signe la violation de deux principes clés du Pacte. Le premier décrète que « Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’homme dans leur sphère d’influence ». Le second principe bafoué impose aux entreprises membres de « veiller à ce que leurs propres compagnies ne se rendent pas complices de violations des droits de l’homme ».

S’appuyant sur ces manquements aux principes fondateurs du Pacte, Survival International a adressé à Ban Ki-moon un courrier, daté du 4 février 2010, requérant la radiation pure et simple du Pacte de la compagnie d’élevage. Pour Stephen Corry, directeur de Survival : « Yaguarete n’a manifestement pas honoré ses engagements en matière de droits de l’homme. Nous exhortons le Pacte Mondial à radier Yaguarete – dans le cas contraire, il risque de perdre son intégrité ».

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
59

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS