Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Un train pour accéder au sommet du puy de Dôme…
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un train pour accéder au sommet du puy de Dôme…

Auréolé de son récent label Grand Site de France (1), le puy de Dôme devrait voir sa fréquentation touristique s’orienter à la hausse. Celle-ci, avec près de 450 000 visiteurs annuels, représentant un flux de 50 000 voitures et 7 000 autocars par an, atteint les jours de pointe (en juillet-août) 6 500 visiteurs par jour. Or, une telle fréquentation n’est pas sans incidence sur l’état d’un site.

Après une phase de suppression des chemins sauvages, d’aménagement et d’élargissement des sentiers les plus utilisés, de comblement et remise en herbe des zones érodées, le Conseil général a repensé l’accès au sommet du puy de Dôme avec la construction d’un train pour remplacer l’actuel système de navettes bus…



En facilitant l’accès au sommet avec un train, dont l’intégration dans le paysage est laissé à la libre appréciation de chacun, la fréquentation du site naturel sensible du puy de Dôme est prévue à la hausse…


Doté d’un système à crémaillère fonctionnant à l’énergie électrique, indispensable à cause de la pente, ce train produira, lors de la descente, 50 % de ses besoins en énergie. Au final, selon le Conseil Général, il permettra d’éviter le rejet de 5 250 tonnes de CO2 sur 35 ans, tout permettant un accès au site tout au long de l’année.

Economiquement, au-delà de la hausse de fréquentation qui est attendue, les retombées économiques pour le département devraient progresser de 10 %, dès la mise en service prévue pour juin 2012.
Alex Belvoit
Photos © Conseil Général du puy de Dôme

1- Le Ministère de l’Ecologie a attribué, le 15 janvier dernier, ce label au site du puy de Dôme, lequel rejoint les 5 autres sites labellisés : le Pont du Gard, la Montagne Sainte Victoire, l’Aven d’Orgnac, la Pointe du Raz et Bibracte-Mont Beuvray.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
desktaupe
2 février 2008 - 0 h 00 min

A qui appartient le Puy déjà ?


simon34
5 février 2008 - 0 h 00 min

De 1907 à 1926 un petit train à rail central allait du centre de Clermont Ferrand au sommet du Puy. A partir de 1927, progrès oblige, on a eu la bonne idée de remplacer la ligne par une route à péage…


simon34
5 février 2008 - 0 h 00 min

Si je ne m’abuse, le conseil général est propriétaire de la route et d’une partie des équipements, une bonne part du sommet est domaine militaire, et le reste appartient à des Gaulois…

Il faut savoir qu’historiquement la plupart des volcans, terres incultes, avaient peu d’intérêt mis à part pour faire pâturer quelques moutons et couper du bois. Une constellation de petits propriétaires privés se les partagent, ce qui crée parfois des polémiques quand à leur fréquentation massive et le financement des aménagements…


jeff74
16 février 2008 - 0 h 00 min

Les visiteurs, attirés de plus loin et en encore plus grand nombre (C’est bien ce qui est semble-t-il espéré) vont faire plus de kilomètres avec plus de voitures pour venir stationner sur un parking qu’il faudra agrandir (au détriment de quoi ?). Résultat : plus de retombées économiques peut-être, mais surtout davantage de pollution globalement ! Monter au sommet des montagnes n’est pas un « droit ». La vraie solution écologique consistait à faire disparaitre route et parkings et à rendre à la montagne un peu de son calme passé. Après tout, moi, je vais demander un train pour aller sans transpirer sur tous les sommets de France. Ben quoi ? J’ai le « droit » d’aller partout non ? Et non seulement j’ai le droit, mais la collectivité me le doit ! Avec des raisonnements comme celui-là, multipliés à l’infini, nous ne sommes pas sortis de l’auberge !!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
3299

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS