Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Un particulier s’offre un Airbus A380
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un particulier s’offre un Airbus A380

Alors que se déroule du 18 au 24 juin le salon de l’aéronautique au Bourget, le directeur commercial d’Airbus, John Leahy, vient d’annoncer la vente d’un A380 à un particulier.

Selon le tarif officiel d’Airbus, la facture s’élève probablement à plus de 250 millions d’euros, auxquels il convient d’ajouter les coûts liés à l’aménagement spécifique que ce type de client requiert habituellement pour adapter l’appareil à ses souhaits.


S’il s’agit d’une première, aucun particulier n’ayant auparavant acquis d’Airbus A380, l’achat d’avions gros porteurs par des particuliers n’est pas exceptionnel. Les constructeurs Airbus et Boeing déclinent ainsi une partie de leur gamme en version grand luxe, pour ces clients VIP (personne très importante, en anglais). L’A380 ‘Flying Palace’ – la version VIP de l’avion géant d’Airbus est un véritable paquebot volant de luxe, prévu initialement pour le voyage de 120 passagers dans un confort hors pair (à comparer aux 555 passagers de la version classique).

Alors que ce type d’achats se développe dans la plus grande indifférence des autorités, on entend de plus en plus de messages prônant des comportements ou achats vertueux pour la planète, dont certains sont avancés par les sociétés commerciales des milliardaires qui s’offrent justement ces ‘supers’ avions…

A l’heure où le réchauffement climatique se fait de plus en plus ressentir pour des millions d’individus, ce type de comportement est tout simplement criminel, en plus d’être totalement indécent !

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
tomate
27 juin 2007 - 0 h 00 min

Monsieur ,

je prends connaissance de votre article relatif à l’annonce AIRBUS , de la vente à un particulier du modèle A380 en VIP.
Je comprends votre émoi, mais votre analyse est partielle , et de ce fait incomplète.
Prenons du recul ( ou de la hauteur …. ) !
Personnellement, je prèfère 100 A380 VIP , volant sous les cieux, toutes destinations confondues , avec 40 à 120 personnes à bord ( on parle d’avions en configuration VIP, bien entendu !) .
COMPARATIF : actuellement , un créneau est en train d’exploser au niveau aéronautique : il s’adresse aux compagnies d’affaires et particuliers : Ce créneau regroupe ce que l’on appelle les LJ et VLJ – light jets et very light jets .
Spécificités – au regard de votre article et comme éléments de comparaison :
– 2 petits turboreacteurs
– 3 à 7 places maxi disponibles
– taux de pollution (NOX et CO)/ personne transportée, sans aucune comparaison avec les 40 à 120 personnes transportées par UN SEUL A380 VIP.

Désormais, sortez votre calculette, comme moi même !
OOHHHH ! stupéfaction, indignation ….. et emotion de PASCAL FARCY!

je vous aide, avec cette question , en prenant cette hypothèse :
hypothèse : 1 A380 VIP transporte 40 passagers.
On considère une flotte de 100 A380 VIP
Soit 4000 PERSONNES TRANSPORTEES à l’instant T.

question :

Combien faut d’avions VLJ transportant 6 personnes, dans les airs …… ????

—–> CQFD.

Ma conclusion ET MON SENTIMENT ( que je ne suis pas le seul à partager ) :

- informons nous – informez vous avant de publier un article très émotionnel – trop émotionnel !!!!
- Ces véritables VIP , qui commandent des GROS AVIONS, ont une approche plus respecteuse de l’environnement, que les « pseudo VIP d’une vie terrienne « .
- à destination de votre écoute – je souhaite qu’elle m’écoute ….. – le facteur nombre d’avions est important, de même que le nombre de personnes transportées pour chaque vol réalisé à l’instant T, ——> Le parc mondial d’avions doit diminuer . Mais le l’ORDRE DE MARCHE nous démontre à ce jour le contraire !!!!!!!

A votre disposition pour en reparler !

ODIN SOIT LOUE

SIGNE : AOCC – APPELLATION D’ORIGINE CONTROLEE CERTIFIEE


Gayanée
28 juin 2007 - 0 h 00 min

Et si l’A380 (qui permettrait de transporter 40 à 120 personnes) ne transporte qu’une seule personne???
Allé, soyons fous : s’il transporte 6 personnes!
Refaisons les calculs, siouplé…

Bah, les grands trajets, les voyages au loin : c’est du luxe un point c’est tout!


vlady
29 juin 2007 - 0 h 00 min

Raisonnement tortueux que celui de Tomate , si on le suit on pourrait prouver qu’en rassemblant 9 femmes elles pourraient accoucher d’un enfant en un mois,absurde !!
Quant aux VIP en question,ce n’est pas le transport de personnes en tant que tel qui est visé,mais l’étalage d’une richesse inouïe (et indécente).Transporter son harem et ses courtisans dans pareil luxe n’a rien d’écologique


Pascal
29 juin 2007 - 0 h 00 min

Si nous sommes d’accord lorsque vous écrivez « le facteur nombre d’avions est important, de même que le nombre de personnes transportées pour chaque vol réalisé à l’instant T », et que vous vous offusquez du développement de l’aviation d’affaire en jet, pour le reste je ne peux pas vous suivre. Votre démonstration étant incomplète, faute de la mention des consommations des appareils, je ne vous répondrais pas directement sur la comparaison que vous avancez, par contre je vous propose ces différents constats :
- à l’inverse d’un jet, un Airbus A380 ne se pose pas sur n’importe quel aérodrome. Son utilisation signifie donc le recours à un moyen de transport supplémentaire augmentant d’autant la facture CO2 ;
- au regard des mensurations des forces en présence (selon votre démonstration : 1 A380 et environ 7 jets), l’empreinte écologique totale de l’A380 surpasse de très loin celle du paquet de jets. Au-delà de la comparaison du simple inventaire de matière première et d’énergie nécessaire à la seule fabrication des avions, largement en défaveur de l’A380, un tel avion ne se « gare » pas n’importe où. Sa structure d’accueil est à sa dimension… titanesque, et, comme lui, à un coût environnemental qu’il convient d’intégrer, de même pour son entretien périodique, pour le matériel spécifique qu’il nécessite, etc.

En conclusion, hormis ma dernière phrase que je vous concède volontiers un peu personnelle (trop peut-être…), le reste de l’article ne fait que rendre compte d’un phénomène qui se développe de plus en plus dans l’indifférence des autorités et l’ignorance du plus grand nombre, que l’on culpabilise sur le fait de se brosser les dents sans gobelet ou de manger des fraises en hiver, par exemple !

J’ajouterais enfin que je suis à 100% d’accord avec ce que dit Gayanée, toute destination touristique lointaine est un luxe. N’oublions pas que « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres », sachant que liberté rime ici avec notre devenir et celui de nos enfants… et que les compagnies aériennes proposent sur leurs vols réguliers plusieurs classes spécialement adaptées pour assurer un service, une tranquillité et un confort supplémentaires aux occupants qui en ont les moyens.
Amicalement,
Pascal Farcy



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
5328

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS