Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Un élevage de plus de 150 chiens laissés à l’abandon
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un élevage de plus de 150 chiens laissés à l’abandon

Sur réquisition du parquet de Limoges (87) et décision préfectorale du 17 décembre 2010, la fondation 30 Millions d’amis a recueilli 152 chiens de la race cocker, détenus dans un élevage basé dans le département de la Haute-Vienne et laissé à l’abandon. Agés de 5 mois à 10 ans, les chiens étaient enfermés à l’intérieur de voitures et de caravanes, une vingtaine de chiens étant entassée dans un chalet de 12 m2, dans la commune de Peyrat-le-Château. Certains n’avaient aucun accès à l’eau, ni à la nourriture.

Outre des conditions sanitaires déplorables, les animaux présentent de nombreuses traces de mauvais traitements, beaucoup étant dans un état de maigreur avancé. Ils souffrent de maladies, dont des infections aux oreilles et aux yeux. Parmi les cas les plus extrêmes, une chienne a une patte sectionnée et certains chiens ont les yeux crevés.

Ayant duré près de 10 heures, l’intervention s’est déroulée sous l’autorité des gendarmes d’Eymoutiers (87), de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) de Haute-Vienne et en présence de Jean-François Legueulle, délégué général de 30 Millions d’Amis. Pour l’heure, le tribunal de grande instance (TGI) de Limoges doit encore statuer sur une confiscation définitive au profit de la fondation. Le cas échéant, les animaux seront proposés à l’adoption après un suivi vétérinaire. En attendant, les animaux ont été accueillis dans divers refuges. Selon une bénévole au refuge de Villevaudé (77), lequel en a recueilli une quarantaine, il faudra compter un mois minimum pour que les chiens se remettent. Déclarés « faibles et déshydratés », ils requièrent pour l’instant des « soins d’urgence ».

La fondation a d’ores et déjà déposé plainte contre l’éleveuse pour mauvais traitements et abandon. Elle encourt une peine de deux ans d’emprisonnement et une amende de 30 000 euros, ainsi qu’une interdiction de détenir des animaux, celle-ci pouvant être définitive.

Si vous souhaitez vous proposer comme famille d’accueil, contactez la Fondation Assistance aux Animaux (FAA)) au 01 39 49 18 18.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
marseille42
30 décembre 2010 - 0 h 00 min

L’éleveuse sera-t-elle condamnée à la peine maximale? Ne rêvons pas. Il y a une grande tolérance dans notre pays dit « civilisé » contre les tortionnaires, les empoisonneurs d’animaux et les propriétaires irresponsables. Peut-être la présence de la Fondation fera-t-elle la différence? Mais j’en doute. Dans ce pays qui se proclame issu du siècle des Lumières, l’immense majorité veut ignorer que les animaux font partie de la création et que nous ne sommes nous-mêmes qu’une branche des mammifères.


taiga
30 décembre 2010 - 0 h 00 min

j’ose espérer que cette geolière tortionnaire sera condamnée à la hauteur de son avidité à se faire de l’argent en exploitant sans pitié ces petits chiens! le minimum est que cette personne ne puisse plus jamais détenir d’animaux et qu’une somme argent importante soit retenue à vie et tous les mois sur ces revenus, pour être reversée à des refuges d’animaux. Que la justice se prononce de façon claire et sans laxisme pour dissuader les gens sans scrupule.


michele77500
31 décembre 2010 - 0 h 00 min

Mais non ! Notre bonne justice qui libère les violeurs et les assassins ne fera pas grand chose contre ceux qui torturent les animaux ! D’abord, les animaux sont toujours considérés comme des objets aux yeux de la loi ! Souffrent-ils ? Certains en doutent encore… De toutes façons, l’Homme a toujours exploité la Nature en visant son profit. Il scie la branche sur laquelle il est assis. La chute sera fatale.
Meilleurs voeux à tous !


sophie des noisettes
6 janvier 2011 - 0 h 00 min

Comment peut-on en arriver là?
Elevage déclaré ou clandestin ?
Si déclaré, quels sont les contrôles réguliers effectués par la DSV ou autre organisme officiel?
Ne devrait-on pas également limiter le nombre d’ animaux qu’ il est possible légalement de détenir dans un élevage déclaré?
c’ est à se demander si on vit ds un pays civilisé…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
50

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS