Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Sommet sur la biodiversité de Nagoya : accord en demi-teinte non-contraignant
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Sommet sur la biodiversité de Nagoya : accord en demi-teinte non-contraignant

Après le fiasco du récent sommet pour le climat de Copenhague, l’accord obtenu à Nagoya (Japon) pour tenter d’enrayer la chute de la biodiversité est un résultat inespéré. Signé par 190 pays sur 193 présents, l’accord prévoit un plan stratégique en 20 points, à atteindre d’ici 2020 pour tenter d’enrayer la disparition de nombreuses espèces animales et végétales. Pour cela, les signataires de la 10e conférence des parties de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) se sont notamment mis d’accord sur :

- la protection de 10 % de la surface des océans (moins de 1 % aujourd’hui) et de 17 % sur terre (13 % actuellement);

- une exploitation des ressources génétiques issues de la flore, de la faune et autres micro-organismes (biopiraterie, brevetage du vivant, etc.), moins spoliatrices des pays d’où elles proviennent;

- la lutte contre les subventions néfastes à la biodiversité (subventions à la pêche et à l’agriculture notamment).

Néanmoins, si le consensus semble presque total, il convient de souligner le caractère non-contraignant de ces mesures. De plus, la libre interprétation qui peut être faite de certains engagements sur des questions aussi sensibles que la fin des subventions concourant à la disparition d’espèces, de la biopiraterie, etc., laisse perplexe sur l’efficacité de leur mise en œuvre, comme le soulignent des associations comme la Déclaration de Berne, Pro Natura ou encore BirdLife Suisse.

Par ailleurs, il convient de relever que cet accord ne s’applique pas aux Etats-Unis, ceux-ci n’ayant pas signé la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) définie en 1992.

En conséquence, alors que les Nations Unies s’accordent à reconnaître que la Terre fait face actuellement au pire taux d’extinction des espèces depuis la disparition des dinosaures, il y a 65 millions d’années, la principale avancée de cette conférence tient en la reconnaissance de l’importance de la biodiversité dans la survie de l’humanité. Pour le reste, il faudra attendre encore quelques années pour voir si, après les discours, les actes suivent, avec pour commencer la mobilisation des ressources financières qui sera définie lors de la prochaine réunion des parties qui se tiendra en 2012, en Inde.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
30

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS