Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Seize militants de Greenpeace délogés du site de construction de l’EPR
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Seize militants de Greenpeace délogés du site de construction de l’EPR

Seize militants de Greenpeace, qui bloquaient l’accès au chantier de construction du réacteur nucléaire EPR, à Flamanville en Normandie, en s’étant enchaînés à 2 camions fixés au sol, ont été interpellés par les gendarmes.

Selon Yannick Rousselet, de Greenpeace France, les autorités en auraient déjà relâché plusieurs et aucun militant ne devrait faire l’objet de poursuite judiciaire. De la même manière, l’association aurait également récupéré ses véhicules…

Par contre, toujours selon Greenpeace, les membres de l’association qui avaient escaladé des grues présentes sur le chantier pour y déployer des banderoles hostiles à l’EPR, sont toujours sur place et devraient être beaucoup plus difficiles à déloger, puisque situés à plusieurs dizaines de mètres de hauteur.

Si aucun des 2 candidats à la présidentielle, interpellés par Greenpeace ce matin, ne s’est pour le moment exprimé, Dominique Voynet, la candidate des Verts au 1er tour de l’élection présidentielle, a profité de l’occasion pour demander une nouvelle fois ‘… à Ségolène Royal de confirmer, qu’élue le 6 mai, elle n’autorisera pas la poursuite des travaux de ce réacteur ruineux, inutile et obsolète’.

A noter qu’à l’inverse de ce qui avait été précédemment communiqué, 29 membres de l’association ont semble-t-il participé à l’opération en pénétrant ce matin, vers 6 h 30, dans l’enceinte du site nucléaire de Flamanville qui doit voir la mise en service du réacteur EPR vers 2012.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
16

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS