Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Rio+20 : protéger l’environnement et les droits de l’Homme
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Rio+20 : protéger l’environnement et les droits de l’Homme

Du 20 au 22 juin prochains, Rio de Janeiro (Brésil) accueillera la Conférence des Nations unies sur le développement durable, 20 ans après le Sommet de la Terre qui s’y est tenu en 1992. Membres de l’ONU, 193 Etats se réuniront pour débattre autour de deux thèmes principaux : une « économie verte » et équitable, et la mise en place d’un cadre institutionnel environnemental. Mais comme le rappelle le mouvement ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart Monde, participant au Rio+20, la lutte contre la pauvreté est un des principes clés du développement durable. Aussi, les personnes en situation de grande pauvreté, les plus vulnérables face à la dégradation de l’environnement, doivent avoir leur place à la table des négociations.

Bien que nécessaire, la seule inscription de conditions de travail décentes au cahier des charges des stratégies de développement est insuffisante selon ATD Quart Monde. L’instauration d’une protection sociale universelle, intégrant la santé, l’éducation et un revenu minimum, est un autre défi à relever. Pour qu’une économie soit « verte » pour tous, elle impliquera une évaluation de l’impact des politiques menées sur les populations pauvres. Invoquant la protection de l’environnement, ces mesures peuvent en effet s’avérer nuisibles, à l’instar des agrocarburants instaurant une compétition alimentaire inacceptable dans un contexte d’insécurité alimentaire mondiale.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 juin 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
14 juin 2012 - 0 h 00 min

Le seul programme un tant soit peu « durable » que peu choisir l’Humanité » est:
- répartir les « richesses » actuellement tirées de l’exploitation de la terre de façon égalitaire entre tous les Hommes
- limiter les naissances pour amorcer une décroissance de la population
- limiter la « richesse » individuelle en éliminant systématiquement les bien de consommation inutiles ou conçus de façon non durable
- développer une gouvernance mondiale, basée sur une coopération et non sur une compétition, et dont les directions soient planifiées et non laissées à leur auto-organisation
L’ONU a bon pour pas mal de choses. Mais les principales sont encore taboues… Et elles sont très politiques. Quant on voit l’évolution actuelle de la politique, on peut être inquiet!


musico
15 juin 2012 - 0 h 00 min

Il ne faut RIEN attendre du sommet de Rio, pas plus de celui du G20 !
Ce n’est pas au loup qu’il faut confier le troupeau !
Ces réunions à oui clos servent très probablement de couverture à des réunions entre chefs d’états (traduire : pions)où ils discutent comment mettre en place leur abjecte Nouvel Ordre Mondial.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS