Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Projet d’aéroport en Loire-Atlantique : 2000 ha de terres agricoles envolés ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Projet d’aéroport en Loire-Atlantique : 2000 ha de terres agricoles envolés ?

Le 10 avril 2012, Marcel Thébault et Michel Tarin, deux agriculteurs installés en Loire-Atlantique, ont entamé une grève de la faim pour protester contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le 17 avril, Françoise Verchère, conseillère générale de Loire-Atlantique, les a rejoints. Alors qu’un aéroport existe déjà à Nantes, fonctionnant au tiers de ses possibilités (1) selon l’Acipa (2), ce projet prévoit la disparition de 2000 hectares de terres agricoles.

Initialement fixé à 11,5 millions d’euros lors de l’enquête d’utilité publique, le coût est désormais estimé à 250 millions d’euros, aux frais du contribuable, pour une mise en service en 2017. Les nuisances liées au trafic de l’aéroport actuel sont un des arguments avancés pour justifier cet ouvrage. Mais la possibilité de construire une piste est-ouest apporterait une solution plus cohérente, en évitant le survol de Nantes. De même, la perspective de nouveaux emplois est peu convaincante, dans la mesure où l’optimisation de l’aéroport existant pourrait y pourvoir et que la disparition d’exploitations agricoles s’accompagne de la perte d’emplois.

Carburant non taxé, voire bénéficiant d’aides, tarifs de plus en plus attractifs, le transport aérien est largement favorisé. La France dispose actuellement de 147 aéroports commerciaux, dont 14 en Bretagne / Pays de Loire, contre 49 en Allemagne. En sous fonctionnement, les aéroports de Rennes et d’Angers pourraient satisfaire, à moindre frais, à la mise en valeur économique de la région. A l’approche du second tour des présidentielles, les grévistes interpellent les deux candidats encore en lice, tous deux favorables au projet. Pour l’heure, les exploitants continuent de recevoir leurs ordonnances d’expropriations.

Cécile Cassier
1- Selon l’Acipa, l’aéroport existant enregistre 38 000 décollages et atterrissages par an alors qu’il peut aller jusqu’à 120 000.

2- Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d’Aéroport de Notre Dame des Landes.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS