Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Pas la bonne année pour les espèces en eaux profondes…
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Pas la bonne année pour les espèces en eaux profondes…

OCEANA

Copyright : OCEANA

Le 10 décembre 2013, les députés européens avaient la possibilité d’interdire le chalutage en eaux profondes, mais un imbroglio d’interprétation d’amendement a réduit à néant les espoirs d’un très grand nombre. Dans les faits, des députés qui étaient favorables à l’interdiction ont voté « pour » le premier amendement du texte et, une fois cet amendement adopté, cela a fait tomber les amendements suivants, rendant l’interdiction impossible. Leur erreur réalisée, ces mêmes députés ont demandé le changement de leur vote, mais ce changement ne fut que symbolique car le règlement du parlement ne permet pas un tel revirement de résultat.

Depuis des années, l’association BLOOM (1) a travaillé sans relâche pour obtenir l’abolition de la pêche en eaux profondes, outre de nombreuses publications elle a initié une pétition (2) qui a très vite rencontré un succès considérable. A ce jour, ce sont plus de 800 000 signatures qui ont été recueillis et l’objectif du million semble désormais à porté de clics.

L’échec du vote du Parlement européen n’est cependant qu’un demi échec, la mise sur le devant de la scène, accompagnée par des centaines de milliers de signatures ont contraint des acteurs essentiels à renoncer à la commercialisation des fruits de ce type de pêche. En effet, en quelques semaines, des acteurs de la grande distribution ont annoncé leur volonté de mettre fin, soit immédiatement soit à très court terme, à la mise en rayons de tels produits. Cette fois, il semble que la pression de l’ « image » fonctionne pleinement, apportant si nécessaire, la preuve que le consommateur détient in fine le pouvoir sur ce que certains veulent lui mettre dans son assiette.

Pour mémoire, ce sont environ trois cent navires qui pratiquent la pêche en eaux profondes dans les différents océans de la planète. Pourvus de très larges filets lestés, ils raclent sans distinction les fonds marins jusqu’à 2000 mètres de profondeurs. Parmi les principaux reproches qui sont faits à ce type de pêches, les plus importants sont : le fait que les poissons sont capturés sans discernement d’espèces et de tailles ; lors de son passage le chalut de fond détériore la quasi totalité des habitats et des organismes qui s’y trouve.

 1 – Fondée en 2004 BLOOM est une association de loi 1901 à but non lucratif qui œuvre pour la conservation marine à travers une démarche de sensibilisation et de médiation scientifique des problématiques environnementales, la production d’études scientifiques et d’analyses pertinentes et indépendantes. Pour en savoir plus sur BLOOM http://www.bloomassociation.org

 2 – Pour accéder à la pétition en ligne http://petition.bloomassociation.org/

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Michel (voir la biographie)
le 09 janvier 2014 à 07:00

95 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires

Nicole Sarah Kretchmann
20 janvier 2014 - 16 h 41 min

je rappelle que « salut » est une façon de souhaiter une bonne santé,
que je vous souhaite de tout cœur.

Je sais en vérité pourquoi il faut que les humains deviennent végétariens et recherchent une nourriture le plus bio possible !
Et ce, grâce, entre autre, à l’émission du jeudi 7 novembre sur A2 Envoyé Spécial.
Une amie m’appelle en me conseillant de la suivre. Ce que j’ai fait en rechignant pensant en savoir assez sur les procédés meurtriers utilisés par l’industrie agroalimentaire. Je ne me doutais pas de mon manque d’information ! Un grand merci à celles et ceux qui ont permis notre information. Ils ont pris des risques comme ces deux chercheuses norvégiennes qui ont perdu leur travail et n’ont pas la possibilité de faire part ouvertement de leurs découvertes inacceptables par ceux qui utilisent des procédés meurtriers pour engranger le plus d’argent possible !!!!!!
Un produit – peut-être le pire, peut-être pas, au point où l’on en est – l’éthoxyquin. J’ai cliqué sur mon vieux mac pour mieux appréhender ce produit maléfique. Peine perdue – pour moi qui ai oublié mon anglais – toutes les explications à part une et bien peu explicite, sont fournies en anglais. Je vous conseille de vous remémorer les écrits de Linus Pauling et de vous renseigner sur des chimistes suisses tels que Patrick Edder, Didier Ortelli…
Et l’on retrouve monsanto* ! Ne nous étonnons point. Là, où il y a malfaçon vicieuse, monsanto est présent. L’éthoxyquin se retrouve sur les fruits, légumes, viandes, poissons de la grande distribution !!!
Principale action : attaque le cerveau ! Favorise cancers, diabètes, maladies cardiovasculaires, etc, etc… et toutes les maladies nouvelles très difficiles à soigner.
Les poissons d’élevage en sont nourris à profusion en plus des pesticides, de la dioxine, des antibiotiques inclus dans leurs croquettes ! Permettez-moi de vous rappeler que dans les pesticides on trouve des organophosphorés composants du gaz sarin !!!!!
Les poissons dits sauvages sont loin d’être indemnes car ils se reproduisent avec les poissons monstrueux d’élevage et viennent profiter de la manne déversée dans les fermes d’élevage. L’on retrouve là le processus des plantes génétiquement modifiées qui contaminent la flore naturelle !
L’éthoxyquin est dangereux, très dangereux pour la vie animale et humaine. Cela est certain et a été très bien montré et démontré dans l’émission sus-nommée.
Mais pour moi, la technique génétique n’a pas été assez révélée car c’est dans cette technique non réglementée et admise par les états, entre autre étatsuniens du Nord, que réside les malheurs, tourments qui vont surgir sur Terre : combien de maladies nouvelles atteignent les humains via les plantes et les animaux ? Dans combien de temps mes contemporains vont-ils se réveiller ? Attendront-ils d’avoir perdu leurs possibilités cognitives ? Leurs forces physiques ? Leur mort ?

C’est pour tout cela que j’ai retrouvé, que je me suis reliée aux Lois Universelles de la Vie. Là réside et notre survie et l’intégrité de notre corps physique et de notre esprit et de notre âme.
Nous ne pouvons pas affronter les monsanto et compagnies. Compagnies de chercheurs sans conscience et de dirigeants permissifs. Nos moyens, à nous, gens de la terre, résident dans la Force Supérieure Créatrice. Je vous offre une pensée de Gandhi : « Je suis un optimiste invétéré parce que je crois en moi-même. De tels propos ne peuvent que paraître fort arrogants ; et pourtant je dis cela en toute humilité. Croyant en la toute-puissance de Dieu et à la victoire de la Vérité, je n’ai aucun doute sur l’avenir de l’humanité. »
Quelques lignes encore sur la neuroscience qui prouve la conscience des animaux. Interview de Philippe Low dans Sciences, Enjeux, Santé, magazine édité par Pro Anima, 2è trimeste 2013, N° 69 que je vous invite à consulter.
Conclusion de Philippe Low : « Je crois que je vais devenir végétarien. Il est impossible de ne pas être touché par cette nouvelle perception sur les animaux, en particulier en ce qui concerne l’expérience de la souffrance. »
En plus, il cite : « Le monde dépense 20 milliards de dollars par an en tuant 100 millions d’animaux vertébrés pour la recherche médicale. La probabilité qu’un médicament provenant de ces expériences soit efficace sur les êtres humains est de 6 %. C’est une probabilité épouvantable… Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de prendre des vies pour étudier la vie. »
« Maintenant il existe un groupe de neuroscientifiques réputés qui étudient le phénomène de la conscience, le comportement animal, le réseau neuronal, l’anatomie et la génétique du cerveau. On ne peut plus dire qu’on ne le savait pas. »
Donc, ces milliards d’animaux génétiquement modifiés, certains comme le saumon et combien d’autres ne peuvent plus fermer la bouche ; sont atrocement déformés ; nourris par une alimentation démentielle et voués à l’alimentation humaine et animale. Ces informations diffusées sur nos écrans et dans nos magazines vont aider – de cela je suis certaine – à permettre l’ouverture de conscience de milliards d’humains qui vont devenir, alors, Humains.
Boris Romanof « Je ne suis pas végétarien, je suis humain, tout simplement » Mots merveilleux d’un musicien russe dans notre restaurant de Cannes. Mots que je partage de tout mon cœur et que je vous souhaite de faire vôtres.

* monsanto écrit sans majuscule car je ne lui accorde aucune considération !
18 ème lettre d’info sur mon site http://chante-la-vie.fr



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1220

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS