Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Ouganda : des communautés expulsées portent plainte
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Ouganda : des communautés expulsées portent plainte

Fin 2011, des communautés ougandaises ont déposé une plainte, avec l’appui de l’ONG Oxfam International, auprès du CAO (1), pour dénoncer des actes d’accaparement de terres. Selon l’ONG, au moins 22 500 personnes ont été expulsées de leurs terres dans les districts de Mubende et de Kiboga, en Ouganda. Sans indemnisation et parfois dans la violence, ces populations ont été privées de leur unique moyen de subsistance, au profit de plantations de la New Forests Company (NFC).

Depuis octobre 2011, de nombreux militants protestent contre ces agissements en Ouganda, impliquant la société britannique NFC. Le choix ne s’est pas porté par hasard sur le CAO, puisqu’il est le bureau chargé de recueillir les plaintes des communautés affectées par des investissements de la Société financière internationale (IFC). Celle-ci est la branche de la Banque mondiale en charge des opérations avec le secteur privé. Or, l’IFC est investisseur dans un fonds qui a lui-même des parts dans la société NFC.    

Pour Oxfam, l’intervention d’un « organisme indépendant et impartial » est une première étape importante. En décembre dernier, l’organisation remettait en cause les conclusions d’un rapport réalisé par la Société Générale de Surveillance (SGS S.A.). La partialité de la SGS était alors pointée du doigt, cet organisme de certification étant également à l’origine de l’examen initial de la procédure d’expulsion selon l’ONG.

Cécile Cassier
1- Compliance Advisor/Ombudsman en anglais ou service de médiation.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 26 janvier 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS