Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Observer la qualité des transports
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Observer la qualité des transports

Train TGV de la SNCF

Depuis le début du siècle, l’augmentation des prix des carburants et les engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre ont mis le développement des transports en commun sur le devant de la scène. Le Grenelle de l’environnement l’a même placé en tête des solutions en fixant comme objectif : « Un plan volontariste de développement des transports collectifs (trains, métros, tramways, bus…) et de leur intermodalité, avec notamment un objectif de doublement des kilomètres de tramways et bus en site propre ». Un bémol est tout de même apparu ces derniers temps avec la décision du gouvernement de faire passer le taux de TVA sur les transports de 7 à 10 % au 1er janvier 2014. Selon le  Rapporteur général de la Commission des Finances du Sénat, François Marc, le coût des transports pour les Français devrait ainsi augmenter de 250 millions d’euros l’année prochaine. Et, cette somme supplémentaire prélevée n’ira en rien dans l’amélioration de la qualité des services de transport vu qu’elle doit participer à financer le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE).

Au niveau de la qualité des transports, l’Etat a cependant lancé une démarche permettant à terme de créer une sorte de baromètre global. Ainsi, le 14 février 2012, un décret a officialisé la mise en place de  l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST). Cette nouvelle Autorité, les mauvaises langues diront « une de plus », est compétente en matière de qualité de service « dans les transports terrestres, aériens et maritimes, publics et réguliers de voyageurs, notamment en ce qui concerne la ponctualité et la régularité ».  En ce mois de novembre 2013, l’AQST vient de publier son premier rapport qui compile plus de 27 000 données de ponctualité sur les transports aériens et ferroviaires longue distance, par ligne et par compagnie. Ainsi, par exemple le rapport nous apprend qu’entre septembre 2011 et août 2012, 367 994 TGV nationaux ont été programmés, soit plus de 1 000 par jour, 0,12 % ont été annulés, 89,5 % sont arrivés à l’heure et, sur les 38 419 TVG arrivés en retard, le retard moyen a été de 31 minutes. Jusqu’à présent, l’Autorité n’auditait pas les moyens de transport locaux mais cette lacune qui pourrait intéresser des millions d’usagers quotidiens devrait être comblée dans un futur proche.

L’ensemble de ces informations est disponible sur le site internet de l’AQST, http://www.qualitetransports.gouv.fr et, le site met à disposition des informations pratiques pour les voyageurs, notamment : quelles démarches peuvent-elles être faites en cas de retard ou d’annulation d’un train.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Michel (voir la biographie)
le 28 novembre 2013 à 07:00

95 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Maxime
30 novembre 2013 - 19 h 03 min

Durant ce temps la Sncf ferme les lignes secondaires au lieu de les promouvoir, chercher l’erreur !


esa
1 décembre 2013 - 9 h 09 min

On n’a pourtant pas l’impression qu’il y ait une volonté politique de promouvoir les transport en commun, quand on voit l’extraordinaire augmentation du tarif de ceux-ci ces dernières années… et ce, tant du côté de la SNCF que de la RATP. Je trouve exorbitants les plus de 65 € demandés pour faire de simples déplacements dans Paris. Pourtant si l’on voulait désengorger cette petite ville ultrapolluée et donc invivable il faudrait effectivement, notamment par des incitations tarifaires, amener les gens à mettre leur voiture à la casse ou à l’utiliser comme dernier choix (d’autant que c’est le mode de déplacement le plus lent en l’occurrence). Bref comme toujours on brosse l’automobiliste dans le sens du poil (parce qu’il est tellement rentable).

Pour résumer, il n’y a aucune volonté politique de promouvoir les transports en commun, et encore moins de promouvoir les transports non polluants et non violents, et cela tombe bien puisque ça coïncide avec la volonté de l’immense majorité des Français ! qui n’ont aucune volonté de laisser leur bagnole au garage, y compris pour faire 300 m…

Pour ma part je ne prends plus même d’abonnement de transports en commun (ce qui m’évite aussi d’être pistée !) depuis plusieurs années, je fais 99 % de mes déplacements à pied ou à vélo. Les vélos emm*** les bagnolistes et les ralentissent, mais cela peut aussi leur donner des idées (rêvons !), donc il faut prendre son vélo plutôt que le bus ou le métro, et ne pas hésiter à prendre toute sa place sur la chaussée ! (On peut aussi rappeler que dans un mode de transport comme le métro l’air est ultrapollué, notamment par la trafic automobile.)

S’il n’y a pas de cyclistes, on ne créera pas de pistes cyclables ; de même, s’il n’y a plus de passagers (parce que ces derniers ont désormais leur véhicule ultrapolluant particulier), on fermera les lignes ferroviaires, au détriment des gens de bonne volonté, qui cherchent à être moins nuisibles.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
825

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS