Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Mali : après la sécheresse et un coup d’Etat, l’invasion de criquets
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Mali : après la sécheresse et un coup d’Etat, l’invasion de criquets

En mars dernier, suite à un coup d’Etat militaire dans la capitale Bamako, le nord du Mali tombait aux mains de rebelles armés. Déjà frappée par la sécheresse et les conflits, la région est désormais menacée par des nuées de criquets pèlerins immatures. Se déplaçant avec le vent, à une vitesse comprise entre 16 et 19 km/h, les criquets peuvent parcourir 130 km par jour. En 2004, des nuées de criquets, allant jusqu’à 20 km de long et 5 km de large, ont ravagé cultures et pâturages dans le Sahel, depuis Dakar (Sénégal) à N’Djamena (Tchad). L’été 2011, des essaims de criquets migrateurs ont également frappé Madagascar et la Russie.

La lutte contre le criquet pèlerin est fortement compromise par la présence des rebelles, qui ont pillé les entrepôts où étaient stockés les traitements. Des millions de litres de produits chimiques toxiques ont donc disparu, qui pourraient nuire aux populations et à l’environnement s’ils sont mal utilisés ou jetés dans la nature. En l’état actuel, seul un centre de lutte antiacridienne subsiste, hors de Bamako, dans le sud. Selon la FAO (1), si une invasion similaire à celle de 2004 se produit, ce sera une catastrophe pour le Mali, réduisant à néant les cultures et les troupeaux des éleveurs de bétail nomades. Courant juin, le gouvernement malien a envisagé la possibilité de mener une opération avec notamment le soutien de la FAO et du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). Plus de 3,5 millions de Maliens souffrent actuellement de la faim.

Cécile Cassier
1- Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
bussereau
5 juillet 2012 - 0 h 00 min

En plus des ravages de l’obscurantisme et du fanatisme religieux, ces pauvres gens sont à présent menacés de famine…Que fait donc Allah pour les sauver de tous ces fléaux ?






à lire aussi
     
Flux RSS