Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Londres fait la chasse aux véhicules à moteur diesel les plus polluants
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Londres fait la chasse aux véhicules à moteur diesel les plus polluants

Depuis hier, la quasi-totalité de Londres (voir la carte) est couverte par une zone dite ‘à faibles émissions polluantes’, qui vient en complément du péage urbain initié en 2003, et étendu en 2006. Si le péage s’adressait aux particuliers, la zone à faibles émissions polluantes vise à terme quasiment toutes les personnes utilisant des véhicules utilitaires diesels (de l’utilitaire léger au semi-remorque en passant par les cars et autres camping-cars). En visant exclusivement les véhicules à moteur diesel, les autorités entendent clairement faire la chasse aux particules liées à ce carburant, reconnues comme causes d’allergies, de problèmes respiratoires et de cancers. Une démarche qui s’inscrit à l’opposé du récent bonus/malus écologique français, qui privilégie les véhicules diesels.

Lors de la présentation de l’opération, le Maire de Londres, Ken Livingstone, a en effet noté que malgré les améliorations apportées ces dernières années, l’air de Londres reste le plus pollué du Royaume-Uni et un des pires d’Europe. Aussi, après les voitures des particuliers, c’est au tour des véhicules utilisés principalement par les professionnels d’être visés par des mesures devant permettre à la capitale anglaise de retrouver un air compatible avec une qualité de vie et de santé satisfaisantes pour les personnes qui y vivent et y travaillent.



Les voitures et motos ne sont pas concernés par la zone à faibles émissions polluantes


Comme pour le péage, cette zone utilise l’argument économique pour tenter de faire baisser le niveau de pollution atmosphérique. Active 24h/24 et tous les jours, si pour le moment seuls les véhicules de plus de 12 tonnes, non-conformes à la norme Euro III pour les particules (1), sont concernés, à terme, début 2012, tous les camions, autocars, camping-cars et autres camionnettes à moteur diesel seront concernés et donc susceptibles d’être soumis à une redevance quotidienne fixée actuellement à 200 £ (environ 270 €).

Le plan étant déployé par paliers, le 7 juillet de cette année, les véhicules à moteur diesel entre 3,5 et 12 tonnes de poids total en charge seront à leur tour concernés pour une redevance s’élevant également à 200 £, s’ils ne respectent pas la norme définie. L’échéance suivante concerne les minibus de moins de 5 tonnes, les camping-cars de plus de 2,5 tonnes et les camionnettes de plus de 1,205 tonne, en octobre 2010.

La dernière étape interviendra le 4 janvier 2012, date à laquelle les autobus et cars dépassant 5 tonnes de poids total en charge seront également concernés. C’est également à cette période que la norme Euro III cédera sa place à l’Euro IV (2), toujours en ce qui concerne les seules émissions de particules.

Les usagers (3), propriétaires ou locataires, de véhicules non-conformes peuvent s’acquitter de la redevance 64 jours à l’avance ou le lendemain de leur passage dans Londres (par chèque, carte de crédit ou de débit), faute de quoi, ils s’exposent à une amende comprise entre 250 et 1 000 £, selon le véhicule et le retard de paiement.

Pascal Farcy
Carte © TfL

1- Les véhicules neufs immatriculés à partir du 1er octobre 2001 répondent à la norme Euro III.

2- Les véhicules neufs immatriculés à partir du 1er janvier 2006 répondent à la norme Euro IV.

3- Attention, tous les conducteurs de véhicules concernés, et immatriculés hors de Grande-Bretagne (y compris en Irlande du Nord), doivent inscrire leur véhicule auprès de TfL (Transport for London) par courrier ou par e-mail s’ils répondent aux normes d’émissions requises. Sans cette inscription, ils doivent s’acquitter de la redevance.

A noter que des brochures sont disponibles en plusieurs langues pour expliquer le fonctionnement de la zone à faibles émissions polluantes (télécharger la version française).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 février 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
niglo
7 février 2008 - 0 h 00 min

Comment vont réagir les commerçants et les particuliers qui se verront réclamer 200£ pour se faire livrer en ville ?
Transporter un frigo par le métro, c’est sportif !


dieselstop
7 février 2008 - 0 h 00 min

Enfin des humains prennent conscience de la gravité du problème des trop nombreux diesels qui crachent leurs poisons dans l’air que nous respirons.Il existe d’autres moyens pour transporter les marchandises dans les villes,voir le site de Guy NEGRE (véhicule à air comprimé) véhicule électrique, à gaz, traction animale.Ce n’est malheureusement qu’en Angleterre,peut-être, un jour les Français en auront-ils assez de tousser!!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
2715

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS