Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » L’essor du financement participatif pour les énergies vertes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  4. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  5. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’essor du financement participatif pour les énergies vertes

financement-participatif 

Le financement participatif s’oriente de plus en plus vers les énergies vertes. Il permet aux investisseurs de diversifier leur portefeuille tout en participant à la transition énergétique. Alors qu’il y a quelques années le nombre de projets dans le solaire, l’hydroélectricité, la biomasse et l’éolien financés par le crowfunding étaient rares, on en recense aujourd’hui plus de 150 en France. Cela représente 3 % de la masse totale installée en France pour l’éolien, et 0,7 % pour l’énergie photovoltaïque. La raison ? Une réglementation plus adoucie, et un perfectionnement du dispositif.

Plusieurs plateformes ont vu le jour

De 2015 à 2016, les montants alloués aux financements ont augmenté de 40 % pour atteindre 234 millions d’euros. Le prêt à lui seul représente la plus grosse part avec 68,6 millions d’euros, juste devant la prise de participation. Les énergies vertes sont capables de garantir des retours sur investissements sûrs, pour des rendements réguliers et durables, tout en étant porteuses de sens citoyen. De nombreuses plateformes spécialisées ont vu le jour, dont Lumo, Lendosphère et AkuoCoop. Mais les plateformes généralistes comme Wiseed, Lendix et Unilend réservent toujours une place de choix aux énergies renouvelables.

Le crowfunding pour les sociétés

Certaines sociétés éprouvent de grandes difficultés pour emprunter de l’argent auprès des banques. Les contraintes sont nombreuses, ce qui empêche de réunir les fonds nécessaires au lancement d’un projet. Mais grâce au financement participatif, les sociétés peuvent bénéficier d’un système de financement accessible et flexible. Elles permettent aussi de faire participer les citoyens dans l’achèvement de leurs projets relatifs aux énergies renouvelables.

Le crowfunding pour les investisseurs

Pour les investisseurs souhaitant placer leurs capitaux en toute transparence, le financement participatif est idéal. Le crowfunding diffère de l’investissement classique car il permet de soutenir des projets de nature très différente. Il est indéniable que le crowfunding possède une dimension affective : l’investisseur fait un choix qui lui est propre, c’est-à-dire lié à ses intérêts et valeurs personnels. À l’instar trading de devises proposé par la plateforme IG, le financement participatif permet d’allier profits et passion.

 

Un succès facilité par les pouvoirs publics

Les pouvoirs publics ont grandement encouragé le développement du financement participatif pour les énergies renouvelables, notamment avec la loi sur la transition énergétique d’août 2015 qui autorise les citoyens et collectivités locales à prendre part à ce genre de projet. De la même manière, les appels d’offres sur le solaire incitent grandement ce système, avec un tarif bonifié de 3 euros par mégawattheure, sous la condition que 40 % du financement soit apporté par un organisme comportant plus de 20 personnes physiques.

Générale du Solaire, meilleur exemple de réussite

La société Générale du Solaire a levé plus d’un million d’euros en une semaine grâce à la plateforme Lendosphère. Avec un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros en 2016, la société qui emploie 50 personnes dans 14 pays différents souhaitait accélérer son développement international, ainsi que ses projets d’autoconsommation et de stockage d’énergie. Voilà chose fait grâce au financement participatif.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS