Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Lesieur, Bolera, Areva et Vinci lauréats des Prix Pinocchio 2012
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Lesieur, Bolera, Areva et Vinci lauréats des Prix Pinocchio 2012

Plus de 17 000 internautes se sont exprimés pour décerner les prix Pinocchio 2012. Les groupes Lesieur, Bolera (joint venture formée par les groupes Bolloré et Eramet), Areva et Vinci sont les grands vainqueurs de l’édition 2012.

Le prix de la catégorie ‘Plus vert que vert’, ou encore ‘Greenwashing’ a été remporté par Lesieur. Avec sa campagne publicitaire ‘Aidons l’Afrique : une bouteille d’huile Lesieur achetée, une bouteille envoyée’, Lesieur a fait preuve d’un engagement en matière d’aide aux populations africaines souffrant de famine. Néanmoins, Lesieur, via sa maison mère Sofiprotéol, est l’un des plus importants producteur et promoteur de l’industrie des agrocarburants, qualifiée de ‘crime contre l’Humanité’ par Jean Ziegler, ancien rapporteur des Nations unies pour le droit à l’alimentation. Entre 2002 et 2008, près de 75 % de la hausse des prix alimentaires serait en effet imputable aux mouvements financiers spéculatifs utilisant les politiques de soutien aux agrocarburants dans l’Union européenne et aux Etats-Unis.

Bolera Minera doit, quant à elle, son succès dans la catégorie ‘Une pour tous, tout pour moi’ à un permis d’exploration pour la recherche de lithium (un composant des batteries électriques) en Argentine. Obtenu en 2010, dans une région où vivent 33 communautés indigènes, celles-ci ont depuis déposé une plainte devant la Cour Suprême nationale à l’encontre des gouvernements locaux ainsi qu’auprès du Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits des peuples autochtones, lequel a en juillet 2012 émis un rapport dénonçant les impacts socio-environnementaux de l’exploitation du lithium.

De son côté, Areva remporte le Prix Pinocchio ‘Mains sales, poches pleines’, en refusant de reconnaître sa responsabilité dans la dégradation des conditions de vie des populations vivant à proximité de ses mines d’uranium en Afrique et pour le refus de reconnaître son implication dans le décès d’un de ses ex-salarié par cancer du poumon. Un fait reconnu en mai dernier par la condamnation de AREVA, en France.

Enfin, hors vote, un dernier prix a été remis, lors de la cérémonie officielle, au groupe Vinci et aux autorités françaises et russes. Le géant français du BTP est en effet pointé pour deux projets : l’aéroport Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), dont la construction entraînerait le bétonnage de 1 650 hectares de terres agricoles et la future autoroute qui doit relier Moscou à Saint-Pétersbourg, à travers la forêt de Khimki réservoir de biodiversité.

Depuis 2008, les Prix Pinocchio représentent des bonnets d’ânes pour les multinationales françaises. Ils ont été décernés à l’initiative des Amis de la Terre en partenariat avec le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID) et Peuples Solidaires.

Rémy Olivier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
22 novembre 2012 - 0 h 00 min

Ah ! comme elles sont bien compétitives ces entreprises.


moustique
29 novembre 2012 - 0 h 00 min

On ne mord pas la main qui vous nourrit…..
ce sont les multinationales qui font la loi puisque se sont elles qui financent en grande partie nos hommes politiques …. et souvent nos universités §§§§§§§§



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
81

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS