Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Les industriels de la chimie font de la résistance face à REACH
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les industriels de la chimie font de la résistance face à REACH

A deux mois de l’échéance de sa première étape, REACH, le règlement européen visant à encadrer l’homologation et l’utilisation des substances chimiques, doit faire face à une forme de boycott des industriels du secteur.

L’enregistrement des dites substances constitue l’élément de base du système REACH. Leur enregistrement dans une base de données, gérée par l’Agence européenne des produits chimiques, est à la charge de leur fabricant ou importateur. Or, alors que l’échéance de cet enregistrement est fixée au 30 novembre 2010, le succès n’est pas au rendez-vous, la France s’illustrant notamment avec à peine la moitié du nombre attendu d’entreprises nationales qui se serait soumis à la déclaration.

Si la théorie veut que les portes de l’union Européenne soient fermées aux substances chimiques non enregistrées à cette date butoir, l’Agence européenne des produits chimiques, en charge de la collecte de ces éléments, a d’ores et déjà indiqué que certaines difficultés rencontrées par les entreprises pourraient être prises en compte concernant le respect de l’échéance du 30 novembre.

Néanmoins, à mots couverts, certains représentants du secteur chimique ne se privent pas d’avancer une autre explication à ce manque d’entrain des industriels. A l’heure où la crise économique continue de sévir et que la concurrence mondiale se fait chaque jour plus rude, nombre d’entre-eux considèrent que ce règlement, qui leur est imposé, est un frein supplémentaire à leur activité. A ce titre, rien de tel qu’un refus de soumission massif, dont l’impact pourrait contraindre l’UE à assouplir encore un peu plus sa réglementation REACH.

Pascal Farcy
1- Seules les substances chimiques, fabriquées ou importées à plus d’une tonne par an, sont concernées.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 06 octobre 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Soyeux
6 octobre 2010 - 0 h 00 min

Pourriez-vous expliquer à quoi correspondent les lettres suivantes ( tout le monde n’est pas forcément au courant ) » REACH « 


marseille42
7 octobre 2010 - 0 h 00 min

Il semble qu’il y ait eu erreur sur le sujet traité annoncé par le titre. Cet article concerne la rupture du réservoir en Hongrie dont il est parlé dans un autre article.


Pascal
7 octobre 2010 - 0 h 00 min

Désolé pour cette erreur


Pascal
11 octobre 2010 - 0 h 00 min

Vous avez bien raison Soyeux, voici donc la signification de cet acronyme anglais : Registration, Evaluation and Authorisation of CHemicals. Ce qui nous donne en français : enRegistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS