Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Le Premier ministre calme le  »jeu » pour le bonus-malus
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Premier ministre calme le  »jeu » pour le bonus-malus

Tournant littéralement à la cacophonie, la multiplication des pseudo-fuites liées à un bonus-malus étendu à plusieurs familles de produits vient de voir le premier ministre, François Fillon, calmer les choses très clairement.

Hier, à l’occasion d’un déplacement à Rome, soulignant ‘un peu de précipitation dans la communication’, il a déclaré que ‘Il n’y a pas d’arbitrage. Il n’y a aucune liste de nouveaux produits’. Néanmoins, le sujet fait débat puisque le gouvernement a décidé que la taxe ‘pique-nique’, annoncée par Le Journal du dimanche et confirmée par l’officiel numéro 2 du gouvernement, J-L Borloo, en début de semaine, ne verrait pas le jour… En conséquence, pour le premier ministre il n’y aura pas ‘…d’extension du bonus-malus dans le Grenelle 1′ et ‘Cela viendra quand on aura fini d’évaluer l’impact d’une telle extension. S’il y a un bonus-malus à l’avenir, j’ai dit à Jean-Louis Borloo qu’il devrait être structurellement équilibré’.

Toutefois, l’arbitrage final devrait intervenir aujourd’hui à l’Elysée, où J.L Borloo, accompagné de la secrétaire d’Etat à l’écologie et du ministre du budget, devrait défendre son projet d’extension du bonus-malus, après avoir déclaré à qui veut l’entendre ‘Que ceux qui ne veulent rien faire le disent et prennent la responsabilité de laisser la France inactive. On voit ce que leur aveuglement a coûté aux industriels automobiles américains.’

De leur côté, les Verts se disent ‘stupéfaits de la légèreté’ avec laquelle ‘un premier ministre fantoche balaie un projet issu de longues concertations avec les associations écologistes.’ Anne Souyris, leur porte-parole, ajoutant que ‘Pourtant, réaliser des économies d’énergie et favoriser l’utilisation de produits réutilisables répond précisément aux problèmes de pouvoir d’achat rencontrés par les Français.’

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
pozzy
22 septembre 2008 - 0 h 00 min

Pas mal de communication sur le thème « on y va on y va pas ».
Ce qui serait intéressant c’est de s’intéresser au contenu.
1 Quels articles sur-taxés ?
2 Quels articles de substitution ?
3 Quel surcoût pour les ménages ?
4 Quel bénéfice attendu ?
5 Comment supporter le surcout éventuel ?

Cette approche « pique-pique » est intéressante car elle concerne des objets usuels qui ont un effet visible sur l’environnement proche. Qui n’a jamais vu un briquet / gobelet plastique sur sa plage ?
Pozzy



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS